Partagez | 
 

 Tes blessures te font ressembler à un zombie. [PV Kate]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Exploration

Féminin Messages : 312
Date de naissance : 21/01/1996
Date d'inscription : 25/08/2013
Age : 21
Localisation : Partout et nul part à la fois.
MessageSujet: Tes blessures te font ressembler à un zombie. [PV Kate]   Mar 23 Sep - 23:36

Le temps craignait.
Bon, ce jugement était un peu hâtif, mais cet adjectif fut le premier à venir à l'esprit de Lains lorsqu'il ouvrit les volets. Le ciel était grisâtre, mais il ne pleuvait pas ; pas encore en tout cas. Malgré tout, c'était un temps qui craignait. En particulier parce que c'était le genre de détails qui amenaient au jeune homme des pensées qu'il préférait laisser de côté. Penser qu'ailleurs dans ce monde il devait y avoir des endroits où le temps était ensoleillé, de même que ces endroits pouvaient être pluvieux lorsqu'ici il faisait beau. Parce qu'après tout le monde était vaste. Très vaste par rapport à ce que la quasi totalité des humains connaissaient. C'était le genre de détails que l'on oubliait lorsque l'on était enfermé entre des murs ; c'était certainement mieux pour la santé mentale de chacun d'ailleurs. C'est lorsque l'on prend conscience de notre malheur que l'on devient malheureux et se sentir enfermé était indéniablement un malheur.

Malheureux, lui ne l'était pas pour autant. Voilà longtemps qu'il s'était fait à cette idée, celle que les choses ne s'arrangeront jamais réellement et que la vie humaine resterait misérable. De plus, son poste dans la section d'exploration lui permettait certainement d'obtenir une certaine liberté - ainsi que de sérieuses tendances suicidaires, celles-ci étant certainement essentielles pour souhaiter entrer dans cette partie de l'armée.
En tout cas, s'il devait avoir des malheurs dans sa vie, ce serait plutôt le bordel qui s'accumulait dans sa chambre depuis qu'il y était ou son manque de sommeil. Quoi qu'aucune de ces deux choses ne le dérangeait, sauf peut-être quand il ne parvenait pas à mettre la main sur ce qu'il cherchait ou quand il s'ennuyait en attendant de trouver le sommeil. Bref, Lains vivait bien et n'avait rien d'un dépressif.

Cela n'avait donc rien à voir avec une quelconque dépression s'il jouait les associables en restant cloîtré dans sa chambre depuis qu'il était réveillé. D'ailleurs, il avait loupé le repas de ce midi, mais qu'importe., il n'avait pas faim de toute façon. Il n'y avait pourtant pas grand chose d'intéressant à faire dans cette pièce, à part du rangement peut-être, mais ça c'était pour plus tard - à sous entendre : dans un jour lointain. Malgré tout, il avait passé sa journée plongé dans un livre, d'une part, et dans ses pensées, d'autres parts. Simple, mais efficace comme occupation. A la longue se pourrait être lassant, mais ce n'était pas si souvent qu'il avait du temps pour lui.

Quelqu'un frappa à la porte, sortant le médecin de ses pensées : il ne mentait pas quand il disait ne pas avoir tant de temps pour lui. Enfin, ça le ferait bouger un peu. Il se déplaça donc de devant sa fenêtre où il était restait bloqué devant le gris ambiant pour finalement rejoindre la porte qu'il ouvrit sans grande conviction. Du moins, jusqu'à ce qu'il vit ce qui se trouvait derrière.

« Whouah. C'est toi, Katelyne ? Tu ressemble à un zombie comme ça. »

Kate et lui avait été apprentis soldats en même temps et ils ne s'étaient pas revus depuis qu'ils s'étaient dispatchés à différents rang de l'armée. Pour autant, Lains n'avait pas eu de mal à la reconnaître. Quoi que, comme il l'avait dit, elle ressemblait plus ou moins à un  zombie actuellement. En effet, elle avait de nombreuses égratignures aux visages et un bras bien blessé. Malgré tout, zombifié ou non, elle restait reconnaissable.

« Entre, je vais te soigner ça. »

C'était certainement pour cette raison qu'elle venait le voir dans cet état, non ? Bien qu'en général c'était à lui d'aller au patient et non le contraire.
Le brun s'écarta de la porte pour la laisser entrer, poussant du pieds quelques objets traînant par terre afin qu'ils ne soient plus sur le chemin. Une fois entré, il lui indiqua une chaise du doigt pour qu'elle s'y installe.

Au moins, c'était bon d'avoir une patiente dans un état qui ne semblait pas critique, cela le changeait agréablement des cadavres délabrés et déchiquetés qui n'avaient pas le moindre espoir d'être soignés. Cela changeait aussi des soldats qui venaient de se faire arracher ou bouffer un membre.

« Alors, qu'est-ce qu'il t'es arrivé ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/t279-n-ayez-pas-peur-un-medecin-est-fait-pour-guerir-et-non-pour-blesser http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/t281-relations-de-lains
Garnison

Féminin Messages : 35
Date de naissance : 16/12/1989
Date d'inscription : 13/01/2014
Age : 27
Localisation : Vers l'infinie et l'au dela!
MessageSujet: Re: Tes blessures te font ressembler à un zombie. [PV Kate]   Mar 14 Oct - 23:35

Journée de merde, pour un temps de merde… Voyez-vous, Katelyne n’aime pas les mauvaise surprise, même les bonnes d’ailleurs. Aujourd’hui c’est congé et elle déteste ça, comment penser à prendre des vacances alors que des titans sont prêt à nous bouffer à n’importe quel moment. Pour la peine elle allait s’entrainer ou même faire une activité, du moment qu’elle bouger ça lui aller. Alors en cette journée ce sera équitation, ou plus précisément chasse. Elle monte Jolly Jumper, une jument à la robe blanche grisâtre sur chaque extrémité. La jument devait être un mâle a la naissance, c’est pour cela qu’elle garde ce nom. Mais il en fut autrement à ce jour 6 ans de cohabitation sont passé avec l’animal. Kate n’a jamais eu un seul problème, enfin pour le moment… La confiance totale règne entre les deux êtres, elle a quand même plus confiance en son cheval de guerre que n’importe quel soldat ! Ce n’est pas ses parents ou même quelqu’un qui lui a payé, mais plutôt son portemonnaie avec dedans 6 mois de salaire ! Ce cheval de compétition, n’était pas gratuit !

Toujours en uniforme, elle arrivât à l’écurie et partis vers le box de son amie. Une caresse sur l’encolure et elle scella la bête d’un geste asse patraque, Katelyn avait un mauvais pressentiment. Mais ça ne va pas être ce genre de chose que va l’arrêter. Rennes à la main, elle sortit Jumper du box et ce mis en scelle au milieu de l’écurie. Faut ne pas se mentir, cette jument à un caractère aussi merdique que sa maitresse. D’un coup de talon, la jument partis au galop vers la forêt. En ce jour, elle n’avait pas mis son équipement de chasseuse de titan, mais plutôt pris son arc et ces flèches. La chasse la passionne, alors que les titans courent comme de gros bourrin vers leurs victimes. Kate elle adorer pister, traquer et surtout leur prendre la vie. Une de ses rares passions !

Enfin dans la forêt Jolly Jumper s’arrêta, et elle descendit de son cheval. Avec agilité comme discrétion, elle posât un genou à terre enleva son gant de la main gauche et analysa une trace de biche. Encore humide l’animal est passé il n’y a pas si longtemps, environ une demie heure/ une heure. Elle ramassât une poignée de feuille la sentie et l’effrita contre le sens du vent. Aussi discrète qu’elle soit, elle laissât Jolly par ici, pris son arc à la main et avança doucement dans la sombre forêt. La flèche dans une autre main, elle rester en garde. Plusieurs heures passer alors qu’elle cherchait la biche, mais ce temps de patience aller enfin porter ces fruits. La biche se dessina sur son champ de vision, avec délicatesse elle leva son arc et pointa la flèche, vers la tête de la bête. Alors qu’elle lâche sa flèche, elle s’en prit une dans l’épaule droite. Un hurlement à en faire fuir les oiseaux, sortis de sa bouche. D’un geste de survie elle cassa le bois de la flèche, et se mis à courir :

« -Jolly Jumper !!! » Hurla-t-elle à plusieurs reprise, pour qu’elle sache où elle se trouve.

Mais qui voudrait bien sa mort au juste ? Et elle ne pouvait surtout pas se battre avec son arc et sa simple dague, ils ne sont pas con en plus avoir touché son bras d’appuis, donc ça doit faire un moment qu’il la piste. Donc prendre les jambes à son cou, et la meilleure solution pour survivre. Alors qu’elle réfléchit a comment s’enfuir, son pied se fit attraper par un piège. Alors qu’elle releva la tête, elle se refit projeter sur le sol d’un coup de pied. Par terre l’inconnue s’amuser à écraser sa poitrine, avec sa pointure 44. Le masque au visage, il sorite son épée et cassa les deux premiers boutons pour faire sortir sa poitrine et la scarifia avec la pointe de l’épée. La poitrine baignée à présent dans son propre sang, Katelyne commença à suffoquer. Intriguer comme choquer de ce qu’il se passer, la face à elle. Faible, elle ne supporter pas ce genre de sentiment ! L’inconnue coupa la corde qui retient son pied, elle lui en envoya d’ailleurs un dans le ventre de la jeune fille. Même souffrante, Kate se relevât et se remit à courir. Elle entendit un chien hurler au loin, cette histoire sentait vraiment mauvais. Même qu’elle se mis pour la première fois, à prier pour que Jumper la retrouve et vite sortir d’ici. Elle s’arrêta quelque seconde, et une énorme boule de poil rentra ces dents dans sa chair. Le chien allé la bouffer si elle ne faisait rien, tel un os ! D’un geste mécanique, elle attira son bras mordue vers elle, sortie la dague et la planta dans le crâne du mammifère. La bête lâcha prise, remit sur ces pates  Kate courut de toutes ses forces. Tenant son bras invalide avec sa deuxième, elle vit Jumper arriver au loin. Enfin face à elle, elle lui fit une petite caresse sur la tête de sa jument. Sur son dos, la jument connais le chemin, et elle partit en direction pour directement. Kate voulait juste sortis de cette forêt le plus vite possible.

Arriver dans la ville, Katelyne compris que si elle rentrer maintenant chez elle, elle n’aller pas perdre que son bras mais aussi la vie. Et elle ne supporter aucun médecin, a part… Elle prit direction vers le QG des brigades, le seul qui pourrait la soigner, rester Lains. Même si cela fait un moment qu’ils ne se sont pas vus, Kate savait qu’elle pourrait le soigner. C’est une des rares personnes avec qui elle a parlé, quand elle était apprenties soldat. Enfin dans la cours du QG, elle descendit de son cheval comme elle pouvait. Les soldats dans les lieux se posait mille est une question, mais un seul avait osé s’approcher.

« -Je peux vous aider ?
-Oui, emmener moi à Lains tous de suite ! »

A présent devant la porte de Lains le soldat partis, et elle se mit directement à cogner bruyamment la sur la porte. Il ouvra, et sa critique ne la fit pas du tout rire. Il lui proposa d’entrer, elle s’exécuta. Il blablater mais Katelyne ferma la porte se colla contre et le fixa, cet homme pouvait surement être la seule personne qui pourrait l’aider ! C’est sûr, elle savait que faire des magouilles contre des gens, c’est pas son truc. Katelyne reprit comme elle pouvait son souffle :

« -On a essayé de me tuer, donc je ne sais pas ce qui peut se passer les prochaines heures ici. Elle le fixa d’un regard toujours aussi froid. Donc si tu veux me virer d’ici, il n'y a pas de problème, je pourrais comprendre. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/t579-katelyne-jones http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/t604-katelyne-jones#3662
Exploration

Féminin Messages : 312
Date de naissance : 21/01/1996
Date d'inscription : 25/08/2013
Age : 21
Localisation : Partout et nul part à la fois.
MessageSujet: Re: Tes blessures te font ressembler à un zombie. [PV Kate]   Lun 10 Nov - 23:26

Lains était sarcastique. Il l'avait toujours été et le serait certainement toujours. Pour autant, il savait parfaitement que ses plaisanteries et autres commentaires ironiques n'amusaient pas tout le monde. Pour être exact, certains ne l'amusait pas lui même. Cependant, il était d'avis qu'il valait mieux rire que pleurer et préférait généralement prendre les choses telles qu'elles venaient. Cela ne signifiait pas pour autant qu'il prenait les choses à la légère et qu'il acceptait tout. Lorsqu'il pouvait modifier ou empêcher une chose qui lui déplaisait, il se battait pour y parvenir. En tout cas, puisqu’il avait conscience de la popularité de ses sarcasmes et qu'il n'était pas susceptible pour un sou, il ne s'offusqua pas de la réaction de Katelyne face à son commentaire sur son apparence. Et puis, il pouvait comprendre que la situation ne lui était pas encline à rire - de ce qu'il en savait, elle était déjà plutôt pince-sans-rire en temps normal.

Par ailleurs, elle paraissait inquiète. Pas de l'état de son bras, sinon elle le lui aurait de suite montré pour savoir ce qu'il pouvait faire. Non, elle était resté contre la porte à le fixer et la raison fut vite donné : elle n'avait pas eu un accident, mais quelqu'un avait tenté de la tuer. Voilà qui n'était pas tellement commun. Habituellement, si une vie était attenté, c'était par des Titans ou pour des raisons les concernant de près. Le fait que des humains puissent s'entretuer malgré la situation de l'humanité, c'était moche, comme le temps de ce jour. Au final, c'était cette journée qui était moche, tout simplement. Pour autant, Lains, lui, était plus inquiet pour les blessures de Kate que par le ou les potentiels assassins qui la poursuivaient. Tant qu'elle était ici, il doutait qu'elle risque quoi que ce soit et même s'il venait à en penser le contraire il ne la mettrait pas dehors pour autant.

« Je ne m'en inquiète pas et je ne te virerai pas. De plus, ton agresseur serait idiot de prendre le risque de venir s'en prendre à toi dans un lieu à la fois bondé de soldat et à la fois suffisamment vaste pour ne pas savoir où te trouver. »

Et au cas où la personne oserait tout de même, il y avait moyen de se défendre et comme il l'avait dit, l'endroit était bondé de soldats. Si ces personnes étaient apte à combattre des Titans, alors maîtriser des humains ne devraient pas être des plus difficile.

« Maintenant, laisse-moi m'occuper de toi, plus vite les soins seront effectués et mieux se sera. »

Tout en parlant, il s'était rapproché d'elle pour faire une rapide inspection de ses blessures. Les blessures de son bras étaient indéniablement les plus graves, le reste était plutôt superficielle à côté, bien qu'elle ait de belles entailles. Les premières choses à faire étaient à la fois de soigner les plaies et de faire cesser les saignements. Par contre, Lains n'avait pas tout ce dont il avait besoin dans sa chambre, par conséquent il allait leur falloir se déplacer jusqu'à l'infirmerie. Il s'éloigna néanmoins quelques secondes, le temps d'aller prendre une compresse - une des seules choses qui étaient rangées dans sa chambre - qu'il lui tendit ensuite.

« Appuis ça sur ta blessure à la poitrine, ça l'imitera les saignements. On va aller à l'infirmerie, mes interventions sont limitées ici. »

Un jour, il devrait demander à transformer sa chambre en infirmerie ou à lui installer un lit dans l'infirmerie, ce pourrait être pratique puisqu'il y passait la plupart de son temps libre. Depuis combien de temps n'était-il pas rentré chez lui d'ailleurs ? Surement assez longtemps pour retrouver une couche de poussière sur tout ses meubles ; et dire qu'il détestait nettoyer, il devrait pourtant s'y atteler. Voilà qui donnait une raison de plus pour ne pas vouloir rentrer en fait. Enfin, il devrait bien finir par y passer au bout d'un moment. Cependant, c'était toujours plus pratique de pouvoir le trouver au QG lorsqu'il y avait un blessé, comme dans le cas de Katelyne.

Se dirigeant vers la porte de sa chambre, le médecin l'ouvrit pour passer sa tête dans l’entrebâillement et vérifier les couloirs. Vide, aussi bien à droite qu'à gauche. Pas de cinglé en vue. Il se retourna donc vers sa patiente pour le lui en faire part.

« Rien à signaler, on peut y aller ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/t279-n-ayez-pas-peur-un-medecin-est-fait-pour-guerir-et-non-pour-blesser http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/t281-relations-de-lains
Garnison

Féminin Messages : 35
Date de naissance : 16/12/1989
Date d'inscription : 13/01/2014
Age : 27
Localisation : Vers l'infinie et l'au dela!
MessageSujet: Re: Tes blessures te font ressembler à un zombie. [PV Kate]   Jeu 15 Oct - 14:49

J’affirme d’un léger signe de tête, je sais que je peux compter sur lui. Ce n’est pas une question d’avoir fait nos études ensemble ou même avoir les mêmes idéaux, mais plutôt le fait que Lains est une personne discrète. Bon, je ne connais pas grand-chose de lui mais ce qui est sûr c’est que c’est bien le seul médecin que j’accepte dans ce genre de circonstance. Je n’étais pas du genre à m’amuser pendant mon entrainement, je voulais être la meilleure montré que je n’étais pas qu’une sale gosse qui ne mérite pas sa miche de pain. Donc je dois admettre que les relations n’étaient pas tellement mon fort...

Mais bordel qui aurait envie de me faire la peau ? Je sais très bien que je suis du genre caractère de merde, gueularde et je ne cache pas le font de mes pensées mais quand même.

Je pris la compresse et la plaça sur l’entaille à ma poitrine, le mec qui a fait ça connaît son métier. Putain quel enfoirer, si je retrouve ce mec je vais lui faire pleurer sa mère…

Alors que j’étai dans mes pensées de pistage et d’extermination, Lains me fit signe de sortir le suivent difficilement dehors. Je pose une main sur son épaule, je commence à perdre trop de sang à cause de la morsure le bout de flèche quant à lui tend tout mon muscle. Des sueurs froide perler mon front, je ne dois pas vraiment avoir une belle tête.

« Hé doc’ t’as quand même pas envie de perdre ton patient sur la route, alors ralentie un peu… »

C’est lui qui aller trop vite, ou plutôt elle trop lentement ? Il m’aida à marcher jusqu’à l’infirmerie, je m’allonge sur le lit je commence à avoir le souffle court. Je vois flou, double les images ne sont plus claire. Je n’ai plus les mêmes sensations, je n’arrive pas à comprendre ce qu’on me dit, tout tourne autour de moi.

Relèvent le regarde je fais de mon mieux pour me concentrer, bordel de merde… J’ouvre la bouche temps bien que mal et laisse sortir dans un murmure :

« Du…. La fl… flèche Lains, du poi… poison »

Mon heure venait-elle enfin d’arriver ? Non je ne voulais pas partir, je n’avais pas à m’éloigner de mes objectifs. Je veux mourir en servant à la protection du royaume, pas dans une embuscade dans une forêt. Les larmes couler sur mes joues, mais je n’arrive même pas à sentir quoi que ce soit. Il faut que je survive, c’est mon devoir de soldat.

« Sau… Sauve-moi… »

A vouloir être chasseur aiment traquer, pister, je finis tel une proie, comme cette biche dans les bois.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/t579-katelyne-jones http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/t604-katelyne-jones#3662
Exploration

Féminin Messages : 312
Date de naissance : 21/01/1996
Date d'inscription : 25/08/2013
Age : 21
Localisation : Partout et nul part à la fois.
MessageSujet: Re: Tes blessures te font ressembler à un zombie. [PV Kate]   Dim 17 Jan - 21:39

Katelyne était du genre réservée et même pas franchement sociale, plutôt sérieuse aussi. Un peu l'inverse de Lains, en fait. Ce n'était pas le genre de chose dont il se formalisait cependant, aucun caractère n'était parvenu à le repousser jusque maintenant, ce n'était pas comme s'il cherchait réellement à s'attacher à qui que ce soit de toute façon. De plus, quand il s'agissait de son métier, il se devait de ne faire aucune discrimination. En l’occurrence, c'était le cas au vu de l'état dans lequel se trouvait son ancienne camarade d'apprentie. C'était d'ailleurs assez surprenant d'avoir ce genre d'attaque en pleine nuit. Enfin, les gens sont pas débiles – du moins, pas tous – ils savent que c'est plus simple de prendre quelqu'un par surprise quand il fait noir. N'empêche qu'ils ne l'avaient pas loupés. Si quelqu'un en voulait à Kate, alors on pouvait dire qu'il mettait les moyens pour ne pas la rater.

Elle avait du mal à suivre, ce qui paraissait normal étant donné ses blessures. Elle avait du perdre beaucoup de sang aussi, elle pourrait vite être en anémie. Néanmoins, heureusement qu'elle le lui faisait remarquer, parce que dans sa précipitation de rejoindre l'infirmerie, il n'avait pas réellement pensé à l'aider à avancer.

« Je manque à tout mes devoirs. »

Revenant près de Kate, il la fit prendre appuie sur lui pour l'aider à marcher jusqu'à destination et la laissa s'installer sur le lit. Il se dirigea ensuite rapidement vers les placards pour prendre le nécessaire pour la soigner. La morsure et la coupure semblaient être ce qui pressait le plus. Il devait nettoyer les plaies et arrêter les saignements.

Le murmure de la blessé lui fit comprendre qu'il s'était planté dans les priorités. La flèche pouvait être traitée en dernière tant qu'elle restait planté : elle maintenait la plaie telle qu'elle était et empêchait le saignement ainsi que l'infection, mais si elle était effectivement empoisonnée... Lains revint rapidement auprès d'elle et commença par retirer la flèche d'un geste sec et entreprit de désinfecter la plaie avant d'aller prendre un antidote, c'était plutôt rare ces petites choses, mais au combien précieuses. Il la redressa pour la mettre dans une position assise et plaça le flacon contre ses lèvres.

« Va falloir que tu boives ça, Katelyne. »

Il savait que ce n'était pas facile de se concentrer sur une action dans cet état, mais il le fallait. Il était hors de question qu'elle meurt ainsi.

Une fois l'antidote avalé, il ne pouvait pas se reposer sur ses lauriers pour autant, il devait encore s'occuper des autres blessures. Les saignements s'étaient calmés maintenant que la blessée était allongée. Il commença par laver la plaie causée par la morsure, puis par la désinfecter : c'était celle qui avait le plus de chance de s'infecter, la gueule des animaux pouvait être un véritable nid à bactérie. Restait à croiser les doigts pour que l'animal en question ait pas la rage... C'est d'ailleurs pour cette raison qu'il se contenta de placer un bandage directement sur la blessure, sans faire de suture.

« Je ne peux pas recoudre la plaie tant que l'on est pas sûr que t'es chopée une maladie. S'il n'y a rien à signaler d'ici quelques jours, je te recoudrais. »

Plus qu'une blessure. Ce n'était pas une partie de plaisir, mais il parviendrait à la sauver, il le devait. Katelyne était une combattante, elle ne devait pas avoir à nouveau à faire couler des larmes.

« Tu vas survivre Kate, je te le promet. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/t279-n-ayez-pas-peur-un-medecin-est-fait-pour-guerir-et-non-pour-blesser http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/t281-relations-de-lains

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Tes blessures te font ressembler à un zombie. [PV Kate]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Tes blessures te font ressembler à un zombie. [PV Kate]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ils font chier ces N... . Débarassons-nous en !
» Que font les autorités haitiennes ?
» Anthéa de Prouville // La faiblesse des hommes font la force des femmes !
» Les orties ne font pas que piquer...
» nouvelle table des blessures pour les héros

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shingeki No Kyojin RPG :: Dortoirs-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit