Partagez | 
 

 In Nomine // Elion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Noblesse

Masculin Messages : 61
Date de naissance : 16/09/1995
Date d'inscription : 01/06/2015
Age : 23
MessageSujet: In Nomine // Elion   Lun 20 Juil - 23:02

   Tu marches d'un pas décidé dans les rues de la ville. Depuis l'attaque des titans les rues sont encore plus animées qu'avant. Il y a toujours eu beaucoup de passage dans les rues commerçantes, mais c'est quelque chose de normal. Les passants, attirés par les diverses boutiques et étals s'agglutinent formant des petits groupes tout le long des différentes rues. Mais depuis qu'une partie de la ville a été détruite beaucoup se retrouvent sans toit, sans occupation et cela se traduit par un plus grand nombre de personnes dans les rues. Si certains sont la pour faire leurs emplettes, d'autres essayent d'attendrir les passants pour récolter quelques pièces pour subvenir à leurs besoins. La dernière fois qu'un vagabond t'as demandé une pièce tu lui as répondu haut et fort que s'il avait le temps de mendier il avait très certainement le temps d'aller trouver du travail. La reconstruction nécessite de la main d'oeuvre, et si tu ne sais pas combien ces personnes sont payées tu ne peux imaginer que ce soit moins que les maigres pièces récoltées dans la rue.

   Tu continues donc ton chemin sans te soucier du regard de ceux qui t'entourent et te dirige vers le lieu de culte. Il y a réunion aujourd'hui et tu ne veux pas la louper. Tu es un peu en retard, perdu dans une lecture tu n'avais pas vu le temps passer. Ce n'est qu'en entendant les cloches sonner que tu t'es rendu compte qu'il était presque l'heure. Tu te fiches de ce que pourraient dire les autres si tu arrivais en retard, car tu sais que cela va encore jaser sur ton dos. Tu n'es pas le plus apprécié des membres du culte, même si tu sais te faire respecter, mais c'est tout simplement une question d'éducation. Être en retard sans raison valable ne se fait tout simplement pas. Point final.

   Alors que tu tournes au coin d'une rue tu entends les rires d'enfants, et te réjouit intérieurement du fait que les enfants au moins continuent d'avoir leur joie de vivre malgré les moments difficiles qu'ils viennent de traverser. Mais plus tu te rapproches et mieux tu entends. Ce que tu prenais pour de simples rires joyeux sont en fait des moqueries. Un groupe d'enfant se moque ouvertement d'un jeune homme et personne ne semble s'en soucier. Alors que tu arrives à leur niveau tu vois clairement la personne qui se fait railler ainsi sans rien dire. Elion. Tu ne le connais pas personnellement mais il fait lui aussi parti du culte. Il fait aussi parti de ceux que même le culte regarde avec méfiance. Il clame pouvoir entendre les voix de Maria, Rose et Sina...

   Il n'est pas le premier à avoir fait de telles déclarations. Le dernier en date étant mort pendant l'attaque. Ce n'était qu'un vieil homme complètement cinglé, si bien qu'il n'a jamais été pris au sérieux par personne. Mais Elion contrairement à lui n'a pas cette aura de folie, il ne se conduit pas non plus comme un possédé à crier haut et fort dans les rues un message incompréhensible. Et avec de tels membres, certains s'étonnent encore que le culte ne soit pas pris au sérieux par la populace et l'armée... Enfin fou ou pas, il s'agit d'un membre de ton culte et tu ne peux le laisser se faire moquer ainsi sans rien dire. Surtout qu'avec son handicap si l'un des enfants venait à lui lancer quelque chose il ne pourrait se défendre.


« Vous n'avez rien d'autre à faire ?! Allez jouer ailleurs ! »

   Tu t'es placé entre Elion et les enfants leur lançant un regard sévère. Ce qui aurait certainement plus d'effet si tu n'avais pas toi même l'air d'un enfant. Toujours est-il que les enfants, gêné dans leur jeu de raillerie se dispersent tout de même. Tu te tournes alors vers le brun, agacé qu'il n'ai pas réagi lui même.

« Et toi tu es aveugle, pas sourd. Tu aurais au moins pu leur dire quelque chose ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/t1245-orryn-ellias http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/f55-relationships

Féminin Messages : 10
Date de naissance : 05/09/1996
Date d'inscription : 16/07/2015
Age : 22
MessageSujet: Re: In Nomine // Elion   Mar 21 Juil - 15:26


In Nomine feat. Orryn

Vocem s'était levé assez tard ce matin-là. Il s'était littéralement levé tard. Après avoir passé la nuit à prier, il avait été pris de vertiges. Pas que cela ne l'est empêché de continuer. Le mal de tête et la douleur aux jambes ne l'avait pas arrêté. Le manque de fatigue accompagné de l'évanouissement, si.

C'est donc en début d'après midi qu'il avait émergé. Il s'était attendu à se réveiller à même le sol mais il était dans son lit. Son oncle avait dû l'y allonger. C'était forcément lui, Salin ne ferait jamais une chose pareille. Parce qu'elle n'était qu'une petite fille. Parce qu'elle ne l'aimait plus.
Cependant, pour Vocem, il n'était pas question d'un être humain. C'était une force divine qui l'avait aidé.

Même si on mettait toutes les preuves qu'on l'avait transporté et couché, il n'y croirait jamais. Vocem est comme cela. Il ne croit que ce que veut et écarte le reste.

Il était sorti de la maison sans bruit. Husher et Salin était sûrement dehors. En temps normal, Husher ne le laissait jamais seul dans la maison. L'homme avait peur que son neveu ne se blesse ou fasse une bêtise. Mais Salin avait dû le forcer à partir avec elle. Elle était jalouse de son frère, il fallait l'avouer. Husher avait sûrement crû qu'ils seraient de retour avant le réveil de Vocem.
Malheureusement, il était trop tard.

Vocem marchait dans les rues. Une foule se mêlait à lui. Le noyant peu à peu. Il comptait rejoindre le lieu de Culte. Pourquoi ? Pour rattraper le retard de la matinée. Il s'excusa mentalement auprès des Déesses. Il croisa ses doigts et ferma les yeux.
Autour, les gens ne s'arrêtaient pas. Ils bousculèrent cette figure pâle qui restait immobile. Vocem ne s'en rendait pas compte mais cette situation avait d'étranges similitudes avec ce jour où il avait définitivement perdu son regard. Il ne manquait qu'une chose : la peur. On criait mais de joie ou de rire, mais pas de peur.

Après sa prière, Vocem se remit en marche. Il se sentait bien... plus calme. On le bousculait, mais il s'en avait cure.

Soudain, un hurlement d'enfant retentit. Vocem se retourna.

« Elion ! ELION ! Qu'tu fous là ? T'es perdu ? C'est pas ici ton Culte de dingo ! »

Le jeune homme dirigea ses yeux noirs vers l'enfant. D'autres rires se firent entendre. Il y avait plusieurs petits ?
Vocem se contenta de sourire. Rose lui avait toujours dit de rester calme.

Une autre voix se fit entendre et une présence se plaça entre lui et les enfants. Ceux-ci partirent. Vocem cligna des yeux. Quelqu'un avait pris sa défense. Puis la personne commença à le disputer. Cette voix lui disait quelque chose... Une autre personne du Culte ?

Vocem afficha un air un peu étonné.

« Pour les chasser ? Un Elu doit savoir endurer les maux et les remarques des autres. S'il les chasse, il n'est pas un Elu. Il n'est qu'un humain...  »

Il s'apprêta à partir mais une pierre vola lui frôlant la tête avant de retomber.

« Zut ! Raté ! Allez on se tire ! »

La cohorte de garnements s'enfuit en adressant quelques grimaces et gestes obscènes au duo de religieux.


_________________