Partagez | 
 

 Quand deux albinos se rencontrent, ça donne quoi?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Exploration

Féminin Messages : 529
Date de naissance : 19/07/1992
Date d'inscription : 16/09/2013
Age : 26
Quand deux albinos se rencontrent, ça donne quoi? Empty
MessageSujet: Quand deux albinos se rencontrent, ça donne quoi?   Quand deux albinos se rencontrent, ça donne quoi? EmptySam 7 Fév - 19:12

Il ne devait pas être plus de dix heures du matin quand notre jeune albinos daigna mettre le bout de son nez à l’extérieur du QG de l’armée. Il faut dire que la nuit avait été longue et courte en même temps… En effet, cela devenait de plus en plus habituel qu’on lui donne des missions nocturne alors que notre soldate avait bien besoin de se reposer de temps en temps un peu plus que quelque heure. Enfin, pour dire toute la vérité, Ayumi aurait pu dormir encore une heure ou deux, mais son dos recommençait à lui faire mal l’empêchant donc de se reposer convenablement. Tout en se mordant un peu la lèvre inférieure, la jeune femme dut être obligée de s’occuper de cette satanée cicatrice qui recouvrait son dos. A quoi cela servait de se recoucher que pour une heure et s’énerver jusqu’à que la douleur passe complètement ? C’était le meilleur moyen pour la mettre directement de mauvaise humeur.
Comme à son habitude, Ayumi ne prit pas le temps de petit déjeuner et sortit de sa poche la suite de la mission qu’on lui avait donnée la veille. Hier, l’espionne devait suivre quelqu’un, cette dite personne avait été arrêtée par l’armée sous ses informations et aujourd’hui, la Soldate devait faire une inspection des lieux pour voir si un indice sur la bande avait été oublié ou une quelconque information. Si tout se passait bien, son travail ne devrait pas lui prendre beaucoup de temps et notre petite Ayumi aurait la possibilité de prendre un peu de liberté pour se changer les idées ! Ouais, partons d’une pensée positive ! Enfin, essayons…

Ayant envie de solitude complètement, Ayumi ne prit pas la peine de prendre un transport et l’albinos se déplaça jusqu’à Trost d’un véhicule qu’on appelle ; pieds ! Ce qui l’a fit arriver à sa destination aux alentours de onze heures. Soupirant un grand coup en passant une main dans ses cheveux de neige, ses yeux cendrés se posèrent sur le port qui était un peu visible depuis sa position. D’ailleurs, on pouvait y sentir la légère brise qui venait de cet endroit. la Soldate fit encore quelque pas finissant par passer entre deux baraques pour se trouver dans un espèce de petit jardin, enfin petit… Il faisait sa taille quand même ! Sûrement qui devait appartenir à quelqu’un, enfin un détail que notre petite espionne se fichait complètement.
Se mettant doucement à sortir son calepin pour prendre des notes sur ce qu’elle voyait, son travail n’allait vraiment pas être long ! Soupirant encore une fois pour bien exprimer sa lassitude, Ayumi apporta deux doigts à sa bouche pour siffler un petit coup discrètement et faire apparaitre son ami le corbeau qui l’avait suivi sûrement en ayant envie de se dégourdir les ailes. Caressant un peu la nuque de son petit compagnon, elle prit la parole pour lui parler.

« Hey Raven. Fais le tour de la bâtisse pour moi, tu veux ? Ramène-moi ce que tu trouves de suspects. Hop ! » Finit-elle en tendant le bras et voyant le corbeau s’éloigner.

Commençant à faire le tour de ce jardin, rien n’avait été laissé. Juste quelque tâche de sang de la bagarre de la veille. Quand elle se pencha sur celle-ci, ses yeux se tournèrent sur sa main qui avait pris une belle marque à cause de la dispute. On pouvait même y voir du sang séché… Tiens, vrai qu’elle était tellement fatiguée que cela ne lui était pas venu à l’esprit de la soigner… Bof, ça ne faisait qu’une blessure qui allait vite disparaitre ! Celle de son dos était bien plus grave et importante à s’occuper.

Après une dizaine de minute de recherche, rien n’avait vraiment avancé. La mission d’Ayumi était donc terminée ! Et heureusement, on pouvait entendre son ventre communiquer lui faisant comprendre que ce n’était pas bien de ne pas déjeuner ! Tendant à nouveau la main, Raven vint se poser dessus en se frottant un peu à elle tout en lui faisant comprendre que rien n’avait été trouvé de son côté aussi. Hochant simplement la tête, l’albinos fit un mouvement de poignet pour que l’oiseau s’envole faire un petit tour et que son calepin retourna dans sa poche. S’étirant un petit coup pour se remettre d’aplomb, elle avait l’après-midi devant-elle. Mais avant ça, il fallait se mettre quelque chose sous la dent ! Pour éviter de la voir tomber dans les pommes. Ça serait un petit peu embêtant vous ne trouvez pas ?

_________________
Quand deux albinos se rencontrent, ça donne quoi? P49s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/t329-twinkle-twinkle-little-bat http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/t348-ayumi-la-petite-plume-noire http://arcana-famiglia.forums-actifs.com/
Garnison

Féminin Messages : 16
Date de naissance : 06/06/1994
Date d'inscription : 12/01/2014
Age : 25
Quand deux albinos se rencontrent, ça donne quoi? Empty
MessageSujet: Re: Quand deux albinos se rencontrent, ça donne quoi?   Quand deux albinos se rencontrent, ça donne quoi? EmptySam 7 Fév - 22:11

Le réveil avait été drôlement paisible et assez tardif. Il était toujours étonné de la tranquillité à laquelle il avait droit depuis qu'il avait échappé à son père. Plus personne pour le déranger le matin ; plus personne pour le déranger, tout court. Et il n'y avait plus l'angoisse de le voir débarquer à tout moment. Par conséquent, il n'y avait plus non plus le réflexe de se lever tôt pour se parer à l'éventualité qu'il vienne, bien que son inconscient ait encore la tendance de le faire se réveiller aux heures à laquelle il était habitué. Sauf que maintenant, il pouvait se rendormir et il s'en donnait à cœur joie ! Réellement, il était soulagé depuis que tout cela avait changé. Bon, avec son travail, il ne pouvait pas toujours se permettre de traîner au lit, mais c'est lui qui avait décidé de rejoindre l'armée. Et puis, cela ne l'empêchait pas, au contraire, de profiter de sa nouvelle vie !

Il s'était donc réveillé un peu après dix heures ce matin-là, ce qui était encore plutôt raisonnable. Il avait cependant d'autres choses prévues que de larver pour cette matinée. Enfin, il venait seulement de décider de ce qu'il allait faire, mais l'idée lui paraissait suffisamment tentante pour le motiver à se bouger du lit en tout cas. Rien de bien extraordinaire pourtant, juste sortir pour visiter encore un peu le district de Trost - ce qu'il n'avait pourtant pas manqué de faire depuis son arrivé, mais il était assez vaste pour l'occuper encore un moment, surtout qu'il prenait le temps de tout détailler - et surtout pour en apprendre plus sur les lieux et ses habitants. Il voulait tout savoir le jeune homme ! Avant cela, il lui fallait prendre le temps de se préparer bien tranquillement, il avait encore tout la journée devant lui et même s'il partait en fin de matinée, il pourrait toujours déjeuner en ville si besoin. Il n'était donc pas pressé. Tellement pas pressé qu'il ne mit le nez dehors que vers onze heures, presque trois-quart d'heure après s'être réveillé.

C'est au moment où il sortait de chez lui qu'il remarqua un oiseau qui s'éloignait à tire-d'aile, tournant au peu plus loin. C'était la première fois depuis qu'il était ici qu'il voyait un corbeau, ce n'était pas spécialement étonnant, mais puisqu'il se dirigeait dans la même direction que celle qu'il comptait prendre, il se dirigea vers l'endroit où il l'avait vu passer. Arrivé à "destination", il ne trouva pas le corbeau mais, à la place, une jeune femme aux cheveux d'une couleur bien proche de la sienne. Une autre petite albinos !

« Oh, bonjour. »

Le réflexe poli, ne s'étant pas vraiment attendu à croiser quelqu'un ici, surtout qu'il avait juste voulu suivre un oiseau... Bon, ils étaient au milieu d'habitations après tout, mais c'était tout de même la première fois qu'il la voyait, il s'en serait souvenu sinon, même s'il ne connaissait surement pas encore tout le monde ici. N'empêche que ça l’intriguait bien résultat !

« Vous êtes d'ici ? C'est la première fois que je vous vois ! Enfin, je ne suis pas là depuis longtemps non plus... »

N'empêche qu'il se montrait bien curieux le petit albinos, pour ne pas changer de d'habitude ! Habituellement, il est plutôt discret et préfère rester en retrait, mais dès que l'on attire un peu sa curiosité, c'est suffisamment pour le faire parler et dans ces cas là, il serait capable de poser des centaines de questions... Si ça se trouve, la demoiselle n'était même pas du coin et ne faisait que passer, contrairement à ce qu'il avait cru, mais dans ce cas sa question aura été la bienvenue. Peut-être même qu'elle allait s'offenser qu'un parfait inconnu se mette à lui parler sans raison, mais un peu de sociabilité n'avait jamais tué personne, non ? Au pire, si vraiment elle ne souhaite pas lui parler, elle saurait le lui faire comprendre, même si ce ne serait peut-être pas suffisant pour arrêter Khaïne...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/t594-oz-le-magnifi-mauvais-univers http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/t641-le-petit-blond-et-ses-sbireseumconnaissances
Exploration

Féminin Messages : 529
Date de naissance : 19/07/1992
Date d'inscription : 16/09/2013
Age : 26
Quand deux albinos se rencontrent, ça donne quoi? Empty
MessageSujet: Re: Quand deux albinos se rencontrent, ça donne quoi?   Quand deux albinos se rencontrent, ça donne quoi? EmptySam 7 Fév - 22:32

Bon, la mission était enfin finie. Ce qui voulait dire que notre albinos pouvait prendre du temps pour elle, pour une fois ! De plus, il n’était qu’au environ de midi et la demoiselle pouvait profiter de s’entrainer par exemple ou encore faire des recherches dans son coin. C’était plutôt une bonne idée, il y avait toujours quelque chose à apprendre et notre assassin pouvait par exemple s’entrainer à de nouvelle technique pour contrôler ses dagues. Ces armes n’avaient sûrement pas été exploité dans ces limites ! Alors, pourquoi pas ? Voilà, c’était décidé ! Manger un petit truc, changer ses bandages et s’entrainer dans son coin à diverses manipulations !
Mais alors qu’elle fit volteface une fois son corbeau disparu, Ayumi faillit trébucher en arrière n’ayant pas remarqué la présence de quelqu’un. Attendez, ce grand bonhomme était là depuis quand au juste ? L’espionne ne l’avait absolument pas remarqué. Est-ce qu’il avait vu quelque chose qui pourrait lui nuire… ? La soldate devait surtout faire attention à ce que ce type un peu trop curieux ne la voit pas en train de jouer avec ses armes... Surtout quand elle était en mode assassin. Quoi, elle pensait directement à quelque chose de néfaste ? C’était habituel chez Ayumi et malheureusement, une mauvaise habitude qui pouvait souvent l’aider.

Quand l’homme prit la parole, beaucoup de crainte disparurent rien qu’à cause de son accent qui n’était absolument pas du coin un peu comme elle qui n'étais pas née ici. Et encore moins de doutes quand ce dernier lui demanda si la petite était du coin comme il n’était pas là depuis longtemps. Bon, c’était sûrement un touriste un peu curieux qui voulait lui demander son chemin non ? La première fois qu’il la voyait ? On ne peut pas dire qu’Ayumi était quelqu’un qui se montrait énormément aussi sauf si on comptait ses cheveux blancs. Il faut dire que de ce côté, l’étranger devait la comprendre niveau couleur et… Drôle de touffe qu’il avait sur le sommet du crâne. Soupirant un petit coup, la demie italienne prit la parole même si les conversations n’étaient pas vraiment son plus.

«  Oui je suis d’ici. Vous voulez que je vous indique quelque chose ? » Demanda-t-elle simplement et d’une unique phrase.

J’espère pour le bonhomme qu’il ne va pas lui demander un chemin trop compliqué car notre petite albinos était une mouise en orientation et elle risquait plus de le perdre qu’autre chose la connaissant. Bon, si c’était un touriste, c’était souvent les grands monuments que les personnes voulaient voir ou des endroits assez connu qui devraient être resté dans la tête de notre albinos. En plus, quand Ayumi avait pris la parole, on pouvait clairement entendre qu’elle n’avait pas vraiment un accent du coin. C’était plutôt mélangé avec des tonalités d'autres district. Un mélange qui pouvait rendre assez curieux sur ses origines, mais que voulez-vous… Quand on a passé un tiers de sa vie dans d'autres murs, on se faisait rapidement influencer par les tonalités sans le vouloir.

N’ayant pas vraiment l’habitude de prendre la parole avec un inconnu voir même avec quelqu’un qu’elle connaissait, Ayumi attendit simplement la réponse à sa question bien que quelque d’autre était en train de montrer le bout de son nez encore une fois. Vous l’avez deviné ? Son ventre qui continuait de réclamer à manger de plus en plus bruyamment ce qui commençait sérieusement à venir gênant là ! Imaginez que la petite était en mission et que ce couillon commençait à grogner ? Chose à noter quand on était une espionne tiens…

« Ah et ne vous en faites pas. Je ne suis pas arrivée depuis longtemps, moi aussi. » Finit-elle par dire car les autres langues lui étaient plus propice.

Comme dit précédemment, ça pouvait clairement s’entendre dans sa façon de parler. Sa curiosité était presque à lui demander d’où il venait. Peut-être dans un coin moyen niveau argent comme Ayumi connaissait un peu cet endroit… Si l’homme prenait le temps de se présenter, peut-être que cette question ne tiendrait pas longtemps dans sa tête grâce à la tonalité de son nom. Enfin, ce n’était pas rare que les parents donnent des prénoms étrangers à leur enfant aussi… En attendant la réponse de l’étranger, la demoiselle commença à regarder un peu autour d’elle pour trouver un endroit sympa à manger. Tiens, ils n’étaient pas loin de la rue asiatique non ? Manger un plat qui venait de chez elle n’allait pas lui faire de mal. Se souvenir du bon vieux temps où il n’y avait aucun problème. Avec la petite famille qu’Ayumi appréciait bien. Rha, ce n’était pas le bon moment de penser à ça ! Là, elle avait juste envie d’aller manger et se changer les idées. L’albinos ne savait pas d’avance que ses plans pour la journée allaient être modifié par la personne en face d’elle….

_________________
Quand deux albinos se rencontrent, ça donne quoi? P49s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/t329-twinkle-twinkle-little-bat http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/t348-ayumi-la-petite-plume-noire http://arcana-famiglia.forums-actifs.com/
Garnison

Féminin Messages : 16
Date de naissance : 06/06/1994
Date d'inscription : 12/01/2014
Age : 25
Quand deux albinos se rencontrent, ça donne quoi? Empty
MessageSujet: Re: Quand deux albinos se rencontrent, ça donne quoi?   Quand deux albinos se rencontrent, ça donne quoi? EmptySam 28 Fév - 21:39

L'inconnue semblait s'être mise sur ses gardes en s’apercevant de sa présence. Il lui avait peut-être fait peur en arrivant ainsi, elle ne l'avait pas vu arriver apparemment, mais elle s'était détendue après qu'il ait parlé. Tant mieux, il n'aurait pas voulu la faire fuir aussi rapidement. Les autres avaient déjà naturellement tendance à l'éviter ou à l'ignorer, que ce soit parce qu'il était trop discret pour certains ou carrément bizarre - principalement, à cause de ses crises de folies - pour d'autres. La jeune femme ne le connaissait pas encore assez pour se faire un avis là-dessus, alors qu'elle le fuit sans cela aurait été un coup dur pour Khaïne. Quoi qu'il comprenait bien le dégoût des autres, lui-même ne considérait pas valoir grand chose... Au contraire, il n'était qu'un déchet qui n'avait sa place que dans une benne à ordure.

Au moins, elle lui avait répondu et ainsi il pouvait en apprendre qu'elle était effectivement d'ici. Bon, elle n'était surement jamais sortit au même moment que lui alors, puisqu'il ne se souvenait pas de l'avoir déjà vu. En tout cas, elle lui demandait s'il avait besoin qu'elle lui indique quelque chose. Non, pas vraiment, c'était surtout la curiosité qui l'avait amené à lui adresser la parole, mais cela paraitrait peut-être bizarre s'il le lui disait de cette façon ? Les gens n'ont surement pas l'habitude qu'on leur adresse la parole sans raison. Après tout, il comptait aller manger quelque part, il pouvait lui demander si elle connaissait un endroit où l'on pouvait trouver quelque chose à se mettre sous la dent. La nourriture n'était pas ce qui se trouvait le plus facilement de nos jours... sauf à Sina, certainement. Ils ne devaient pas manquer de grand chose là-bas de toute façon. Cette injustice entre les riches et les pauvres faisait bien grincer Khaïne des dents.

« Oh, eh bien, si vous connaissez un endroit où on peut trouver à manger, je ne suis pas contre... »

Il ne devait pas être le seul à avoir l'idée de manger apparemment, puisque le ventre de la jeune albinos se fit entendre lui aussi et au vu du bruit qu'il faisait, il devait être affamé ! Khaïne laissa échapper un petit rire.

« Je vois que je ne suis pas le seul à avoir faim ! dit-il en souriant. »

Peut-être qu'ils pourraient manger ensemble si elle connait un endroit et qu'elle en a envie aussi... ? Ce serait peut-être un peu bizarre de proposer à quelqu'un que l'on vient tout juste de rencontrer de manger avec nous, mais bon... Il devait avouer que ça le tenterait bien de pouvoir faire un peu plus connaissance avec elle, peut-être qu'il pourrait apprendre des choses intéressantes ! Des anecdotes sur le district ou autres. Et puis, ça lui faisait pas de mal un peu de sociabilité, lui qui est tellement discret. Surtout que tant qu'elle ne le connaissait pas assez pour savoir à quel point il était inintéressant, peut-être qu'elle l'apprécierait, au moins un peu. Enfin, il allait attendre de voir comment elle allait réagir à sa remarque et ce qu'elle allait lui répondre pour l'endroit où manger et ensuite seulement il verrait s'il le lui propose ou non.

En tout cas, ils avaient quelques points commun, autre que leur couleur de cheveux, puisqu'elle lui annonça qu'elle n'était pas ici depuis longtemps non plus. Bon, il n'aura peut-être pas d'anecdote sur le district du coup, tant pis. Enfin, ça dépendait, parce que "pas longtemps", ça restait assez vaste. Ca pouvait correspondre à quelques jours seulement, comme à quelques semaines ou quelques mois.

« Au fait, je m'appelle Khaïne Synthiss ! »

Oui, parce qu'avec tout ça, il ne s'était toujours pas présenté ! De la part de quelqu'un qui était venu l'aborder sans raison, c'était un peu manquer de politesse... enfin, il se rattrapait. Mieux vaut tard que jamais comme on dit ! Et puis, de cette façon, peut-être que la demoiselle allait se présenter aussi, ce serait un plutôt bon début. Bon, si ça se trouve, elle allait juste lui indiquer un endroit et le laisser en plan, il valait mieux qu'il n'en espère pas trop. Il n'était pas encore bizarre au point de forcer les autres à lui tenir compagnie alors qu'ils ne veulent pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/t594-oz-le-magnifi-mauvais-univers http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/t641-le-petit-blond-et-ses-sbireseumconnaissances
Exploration

Féminin Messages : 529
Date de naissance : 19/07/1992
Date d'inscription : 16/09/2013
Age : 26
Quand deux albinos se rencontrent, ça donne quoi? Empty
MessageSujet: Re: Quand deux albinos se rencontrent, ça donne quoi?   Quand deux albinos se rencontrent, ça donne quoi? EmptyMer 11 Mar - 17:30

Comment dire… La jeune femme ne pensait pas servir de guide touristique un jour de congé surtout que c’était bien le genre de travail qu’on donnait à la garnison normalement et notre albinos ne faisait pas partie de cette section. M’enfin, cela ne lui faisait pas de mal de parler à quelqu’un d’autres qu’à son grand-frère et… Son corbeau il comptait ? Mouais, on ne pouvait pas dire qu’Ayumi avait beaucoup de contact et c’était chose complètement voulue ! Après tout, quand on possède un secret aussi lourd que le sien, avoir des personnes proches était plus dangereux qu’autre chose. On ne connait pas la nature de quelqu’un quand il est face à un danger même si cela vient d’une personne qu’on est censé appeler ; Ami. D’ailleurs, c’était quoi un ami ? Chose que notre soldate n’avait jamais eu. Enfin, revenons à nos moutons voulez-vous ! Non, ce n’était pas une mauvaise blague sur la couleur de cheveux de nos deux compères. Ahem.

L’inconnu cherchait un endroit pour se remplir le ventre ? A croire que celui de notre amie venait de communiquer avec le sien pour lui donner envie, mais de cette manière, Ayumi allait pouvoir le diriger plus que facilement vu que c’était un peu l’endroit où elle voulait se rendre. Faisant un simple signe de la main, l’exploratrice lui fit signe de la suivre pour lui indiquer ledit endroit avant de mettre les mains dans ses poches. D’ailleurs, cela faisait du bien de ne pas être obligée de porter l’uniforme de l’armée ! Par moment ça allait, mais je peux vous dire que ces multiples sangles devenaient rapidement énervantes à porter… Surtout quand on devait les mettre et les enlever ! Well, la jeune Blackweathers sortit de ses pensées quand une remarque sortit de la bouche du jeune homme. Ah, c’était tout de même gênant qu’il ait entendu le bruit de son ventre… Mais difficile de l’apercevoir sur le visage de notre amie qui n’abordait aucune expression avec un étranger. Le seul qui pouvait la voir normalement, c’était Corvus. « Effectivement » fut le simple mot qui sortit de sa bouche. Eh bien mon grand, je suis désolée pour toi… Tu n’es pas tombé sur la personne la plus bavarde du monde !

Après environ une dizaine de minute de marche, ils arrivèrent dans un des quartiers les plus animés du District de Trost. On pouvait y voir différences enseignes indiquant des lieux où l’on pouvait se remplir l’estomac certain plutôt cher et d’autres moins couteux pour les pauvres du coin. Ayumi avait l’habitude de se rendre dans un petit restaurant, si on pouvait l’appeler comme ça vu la taille, qui proposait des repas plutôt copieux. Normalement, la jeune femme n’aurait jamais eu les moyens de payer dans ce genre de lieu, mais notre assassin avait bien magouillé. Un soir, un cambriolage avait eu lieu dans ce restaurant et comme par hasard, notre soldate passait par là et pu arrêter les cambrioleurs obtenant la gratitude éternelle du patron. Bien sûr, Ayumi avait tout prévu à l’avance ! L’espionne savait qu’un trafique allait se passer grâce à ses multiples contacts et put être sur les lieux du crime. Le patron préférait donc offrir quelque repas à notre amie que de voir s’envoler les recettes de plusieurs mois de son auberge… Et vous savez quoi ? C’était un des seuls endroits qui possédait de la viande. S’arrêtant devant le lieu, elle regarda son compatriote blanc.

« Vous pourrez trouver votre bonheur dans cet endroit, il y a de tout. Personnellement, je m’arrête ici. Elle s’arrêta un instant avant de lui répondre. «  Je m’appelle Ayumi. » fit-elle simplement.

A quoi bon donner un nom de famille ? Surtout que notre petite n’avait déjà pas un physique et un prénom commun… Alors, on allait s’arrêter là ! Mais alors qu’elle allait faire un signe de la main pour laisser le jeune homme continuer son chemin et se séparer ici, le destin ne semblait pas être du même avis qu’elle. Le patron du restaurant remarqua vite sa sauveuse au travers de la vitre de son bar. Se dépêchant de sortir, c’était une personne assez âgée, mais vraiment très gentille. En tout cas, Ayumi l’appréciait plutôt bien.

«  Oh Ayumi, tu es revenue ! Cela faisait un moment. C’est à cause de ton travail ? Aller, viens manger un morceau. En plus, je vois que tu n’es pas seule pour une fois, je vous invite tous les deux ! » Sourit le gérant en les tirants dans son restaurant.

Comment dire… l’albinos n’eut pas son mot à dire. Le patron était une des seules personnes avec laquelle la jeune femme parlait de temps en temps. Elle avait bien compris que ce dernier semblait triste que sa cliente n’ait aucuns amis et passe son temps à travailler. Ça lui faisait donc vraiment plaisir de la voir parler avec quelqu’un d’autres que lui ! Les emmenant à une table, il leur apporta une carte en retenant un rire en voyant l’air bousculé d’Ayumi qui ne s’y attendait pas du tout. Allait-elle réussir à tenir une conversation de plus de quelque mot ? Très bonne question. Elle dit simplement à Khaïne.

«  Profite, tu ne pourras sûrement pas revenir ici de sitôt, vu les prix. »

Tiens, elle était passée en tu? A vrai dire, notre amie n'était pas fan des grands signes de politesse. A croire que c’était le jour de chance de Khaïne. Ce n’était pas tous les jours qu’on pouvait manger de la viande et encore moins gratuitement. Se plongeant dans les menus de la carte, la petite était habituée à prendre toujours la même chose. Quand Ayumi appréciait un plat, elle avait de la peine à en choisir un autre ayant peur d’être déçue par le contenu et perdre la chance de manger quelque chose qu’elle aimait beaucoup. Après tout, une bonne viande aigre-douce, il y avait quoi de meilleur, hein ?

( Comment faire un RP pendant les cours. xD )

_________________
Quand deux albinos se rencontrent, ça donne quoi? P49s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/t329-twinkle-twinkle-little-bat http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/t348-ayumi-la-petite-plume-noire http://arcana-famiglia.forums-actifs.com/
Garnison

Féminin Messages : 16
Date de naissance : 06/06/1994
Date d'inscription : 12/01/2014
Age : 25
Quand deux albinos se rencontrent, ça donne quoi? Empty
MessageSujet: Re: Quand deux albinos se rencontrent, ça donne quoi?   Quand deux albinos se rencontrent, ça donne quoi? EmptyLun 4 Mai - 19:51

C'est drôle, parfois, de voir ce que les coïncidences peuvent faire de bien. Khaïne avait abordé une jeune femme à cause de son habituelle curiosité et lorsqu'elle lui avait demandée s'il souhaitait qu'elle lui indique quelque chose et qu'il avait demandé un endroit où manger, son ventre, à elle, avait indiqué qu'elle aussi avait faim. Oui, il ne faut pas grand chose pour amuser le jeune homme... mais au moins, ça faisait la conversation. Enfin, façon de parler puisque son interlocuteur ne paraît pas vraiment bavard, mais c'est déjà ça dirons-nous. Il la suivit donc docilement après qu'elle le lui ai fait signe pour la laisser le mener jusqu'à l'endroit qu'elle connaissait, en profitant pour observer un peu tout autour de lui pour retenir le chemin et apprendre à connaître un peu les lieux.

Au final, ils avaient du marcher une dizaine de minutes avant d'arriver dans un quartier qui paraissait plutôt fréquentés. Il ne devrait pas être trop difficile à retrouver au moins, ce devait être un des principaux lieux du district. A en croire les enseignes, ce n'étaient pas les lieux de restauration qui manquaient ici. Au moins, il saurait où aller à présent. Il n'eut revanche pas besoin de faire un choix entre les différents bâtiments puisque la petite albinos l'entraîna jusqu'à une enseigne en particulière dans laquelle ils entrèrent. Le restaurant était plutôt grand et, au vu des repas servit et du menu, les plats semblent bien variés, il y a même de la viande s'il en croit ce qu'il voit. C'est rare de pouvoir manger de la viande, encore plus d'en trouver dans un restaurant... Bon, les prix doivent surement aller de bonne paire avec cette qualité, mais venir une fois de temps en temps ne pouvait pas faire de mal. Au contraire, c'était toujours agréable de faire un bon repas.

Tandis que la jeune femme lui dit alors qu'il trouverait de tout ici et Khaïne se demanda si elle était une habitué du coin. Si oui, alors elle devait avoir quand même pas mal d'argent, étant donné sa réflexion précédente... En tout cas, il venait enfin d'obtenir un prénom ! Ayumi. C'était plutôt joli. Elle ne lui avait pas donnée de nom de famille par contre, mais c'était déjà ça de gagner. Et puis, ce ne devait pas être un prénom bien commun, donc s'il voulait enquêter sur elle, il n'aurait pas forcément besoin de son nom pour la trouver. Ce genre de réflexion devaient être une déformation professionnelle de son rôle d'espion...

« Enchanté Ayumi ! »

Un homme assez âgés arriva jusqu'à eux et répondit inconsciemment à la question que c'était posé le jeune homme à propos de si Ayumi était une habitué du lieu. Réponse qui était donc oui puisque, non seulement le monsieur connaissait son prénom - Khaïne aurait préféré qu'il dise son nom, ça lui aurait permi de le connaître... -, mais en plus il lui offrait le repas gratuit et le sien aussi par l'occasion, ce qui était une vraie chance ! Il allait bien manger gratuitement et Ayu allait devoir manger avec lui, ce qui lui permettait de faire plus ample connaissance, il était doublement gagnant. L'albinos n'avait pas besoin de lui dire d'en profiter, il en avait déjà l'intention. En revanche, elle venait de le tutoyer, ce qui faisait un avancement de plus !

« Tu viens souvent ici ? »

Il en avait déjà déduit la réponse, mais rien ne valait une confirmation directe de la part de la principale concernée. De plus, même s'il était à peu près sûr qu'elle venait souvent, il ne savait pas quel pouvait être son lien avec le gérant, parce que ce ne devait tout de même pas être sans raison s'il lui faisait les repas gratuits... En tout cas, il n'était pas sûr que ce soit juste sous prétexte qu'elle soit une habituée. Et puis, ça lui permettait de faire la conversation par la même occasion, puisqu'il y avait apparemment peu de chance que ce soit son interlocuteur qui engage la conversation à sa place. Déjà que ses réponses étaient généralement plutôt laconique... mais il n'allait pas laisser tomber en si bon chemin pour autant ! Têtu le petit gars quand il voulait.

Il prit la carte et commença à parcourir les menus des yeux, avant de finalement relever les yeux vers Ayumi.

« Qu'est-ce que tu me conseille de prendre ? »

Autant suivre un avis pour prendre un plat, plutôt que de tergiverser un moment devant le menu. De la même façon, ça lui en apprendra un peu plus sur les goûts de la jeune femme et de pouvoir lui donner son avis sur le plat qu'elle lui conseillera. N'étant pas très compliqué au niveau alimentaire, il y avait peu de chance qu'elle lui propose un plat qu'il n'aimerait pas, donc il pouvait se fier à son conseil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/t594-oz-le-magnifi-mauvais-univers http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/t641-le-petit-blond-et-ses-sbireseumconnaissances
Exploration

Féminin Messages : 529
Date de naissance : 19/07/1992
Date d'inscription : 16/09/2013
Age : 26
Quand deux albinos se rencontrent, ça donne quoi? Empty
MessageSujet: Re: Quand deux albinos se rencontrent, ça donne quoi?   Quand deux albinos se rencontrent, ça donne quoi? EmptyMar 9 Juin - 13:53

Eh bien, notre amie ne se serait jamais doutée de se trouver dans une telle situation au moment du levé. Elle qui était de nature solitaire et n’aimait pas se rapprocher d’inconnu par pur principe et sécurité, la voilà en train de diner avec une personne qu’elle ne connaissait ni d’Adam, ni d’Eve !  Ronchonnant un peu dans son coin par habitude, elle regarda par moment le patron qui avait bien réussi son coup ! Oui mon vieux, Ayumi pouvait bien voir ce petit sourire en coin qui semblait être si satisfait. Cela voulait dire qu’elle devait se taper la discussion avec Khaïne ? Elle n’en avait aucune envie ! Imaginez si c’était un espion de la capitale pour tester les membres de l’exploration ! Eh bien, notre espionne serait dans une belle merde ! Bon, pas tant que ça finalement. Ayumi avait l’habitude d’être de nature neutre, complètement placide. Cela jouait souvent en sa faveur quand des questions sur des meurtres lui étaient posées et jamais elle ne s’était fait prendre ! Par contre, ce n’était pas dans son avantage pour se faire comprendre et sympathiser avec autrui comme son grand faire le voudrait. Tant pis, ce n’était pas son but et loin de là.

Continuant de regarder la carte du restaurant, qu’elle commençait à connaitre par cœur, l’albinos ne mit pas longtemps avant de se décider et choisir l’un des plats qu’elle avait l’habitude de consommer en ce lieu. Oui, Ayumi n’avait pas l’habitude de s’aventurer dans l’inconnu niveau nourriture de peur de rater une occasion de manger un plat qu’elle adorait ! Pendant que ses yeux parcouraient la carte juste histoire de faire passer le temps, Khaine prit la parole pour lui demander ce qu’elle lui conseillait. Ne sachant pas vraiment quoi dire, elle pointa simplement un plat du doigt pour lui indiquer sa préférence. «  Mon préféré est celui-ci. » C’était un porc à l’aigre-doux légèrement caramélisé accompagner d’un peu de riz. Et oui, quand je vous disais que notre soldate avait posé son dévolu sur un restaurant plutôt sympathique ! Quelque minute plus tard, le patron vint lui-même prendre leur commande pour s’assurer de la situation avant de retourner en cuisine leur jetant un clin d’œil qu’Ayumi ne comprit absolument pas. Sérieusement, qu’est-ce qui lui prenait aujourd’hui ?

Le temps passant un peu, le silence ne resta pas en place bien longtemps. Et oui, le jeune homme reprit la parole pour demander à notre semi muette si elle était une habituée des lieux. Cela ne se voyait pas avec l’habitude du patron ? Soupirant un coup avant de répondre, ses yeux cendrés se posèrent sur la fenêtre et regarda un petit tas de débris du encore à la bagarre.

«  Oui je suis une habituée et avant que tu ne le demandes, j’ai les repas gratuits car j’ai sauvé cet établissements de la faillite en arrêtant des bandits. » Dit-elle d’une seule traite.

Bon, Ayumi ne mentait pas, mais elle n’était pas allée dans les détails en ne précisant pas qu’elle avait hotté la vie à deux hommes sur trois. ( Le troisième étant sûrement mort lors de l’interrogatoire par ses supérieurs. ) Cela ne la dérangeait pas de tuer depuis le temps, mais c’était chose à éviter de communiquer. Une journée plutôt amusante !

Avant qu’une autre discussion ait le temps de se lancer, les plats arrivèrent et bizarrement, ils eurent une salade comme entrée. Attendez, normalement le patron ne donnait jamais d’entrée… Elle devait être en train de rêver en fait ou quelque chose se tramait autour d’elle ? Enfin, non. Le patron expliqua simplement que c’était une nouvelle salade qu’il avait envie de faire goûter à ses fidèles clients pour avoir leur avis ! Il en ira de même pour les desserts. La vérité ou un moyen de la garder plus longtemps ? « Ce n’est pas mauvais. » dit-elle simplement en goutant la salade avec une sauce que ses papilles n’avaient jamais touchées ! Levant ses yeux vers Khaïne, elle attendit une remarque de sa part. Dans l’espoir de le voir partir rapidement, elle posa une simple question qui passait pour innocente.

« Tu ne travailles pas ? »

Remarquant ce qu’elle venait de dire, Ayumi eut envie de se frapper la tête. Voilà, le jeune homme allait sûrement croire qu’elle s’intéressait à sa vie maintenant… Alors, qu’elle n’en avait simplement rien à battre. Pour vu que la réponse soit positive et que Khaïne lui sorte qu’il allait bientôt partir…

_________________
Quand deux albinos se rencontrent, ça donne quoi? P49s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/t329-twinkle-twinkle-little-bat http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/t348-ayumi-la-petite-plume-noire http://arcana-famiglia.forums-actifs.com/
Garnison

Féminin Messages : 16
Date de naissance : 06/06/1994
Date d'inscription : 12/01/2014
Age : 25
Quand deux albinos se rencontrent, ça donne quoi? Empty
MessageSujet: Re: Quand deux albinos se rencontrent, ça donne quoi?   Quand deux albinos se rencontrent, ça donne quoi? EmptyLun 22 Juin - 23:21

Ce n'était pas vraiment dans les habitudes de Khaïne de dîner ainsi avec quelqu'un, surtout avec une personne qu'il venait à peine de rencontrer, étant donner qu'habituellement, il avait plutôt tendance à rester à l'écart. Il ne s'en plaignait pas pour autant et pourrait même songer à remercier le chef du restaurant pour avoir arrangé les choses de cette façon. Il n'était pas sûr qu'Ayumi soit resté avec lui sinon et il n'aurait pas pu satisfaire sa curiosité en en apprenant un peu plus sur elle. En tout cas, il semblait déjà bien fier de lui, à en croire les regards qu'il jetait vers eux, comme pour vérifier s'il était parvenu à les rapprocher un peu. L'albinos ne savait pas vraiment ce à quoi il pensait ; est-ce qu'il les prenait pour deux tourtereaux trop timides pour se déclarés ou est-ce qu'il voulait juste les aider à sympathiser ? En tout cas, il avait bien l'air de vouloir se mêler de leurs affaires et le jeune homme en était plutôt amusé - ça l'arrangeait, alors il n'allait pas s'en plaindre.

Comme il lui avait demandé ce qu'elle lui conseillant, Ayumi lui indiqua son plat préféré. Un porc à la sauce aigre-douce, avec du riz. Whouah, les plats de ce restaurant semblaient vraiment délicieux, décidément ! Il n'avait déjà pas souvent l'occasion de manger de la viande... En tout cas, il allait surement opter pour ce plat ci, lui aussi ; il avait bien envie de pouvoir y goûter ! C'est donc ce qu'il demanda quand le patron vint lui-même prendre leur commande. Khaïne se demanda d'ailleurs s'il comptait aussi leur amener les plats personnellement, vu comme il paraissait décider à vérifier que tout ce passe bien entre eux. Son clin d’œil le fit un peu pouffer de rire d'ailleurs, il était assez amusant ce patron.  

La jeune femme n'était vraiment pas très ouverte à la conversation. Il pouvait encore une fois le constater au soupir qu'elle avait poussée avant de répondre à sa question. De toute façon, avec lui, elle ne risquait pas de pouvoir échapper aux joies de la discussion. Il pouvait être têtu quand il s'y mettait !

« Oh, je comprends que le patron de l'établissement te soit reconnaissant alors ! Tu dois êtes une sorte d'héroïne, en fait. »

Sauver un restaurant de bandits, ce n'était pas rien, tout de même ! Surtout si elle l'avait fait à elle seule, c'était plutôt impressionnant ! Peut-être était-elle de l'armée, pour avoir se genre de capacités ? En tout cas, au vu des plats que sert ce restaurant, il est à la fois compréhensible que des bandits aient voulu les piller, tout cas il est compréhensible de vouloir sauver un tel endroit. Surtout avec des repas gratuits comme récompense...

Les plats arrivèrent et le patron avec. Tiens, il aurait du parier quand il s'était demandé s'il leur apporterait les plats ! En plus du repas, il leur faisait aussi cadeau d'une entrée et d'un dessert. Décidément, ils étaient bien gâtés ! Khaïne se disait déjà qu'il allait avoir du mal à finir tout ça... mais il allait faire de son mieux parce que ce serait bien dommage de gâcher, ne serait-ce qu'un peu, de cette bonne nourriture ! Voyant Ayumi apprécier la salade, il se décida à goûter à son tour et n'en fus pas déçu.

« Mmh, c'est vrai que c'est bon ! »

Mangeant donc sa salade, le garçon s'étonna d'entendre son interlocutrice lui adresser une question. Tiens, il ne pensait pas qu'elle finirait par engager la conversation ! Pour lui pose une question personnelle en plus.

« Si tu veux savoir si je travaille, en général, alors oui. Je suis soldat, dans la Garnison. En revanche, si tu veux savoir si je travaille aujourd'hui, alors non. »

Comment détruire inconsciemment les espoirs de la jeune albinos. Lui était tout content qu'elle lui ait posé une question en tout cas, sans savoir que la dite interrogation avait été formulée par intérêt et non par curiosité.

« Et toi ? »

Bah oui, il fallait bien qu'il lui retourne la question à un moment ou à un autre ! Il n'aurait pas pu laisser passer cette occasion d'apprendre quelque chose sur elle sans que ça soit lui qui demande en premier. Non, mais parce qu'à force que ce soit lui qui pose les questions, ça risquerait de finir par paraître suspect et il donnerait l'air d'être un stalkeur... Il n'avait pas vraiment envie de faire peur à Ayu et ainsi, de la faire fuir. Déjà qu'elle avait l'air de rester principalement parce que le patron lui avait forcé la main... Enfin, il était déjà content de pouvoir grappiller quelques informations ! Ainsi que de profiter d'un bon repas, il devait bien l'avouer... Il termina donc tranquillement sa salade, en attendant qu'elle réponde à sa question.

_________________
Quand deux albinos se rencontrent, ça donne quoi? 479956SignaKhane2

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/t594-oz-le-magnifi-mauvais-univers http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/t641-le-petit-blond-et-ses-sbireseumconnaissances
Exploration

Féminin Messages : 529
Date de naissance : 19/07/1992
Date d'inscription : 16/09/2013
Age : 26
Quand deux albinos se rencontrent, ça donne quoi? Empty
MessageSujet: Re: Quand deux albinos se rencontrent, ça donne quoi?   Quand deux albinos se rencontrent, ça donne quoi? EmptyMer 26 Aoû - 11:13

Décidément, plus la journée avançait, plus celle-ci ne ressemblait pas au quotidien de notre albinos. Normalement, Ayumi restait solitaire et jamais la pensée de manger avec un inconnu lui viendrait en tête. La seule personne qui partageait sa vie était son grand-frère ainsi que son compagnon le corbeau qui n’était pas vraiment entrain à la discussion. Peut-être que ce diner allait la décoincer ? Il ne fallait pas rêver non plus. La salade que l’assassin mangeait, était bien plus intéressante que Khaïne en face d’elle. Du moins, bien plus discrète et c’est ce qu’Ayumi appréciait. La jeune femme était tellement absorbée par sa nourriture, histoire d’esquiver le croisement de regard avec la présence à ses côtés, qu’elle se surprit de la finir. Ce n’était pas dans ses habitudes de manger énormément et le patron le savait pourtant très bien. Quelque chose lui disait que son plat n’allait pas être aussi peu rempli que lors de sa dernière visite.
Alors que le silence régnait en maitre dans le lieu, il fallut que Khaïne brise ce silence en répondant à la question précédemment posée. Flut, elle aurait mieux fait de se taire ! Enfin bon, Ayumi put apprendre que le jeune homme faisait partie de l’armée et plus précisément de la Garnison. Eh bien, les coïncidences commençaient à se faire un peu grandes et la soldate se demanda si ce mec n’était pas un espion pour la surveiller. Elle devait prendre ses gardes et ne pas lâcher une information qui pourrait faire couler son plus grand secret. Cela pourrait mettre Luka en danger et c’était bien sa dernière envie… Pour vérifier ses dires et pensées, Ayumi lui répondit sans mentir. Les réactions du visage ne mentaient presque jamais et si une surprise se lisait, Khaïne n’était au courant de rien. Pourquoi était-elle si sûre ? Car les hommes prenaient souvent les femmes pour naïves et non aussi psychologique qu’elle ne l’était.

« La garnison tu dis ? Coïncidence, je fais partie de l’armée, mais du côté de la section d’exploration. » Répondit-elle

Simple réponse rapide et qui ne donnait pas forcément énormément d’information sur son grade. Par contre, l’assassin était partie sur le mode –sur ses gardes- et elle n’allait pas se retenir pour pêcher des données sur son interlocuteur. Mais pour le moment, le deuxième plat arriva alors que le patron venait de reprendre les services pour la salade. Ayant entendu les remarques des deux jeunes gens, il esquissa simplement un sourire pour les remercier.

Comme Ayumi le pensait, son assiette était bien plus remplie que d’habitude et ses yeux cendrés jetèrent un regard sur le vieil homme qui n’avait pas perdu son sourire. Oui, la soldate n’était pas du genre à se remplir la panse et mangeait juste à sa faim. Quelque chose que Luka n’aimait pas et l’engueulait souvent en l’obligeant de manger plus. Bof, c’était un repas de plus pour le lendemain ! Prenant ses services, elle commença à découper la viande.
Quelque chose était drôle dans cette auberge. Bien que la nourriture coutait la peau des fesses, les services restaient simplement en bois comme pour contraster et revenir à la réalité du monde extérieur. Le patron avait déjà précisé préférer mettre son argent dans la nourriture pour le bien de ses clients. Enfin bref, prenant son courage à deux mains, Ayumi reprit la parole en se forçant à être un minimum social.

«  Tu as un travail spécifique dans la Garnison ? Je ne connais pas bien les travaux que font leurs membres. Sinon… C’est bon ? »

Elle avait besoin de ces informations pour sa sécurité, elle essayait, mais ce n’était pas encore vraiment ça. Surtout que si on tendait bien l’oreille, on pouvait entendre rire le patron de sa maladresse. Grmpf.
Après à peine quelque bouchée, voilà que la soldate n’avait déjà plus faim alors qu’à peine la moitié de son assiette avait été touchée. Oui, ce n’était pas spécialement bon pour la santé de faire ça, mais c’était une habitude qu’elle avait prise pour que son frère mange plus qu’elle et surtout, qu’il ne manque pas de nourriture par sa faute. Pour Ayumi, sa propre vie ne valait rien et sa seule famille passerait toujours avant tout le reste. Au moins ici, personne n’allait la forcer à manger ! Enfin, normalement… ?

_________________
Quand deux albinos se rencontrent, ça donne quoi? P49s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/t329-twinkle-twinkle-little-bat http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/t348-ayumi-la-petite-plume-noire http://arcana-famiglia.forums-actifs.com/
Garnison

Féminin Messages : 16
Date de naissance : 06/06/1994
Date d'inscription : 12/01/2014
Age : 25
Quand deux albinos se rencontrent, ça donne quoi? Empty
MessageSujet: Re: Quand deux albinos se rencontrent, ça donne quoi?   Quand deux albinos se rencontrent, ça donne quoi? EmptyDim 10 Jan - 23:50

C'était quand même bien sympathique ce petit repas ! Certes, Ayumi – il était encore fier d'être parvenu à la faire se présenter ! - ne lui prêtait pas vraiment attention, mais quelque chose lui disait qu'il devait être l'une des rares personnes à être parvenu à la faire manger avec lui. Évidemment, il devait ça à une grande part de chance - … -, mais n'empêche qu'il en était bien satisfait. Maintenant, il espérait pouvoir la rendre un peu plus bavarde, ce qui n'était pas une partie gagnée d'avance, loin de là. Il faudrait qu'il parvienne à attirer sa curiosité et ensuite sa confiance... Pas facile avec quelqu'un qui préfère se préoccuper de son assiette plutôt que de nous ! Mais il en fallait plus pour faire abandonner ce cher Khaïne. En attendant, lui aussi avait bien profité de sa salade et attendait maintenant avec impatience la suite du repas. Vraiment, cette rencontre lui était bien bénéfique. Commencer par vouloir suivre un oiseau et finir par un bon repas en bonne quantité, c'est ce qu'on pourrait appeler une bonne évolution, tout de même.

Ce qu'elle lui dit après qu'il ait parlé de son travail attira bien son attention : elle aussi était dans l'armée, mais dans la section d'exploration, voilà une jolie coïncidence ! De plus, comme ils devaient avoir à peu près le même âge, ils auraient pu se retrouver apprentis ensemble ! Peut-être même que c'était le cas, en fait, mais qu'ils n'avaient pas fait attention et ne s'en souvenait donc pas. Vu qu'il était plutôt réservé et qu'elle avait l'air de l'être encore plus que lui, ce ne serait pas vraiment étonnant. En tout cas, cela signifiait qu'ils pouvaient potentiellement être amenés à se croiser parfois dans le cadre de leur boulot, c'était plutôt bon à savoir.

« Vraiment ? Comme quoi, le monde est petit ! Peut-être qu'on travaillera ensemble, un de ces jours ! »

Pendant qu'il parlait, le patron arrivait déjà avec le plat principal et repartit avec leur entrée terminée. Au moins, ils n'attendaient pas longtemps avant que leurs plats soient ici ! Pourtant la qualité n'était clairement pas négligée pour autant, ça se sentait rien qu'à l'odeur que dégeaient les assiettes qui venaient d'être apporté. Ça lui en mettait l'eau à la bouche ! Il répondit au sourire du patron qui avait sûrement entendu leur remarque sur le plat précédent et admira son assiette bien remplie. Il avait remarqué un échange de regard entre lui et Ayumi, mais ne comprit pas vraiment ce qu'il signifiait. Elle avait l'air un peu contrariée. Enfin, ça devait concerner quelque chose entre eux, ça expliquerait pourquoi il ne comprenait pas. De toute façon, il pensait juste à goûter ce qui se trouvait devant lui pour l'instant ! Il découpa une bonne bouchée de viande et laissa échapper un petit bruit de contentement une fois celle-ci mangée. C'était vraiment excellent !

« C'est très bon ! Et non, je n'ai pas de post particulier, je suis qu'une simple soldat. Ça ne fait pas très longtemps que je suis dans l'armée et puis, j'aurais préféré aller dans la brigade spéciale, donc... Pourquoi ? Tu as un travail spécifique toi ? »

S'il avait pu rejoindre la brigade spéciale, il aurait été plus proche des nobles, donc il aurait plus facilement pu obtenir des informations ou des idées qui pourrait lui permettre de les faire tomber... mais ce qui est fait est fait et il avait échoué.

Visiblement, le patron les surveillait de loin, il réagissait à leur conversation comme là où il venait de rire doucement à la maladresse d'Ayumi en terme de socialisation. Il devait sûrement vérifier que tout ce passait bien entre eux, un peu comme quelqu'un qui essaie d'arranger un coup entre deux personnes et qui regarde si ça fonctionne bien. En fait, oui, on aurait vraiment dit qu'il espérait les voir s'entendre, ce qui pourrait être gênant selon les cas, mais que Khaïne trouvait assez drôle pour le coup. Par contre, en regardant l'assiette de sa compagnie actuelle, il remarqua qu'elle avait arrêtée de manger alors qu'il restait encore plus de la moitié de son assiette. Elle n'allait tout de même pas laisser tout ça ?

« Tu ne manges plus ? Tu n'as pourtant pas avalée grand chose, il faut manger plus ! »

Elle était toute fine, elle ferait bien de manger un peu plus !

_________________
Quand deux albinos se rencontrent, ça donne quoi? 479956SignaKhane2

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/t594-oz-le-magnifi-mauvais-univers http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/t641-le-petit-blond-et-ses-sbireseumconnaissances
Exploration

Féminin Messages : 529
Date de naissance : 19/07/1992
Date d'inscription : 16/09/2013
Age : 26
Quand deux albinos se rencontrent, ça donne quoi? Empty
MessageSujet: Re: Quand deux albinos se rencontrent, ça donne quoi?   Quand deux albinos se rencontrent, ça donne quoi? EmptyLun 23 Mai - 23:47

Ayumi. Assisse à une table avec quelqu’un autre que son frère. Sérieusement, vous croyez que ceci était une illusion ? Eh bien, non. L’adolescente était vraiment en train de se taper la discussion avec un inconnu dont elle ne connaissait que le prénom.  Normalement, cela ferait longtemps que notre soldate serait partie, mais son ami le patron n’était pas du même avis. Autant essayer de se faire des contacts pour la suite ? Mais sans en dire trop. Il ne fallait pas rêver pour que notre espionne dévoile à n’importe qui sa façon de choisir ses victimes parmi les nobles. Rien qu’à cette pensée, Ayumi dut retenir un sourire en coin et se concentrer sur la réponse que Khaïne venait de lui apporter. Il… Voulait qu’ils travaillent ensemble, sérieusement ? Quelque chose lui disait que ce bonhomme allait être très collant ( coucou copain de Shinya ). Mais bon, il semblait un peu concon sur les bords. Alors, pourquoi ne pas l’utiliser pour ses missions hors armées ? Essayant de se forcer à sourire, il ressemblait plus à une grimace qu’à un sourire, elle lui répondit.

« Peut-être. Mais j’imagine que tu es dans la garnison car tu préfères rester au chaud et ne pas avoir peur des titans de l’extérieur ? ~ »

Sans le vouloir, son ton avait été un peu provocateur, comme si elle voulait voir si l’homme en face d’elle, allait être plus peureux qu’une jeune femme. Certes, Ayumi possédait quelques phobies, mais ce n’était pas le genre de personne à reculer face à une difficulté. Il faut dire qu’elle ne prêtait pas grande attention à sa propre vie… Et surtout, elle serait prête à la sacrifier à la moindre seconde si Luka était en danger.

Continuant de grignoter le morceau de viande dans son assiette, l’albinos partit un peu dans ses pensées. Elle ne mangeait jamais énormément, voilà pourquoi il en restait toujours autant dans son assiette. C’était aussi un moyen qu’elle avait trouvé pour faire des économies et surtout que son frère mange aussi à sa faim. Ayumi n’était pas bête, elle savait très bien que Luka était comme elle et se priverait pour que sa sœur mange. C’est pour cela qu’elle aimait le prendre au dépourvu. Après tout, s’il ne mangeait pas, elle savait très bien comment le forcer. Son attention se posa à nouveau sur Khaïne quand celui-ci fit un bruit d’extase en mangeant un bout de viande. Ah oui, c’est vrai que c’était un met que peu de personne pouvait se permettre. Était-ce la première fois qu’il en mangeait ? Peu après, il lui répondit comme quoi, il était un simple soldat de la garnison et aurait voulu rejoindre la brigade spéciale.

«  C’est la première fois que tu manges de la viande ? Demanda-t-elle curieuse. Et il en va de même pour moi. Je suis simplement un membre de première classe sans grade. Elle prit un ton plus froid. Et cela ne m’a jamais traversé l’esprit de rejoindre la brigade spéciale. »

Oui, jamais de la vie elle ne rejoindrait ses personnes avec un égaux si déplacé. Quoi que d’un côté, cela aurait été plus facile de les éliminer. Mais ça aurait voulu dire de mettre Luka dans le coup et ça, hors de question ! Finalement, une remarque sur son repas arriva. Bah quoi, ce n’était pas une grande mangeuse et alors ? Tiquant un peu, elle prit une nouvelle morce et plongea ses yeux cendrés dans les siens.

« Voilà, j’ai mangé la moitié. Content ? Je préfère emporter le reste pour l’apporter à quelqu’un… » Dit-elle en prenant une voix un peu plus triste.

Bah oui, Luka avait bien le droit de manger de la viande aussi, non ? Oui, vous pouvez le dire. Ayumi n’avait que ce prénom à la bouche. Comme si c’était la seule chose qui lui permettait encore de vivre. Son frère. Après tout, elle savait aussi que le patron allait leur apporter un dessert donc… Elle avait de quoi se remplir le ventre. D’ailleurs, Ayumi ne pouvait se retenir de tourner plusieurs fois les yeux vers lui. Non mais, elle les voyait les sourires en coin, hein ! Jusqu’à que des personnes entrent finalement dans le restaurant. Vu leur allure, Ayumi comprit directement que quelque chose allait se passer… Ses sens aux aguets, elle attendit que ceux-ci prirent place pour surveiller leur conversation. Le patron sembla directement plus inquiet qu’il y a quelques minutes. La soldate ne possédait pas son équipement tridimensionnelle, mais savait plutôt bien se battre et possédait toujours une arme sur elle. Doucement elle dit

«  Je sens que ça va chauffer…. »

_________________
Quand deux albinos se rencontrent, ça donne quoi? P49s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/t329-twinkle-twinkle-little-bat http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/t348-ayumi-la-petite-plume-noire http://arcana-famiglia.forums-actifs.com/

Contenu sponsorisé

Quand deux albinos se rencontrent, ça donne quoi? Empty
MessageSujet: Re: Quand deux albinos se rencontrent, ça donne quoi?   Quand deux albinos se rencontrent, ça donne quoi? Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Quand deux albinos se rencontrent, ça donne quoi?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quand deux ne font qu'un
» Quand deux destins se ressemble et s'assemble...
» Quand deux corps s'enflâme [Pv Mafuyu Nekokami ][Hentaï]
» Quand la plage d'Okinawa est pleine, ça donne quoi ? [Libre]
» Combat, amitié, le tout casé sur l'île volcanique, ça donne quoi...?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shingeki No Kyojin RPG :: District de Trost-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit