Partagez | 
 

 La carte de nos étoiles ▬ Aïden

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Noblesse

Féminin Messages : 38
Date de naissance : 20/10/1993
Date d'inscription : 17/09/2015
Age : 24
MessageSujet: La carte de nos étoiles ▬ Aïden   Mer 23 Sep - 23:23

Récure, lave, nettoie et sèche. Malice sait bien faire ces choses là, elle connaît la chanson désormais. Elle y va même en rythme, un petit rythme joyeux, dynamique et chuchoté. Malice chantonne dans sa barbe une de ces musiques qui donne envie de continuer, d’avancer, de rire et sourire tout en n’abandonnant pas la tâche sans fin. En parlant de tâche, ses doigts en deviennent rouges tellement elle cherche à anéantir la mauvaise graine ayant élue domicile sur le plancher…

Malice met ses mains dans le seau d’eau sale, elle en ressort la serpillère qu’elle frotte sur l’ennemie qui la contrarie. Et puis elle pense, l’œil convaincu, elle y arrivera, c’est sûr ! Certains combattent des titans, elle combat des tâches, l’effort est là, la destinée aussi, il faut juste la prendre à bras le corps ! C’était l’histoire de Malice et de la tâche invaincue, qui finalement laissa tomber devant la jeune fille bien convaincue.

Il faisait beau, le ciel était bleu, je ne voyais pas les murs à travers la fenêtre du première étage. On pourrait croire qu’ils n’existent pas, que la liberté est là, il suffisait juste de courir auprès d’elle pour l’embrasser, sauter dans ses bras et ne plus jamais la laisser s'envoler. Cesse de rêver Malice ! J’ai secoué la tête, pour me ressaisir, j’ai froncé les sourcils, pour me concentrer sur mon travail.

Si tu la voyais, elle a même laissé ses chaussures dans le couloir, sa robe nullement faite pour ce genre de travail est trempée au niveau du jupon, bien qu’elle ait essayé de la retrousser. Et ses cheveux ? Ils sont retenus et embrigadés dans une natte elle-même emmêlée sur elle-même. Ha, on ne dirait vraiment pas une noble, juste une fille du ménage faisant sa petite besogne.

Elle se mordit la lèvre, ses mains étaient rouges, et une tâche grise trônait sur sa joue rose. Malice n’a pas la meilleure allure, mais c’est Malice, c’est dans sa nature. Sentir la fraîcheur et l’humidité sous ses pieds la rendait aussi heureuse que l’idée de finir plus tôt pour voir les recrues s’entraîner. Là, juste là, je te promets, tu ne la vois peut-être pas, mais je te promets qu’elle y est ! Sur la pointe de ses pieds toujours nus, sa tête dépasse d’un coin de muret, au soleil ses cheveux brillent, et ses yeux verts étincellent d’intérêt pour toi et tes comparses.

J’aimerais bien voler, comme un oiseau. La demoiselle étira un sourire navré, elle se trouvait idiote d’ainsi espionner, sans espoir de pouvoir y arriver. Pourtant, faisait-elle du mal à quelqu’un ? A personne, elle regardait juste, et Malice se sentait tout de même coupable d'un tel crime.

Un soupir s’extirpa de ses lèvres, l’essoufflement la prenait à la poitrine, tandis qu’elle jetait la serpillère dans le seau d’eau et enlevait ses cheveux de son visage pour y voir plus clair. Ils sont trop longs, elle ne veut pas les couper l’enfant gâtée. Petite princesse se relève, elle prend le seau à pleines mains, il est lourd pour ses petits bras et elle boîte d’une jambe, soulève le seau et s’oriente vers la fenêtre ouverte. Elle jette allègrement le contenu dehors ainsi que le contenant, heureuse de n’avoir fait aucune maladresse aujourd’hui.

Pas si vite, jeune fille…

BONK. Ça ne faisait pas le bruit habituel. J’ai ouvert mes yeux, qui devinrent hagards en voyant que le seau reposait fièrement sur la tête d’un soldat, ou plutôt d’un apprenti-soldat vu son uniforme… Je venais de lui jeter un seau d’eau sale sur la figure là... N’est-ce pas ?
Malice, après un court silence où elle ne revenait pas de sa bêtise, pensant peut-être que la recrue disparaitrait comme un mirage, s’exclama dans toute son émotivité :

« Oh mon dieu ! Oh mon dieu je suis désolée ! Je vous ai fait mal ?! Oh mon dieu, pardon pardon pardon ! Aah [...] »

Que faire ? Elle paniquait, sauta par la fenêtre sans s'émoustiller de la hauteur, qu’importe ses pieds nus dans la terre et arriva près de l’inconnu. Il était trempé de la tête… A la taille, et par sa faute qui plus est ! Qu’allait-on dire ? Il allait se mettre en colère ! Malice parlait à un débit terriblement rapide, s’excusant, attrapant la serpillère pour l’essuyer sans s’occuper du seau sur la tête du jeune homme, et mis plus de saletés sur l’uniforme avec le pauvre tissu.

« Ah ! » ajouta-t-elle, jetant la serpillère plus loin.

Malice, toujours aussi maladroite et invraisemblable.

« Je suis tellement désolée, je vais vous aider ! Heu… »

La demoiselle se coupa dans son long discours, les mains levées vers la tête cachée du garçon, puis pencha la tête de côté.

« Tu… Tu peux te baisser un peu s’il te plaît ? Je n'arrive pas à avoir le seau sinon... »

Oui, car il était trop grand, elle ne pouvait pas récupérer sa chère et machiavélique bassine qui attaquait les passants. Elle en perdait aussi son vouvoiement, Malice paniquait terriblement, rouge de honte, ses pieds se couvrant de terre, et les mains s’agitant en ne sachant que faire. Mais quelle gourde je fais ! Quelle simplette cette nobliette. Pardon pour la coiffure, mon cher.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/t1344-let-s-add-a-touch-of-malice-terminee#8622 http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/t1347-once-upon-a-dream-oo-malice-s-relationships#8662
 

La carte de nos étoiles ▬ Aïden

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Wrestlemania II : CARTE DU SHOW !
» Le papillon des étoiles
» Carte l5r
» Ce soir, deux nouvelles étoiles brilleront dans le ciel. [Mort de Sanka' & Echos]
» ? Toiles d'araignées et fumée...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shingeki No Kyojin RPG :: Dortoirs-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit