Partagez | 
 

 Une rencontre quelque peu surprenante. [PV Franck]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Speciale

Féminin Messages : 40
Date de naissance : 09/04/2002
Date d'inscription : 24/10/2015
Age : 16
MessageSujet: Une rencontre quelque peu surprenante. [PV Franck]   Sam 31 Oct - 10:03

<< Si seulement les humains possédaient le pouvoir de modifier le passé. Le monde serait bien meilleur que ce qu'il est aujourd'hui. Mais si le monde était modifié maintenant, alors peut-être que je ne serai pas là, moi non plus. >>

Mystique cheminait dans les rues bondées du district de Karanese. La tête levée vers le ciel, les mains croisées dans ses cheveux longs, la jeune soldate des brigades spéciales fixait les nuages cotonneux traversant la voûte céleste, songeuse.

Elle faisait peu attention aux passants qui juraient, près d'elle, lorsqu'elle manquait de leur rentrer dedans. Son visage pâle était de marbre, aucune émotion ne passait à travers elle dans ces moments-là. Elle se souvenait encore des instants tragiques de son existence, qu'elle ne parvenait pas à effacer de sa mémoire.

<< Souffrance. >> Oui, Mystique souffrait encore. Mais elle ne laissait rien paraitre aux autres, à ses "camarades" de la brigade comme à la population qu'elle pouvait aider ou tout simplement croiser. Elle se souvenait de son échec. Le plus lourd et impardonnable. Le tout dernier qu'elle ait commis.

Elle finit par s'arrêter, au milieu d'une allée, replaçant une de ses mèches rosée derrière son oreille. Même si le temps serait magnifique aujourd'hui, la vie était trop monotone au goût de Mystique. Elle aurait aimé plus d'aventure, mais peut-être était-ce mieux ainsi, après.

La jeune femme reprit sa route, isolée dans son monde, quand un choc plus ou moins violent dans un autre corps la ramena à la réalité. Elle tituba en arrière, déséquilibrée, et manqua de tomber les quatre fers en l'air sur le sol. La main sur le crâne, le regard brouillé, elle se redressa tant bien que mal pour essayer d'identifier la personne dans laquelle elle était rentrée, avant de bégayer, clignant plusieurs fois des paupières:

-Dé... Désolée, je ne vous avais pas vu !

Heureusement qu'elle ne portait pas son uniforme avec l'insigne des brigades spéciales à ces instants, juste des vêtements basiques, car elle imaginait déjà la vague de reproches des supérieurs si cet incident remontait à leurs oreilles.

_________________


Regarde moi bien... Et dis-moi ce que tu vois.

Autre =3:
 


Myst vous ment en #990000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/t1411-le-mensonge-blessera-toujours-moins-que-la-verite-fini#bottom http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/t1414-un-entourage-pour-mystique#9152
Garnison

Féminin Messages : 54
Date de naissance : 17/07/2000
Date d'inscription : 20/10/2015
Age : 17
MessageSujet: Re: Une rencontre quelque peu surprenante. [PV Franck]   Ven 6 Nov - 17:54

C'est incroyable de voir à quel point le destin peut te coller la poisse au dos sans crier gare. Et si je dis ça, c'est parce que j'ai déjà vécu ces situations où tu as plus l'impression de t'humilier toi-même qu'autre chose. D'ailleurs, c'est ce qui m'était exactement arrivé il y a peu de temps. Ce que je faisais dans le district de Karanese ? Je tentais de me débarrasser de mes mauvaises pensées. Pour quelle raison ? Oublier l'événement de la veille. Vous devez sûrement connaître qui est Annie, non ? La jolie blonde aux allures froide, c'est elle. Hé bien, il semblerait que j'ai fait une grosse erreur en voulant ensuite me battre avec cette jeunette. Annie a beau être plus jeune et moins grande que moi, cependant elle avait fini par me casser la gueule – au sens propre du terme. Finalement, je devrais éviter de me montrer au grand public lorsque je suis dans un état d'ivresse intense. Je suis l'alcoolique désespéré de la garnison, je vous dis.

Enfin, passons à autre chose. Je traînais dans les ruelles, sans me soucier d'où je me dirigeais, étant beaucoup plus préoccupé par mes pensées. Je ne portais pas mon uniforme du quotidien ; à la place, je m'étais vêtu d'une simple chemise, d'une teinte plus foncée que ma peau et d'un pantalon d'une nuance de bleu de Prusse. Remarquez que je porte également les bottes, tâchées de sang, de mon uniforme. Néanmoins, c'est toujours plus distingué de ma part que de me balader pieds nus.

Les passants, constatant que j'avais encore la gueule de bois – j'ai beaucoup trop abusé sur l'alcool, effectivement – me fixaient avec un regard moqueur. Ignorant les critiques que baragouinaient certaines de ces personnes, je levais la tête vers le ciel, mélancolique. Je m'interrogeai sur mon avenir. Allais-je encore me trouver parmi les autres soldats de la garnison dans les années à suivre ? Peut-être que je pourrai même être transféré dans une nouvelle unité. Néanmoins, si l'on retenait cette seconde option, il y avait une chance de me retrouver chez ces dégonflés des brigades spéciales. Oh non, hors de question ! Rien qu'entendre parler de ces incapables me dégoûtait. En particulier depuis ce jour, où le roi est décédé. Ils ne sont même pas foutus de faire quelque chose d'utile pour le peuple.

Le vent commençait à souffler, passant ainsi dans ma chevelure. Des mèches sauvages obstruaient ma vue. Toujours plongé dans mes songes, je ne m'était pas arrêté pour les remettre à leur place et retrouver une vision correcte. Brusquement, j'ai senti quelque chose me foncer dedans. Hurlant d'effroi, j'ai essayé de ne pas perdre mon équilibre. J'ai échoué dans cette mission, me retrouvant ainsi par terre.

« Dé… Désolée, je ne vous avais pas vu ! »

Je suis beaucoup trop habitué à ce genre de scénario. Alors, entendre une voix s'excuser n'avait pas eu de conséquence sur mon comportement. Plus occupé à replacer les mèches de cheveux – les responsables de cet incident – je ne cherchais pas réellement de réponse. Je n'ai fait que me lever après avoir retrouvé une vue correcte, braquant mon regard sur la personne qui m'était rentré dedans. Une femme. Pourquoi je tombe toujours sur une femme dans ces situations ? Je lâche un soupir d'exaspération, avant de m'interroger sur l'identité de celle qui se tenait devant moi. Pas d'uniforme, pas d'insigne. Peut-être qu'elle n'était qu'une simple civile.

« Oh, ne vous inquiétez pas, ce sont des choses qui arrivent. »

Un grand sourire se dessinait sur mes lèvres. Sourire qui a disparu dans la minute qui suit.

« Vous n'êtes pas blessée, au moins ? »

Je l'inspectais de la tête au pied, un peu inquiet. J'aurai vraiment dû me concentrer sur là où je me déplaçais, au lieu de rêvasser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/t1399-f-rosenwald-remember-me-for-centuries http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/t1405-un-carnet-interdit-frank-r
Speciale

Féminin Messages : 40
Date de naissance : 09/04/2002
Date d'inscription : 24/10/2015
Age : 16
MessageSujet: Re: Une rencontre quelque peu surprenante. [PV Franck]   Ven 6 Nov - 19:03

Mystique mit peut de temps à se ressaisir, malgré le fait qu'une légère douleur lui transperçait le crâne. Mais cela allait forcément passer, car ce n'était évidemment pas la première fois qu'elle rentrait dans quelqu'un. Qui était un homme, comme par le plus grand des hasards.

Il lui arrivait souvent des petits accidents, pas du même genre que celui-ci mais d'autres, comme lorsqu'elle était chargée d'intervenir lors d'un conflits entre deux membres du peuple. A chaque fois, un incident inattendu faisait que ce qui était prévu au départ finissait par être remplacé par une situation complexe.

Mais de là à rentrer dans les gens, peu importe fussent-ils. Elle devrait faire attention, à l'avenir. Celui-ci était d'ailleurs tombé à la renverse, ce qui étonna fort Mystique, car il semblait tout de même assez bien bâti.

-Oh, ne vous inquiétez pas, ce sont des choses qui arrivent.

Oui, mais rarement à elle. Seulement, depuis l'attaque des rebelles, il fallait dire qu'elle était un peu... ailleurs, c'était bien le mot. Elle replaça l'une des mèches de cheveux qui était tombée devant ses yeux ambrés-rouges avant de reporter son attention sur le jeune homme dans lequel elle était accidentellement rentrée, toujours sur le sol.

La première impression qu'il donna à la jeune femme soldate, c'est d'être encore dans une sorte d'état d'ivresse. Peut-être était-ce à cause de cela qu'il ne l'avait pas vu, lui aussi. Elle se sentit bête, d'un coup. Lui avait une sorte de "raison" pour lui être rentré dedans, alors qu'elle, elle songeait simplement.

Il ne portait pas d'uniforme le reliant à un quelconque rang militaire, comme elle. Se pourrait-il qu'il fasse partie des gens du peuple ? C'était l'option la plus probable. Mystique ne le voyait pas dans les rebelles, elle ne pouvait pas imaginer cet homme blond comme les blés dans les membres des rebelles ayant dévasté la ville quelques jours plus tôt à peine.

Cette action avait été un désastre. Elle s'en souvenait comme si cela s'était produit une dizaine de minutes plus tôt. Des cris fusant de toutes parts, des cadavres jonchant le sol, un combat extrêmement sanglant. Et elle, dans tout ça ? Elle était restée dans l'ombre, et avait tout vu. Tout entendu. Mais n'avait rien fait. Absolument rien. Elle n'avait même pas essayé de sauver ceux qui pouvaient encore l'être. Elle avait simplement regardé. Était-elle restée terrée par manque de courage ? Peu probable. Pour une raison qui lui avait échappé, elle n'avait pas voulu intervenir. Cet acte, pourtant cruel, ne lui faisait ni chaud ni froid. Car pour Mystique, chaque être né est condamné à mourir un jour. Et il ne faut en aucun cas entraver une mort qui ne sera au mieux que repoussé des plusieurs années.

-Vous n'êtes pas blessée, au moins ?

Les paroles de l'homme, toujours par terre, la ramenèrent à la réalité. Non, à part son léger mal de crâne, elle n'avait rien. Elle afficha un léger sourire et fit un geste qui ne lui correspondait guère; elle tendit la main au jeune homme, penchée vers lui, car c'était bien la moindre des choses qu'elle pouvait faire pour s'excuser de cette collision accidentelle.

-Non, je vais bien, et vous ?

Ses yeux se voilèrent avant qu'elle n'ajoute d'un ton plus gêné.

-J'aurais dû vous voir arriver, je suis profondément désolée...

_________________


Regarde moi bien... Et dis-moi ce que tu vois.

Autre =3:
 


Myst vous ment en #990000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/t1411-le-mensonge-blessera-toujours-moins-que-la-verite-fini#bottom http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/t1414-un-entourage-pour-mystique#9152
Garnison

Féminin Messages : 54
Date de naissance : 17/07/2000
Date d'inscription : 20/10/2015
Age : 17
MessageSujet: Re: Une rencontre quelque peu surprenante. [PV Franck]   Lun 9 Nov - 22:35

Je le savais bien que c'était une mauvaise idée d'aller me perdre dans ces rues surchargés en étant encore ivre. C'est pour cette raison que les autres me reprochaient souvent d'être trop impulsif. Mes choix ne sont jamais réfléchis. Si je ne fais pas d'efforts pour apprendre à méditer avant d'agir, mes supérieurs vont finir par me virer. Je vais m'abstenir de me rabaisser pour le moment.

D'ailleurs, en parlant de mon manque d'inattention, je suppose que c'est le choc de l'émeute qui me chiffonne autant. Étant moi-même un survivant et le témoin de ce massacre, il est normal que j'ai du mal à m'en remettre pour le moment. La population avait considérablement baissé depuis, et j'aurai pu empêcher cela avec mes acolytes. En réalité, le monde n'est pas aussi beau que je le pensais auparavant.

Après cet instant de réflexion, je me suis permis d'observer une nouvelle fois la personne debout devant moi. Une jeune femme, d'une petite taille. Elle paraissait moins âgée que moi. Malgré son corps frêle, elle avait réussi à garder son équilibre. Et moi ? Je suis tombé en hurlant comme un gamin de cinq ans. Je me suis senti sacrément stupide, sur le coup.

Un sourire réservé se dessinant sur son visage, elle me tendit la main, m'invitant ainsi à me relever. Pour être honnête, je ne m'attendais pas réellement à ce genre d'action de sa part. Elle avait l'air si austère à première vue…

« Non, je vais bien, et vous ? »

Tant mieux. Je ne me le serais sûrement jamais pardonné si cet accident l'avait blessé. Après tout, c'est moi qui me baladais à moitié bourré, sans faire attention aux autres personnes qui se déplaçaient autour de moi. J'ai fini par lui attraper la main, avant de me relever d'un coup.

« Je vais bien, merci. »

Ce fut à mon tour de sourire.

« J'aurais dû vous voir arriver, je suis profondément désolée… »

Je la fixait, un peu peiné. Il fallait croire qu'elle ne voulais vraiment pas que cela arrive. Néanmoins, comme je lui avais dit un peu plus tôt, je suis habitué à ce genre de choses. Ma mère me faisait souvent la même remarque à propos de ma maladresse. Elle disait avec fierté qu'elle était celle qui m'avait refoulé ce trait de personnalité...

Je ne devrais pas penser à elle alors que je parle à une autre personne.

Pour m'empêcher de pleurer une fois de plus sur le sort de ma pauvre génitrice, je me suis mordu la lèvre, ayant pour conséquence de la faire saigner. Cependant, je sentais les larmes noyer progressivement mes yeux.

« Ce n'est pas grave. »

Ma voix saccadée pourrait pourtant faire penser que je mentais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/t1399-f-rosenwald-remember-me-for-centuries http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/t1405-un-carnet-interdit-frank-r
Speciale

Féminin Messages : 40
Date de naissance : 09/04/2002
Date d'inscription : 24/10/2015
Age : 16
MessageSujet: Re: Une rencontre quelque peu surprenante. [PV Franck]   Mer 11 Nov - 10:37

Mystique passa sa main sur son front pâle, histoire de rejeter en arrière les mèches de cheveux qui obstruaient sa vue. Elle plissa les paupières. Il fallait vraiment qu'elle se ressaisisse, et vite. Mais ce qu'elle avait fait la hantait encore, elle savait bien qu'elle ne pourrait s'en défaire.

Elle reporta son attention sur l'homme qu'elle avait aidé à se relever. Apparemment, il n'avait rien, ce qui rassura un peu la jeune soldate. Pourquoi fallait-il qu'en périodes difficiles, elle aille se fourrer dans des problèmes, même s'ils se résolvaient vite ?

Ce n'est pas grave.

Oui, ça n'était jamais grave, alors pourquoi avait-elle cette mauvaise impression de déjà vu ?

<< Tu n'as rien fais ! >>

Elle se crispa en ouvrant grand les yeux. D'habitude il n'en était rien, alors pourquoi ? Pourquoi les mauvais souvenirs refaisaient-ils surface maintenant ? Elle plaça ses mains sur sa tête, ignorant presque l'homme posté en face d'elle.

<< Tu nous as laissés crever ! >>

Il fallait qu'elle se reprenne. Ces cris, elle les avait entendus, mais ils n'étaient pas réels. Il venait d'elle-même. Elle secoua la tête pour fixer son interlocuteur. Lui aussi devait avoir vécu le carnage. Mais peut-être avait-il fait quelques chose, lui.

-Excusez-moi, ce sont les souvenirs du carnage... Je n'arrive pas à m'en défaire...

_________________


Regarde moi bien... Et dis-moi ce que tu vois.

Autre =3:
 


Myst vous ment en #990000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/t1411-le-mensonge-blessera-toujours-moins-que-la-verite-fini#bottom http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/t1414-un-entourage-pour-mystique#9152
Garnison

Féminin Messages : 54
Date de naissance : 17/07/2000
Date d'inscription : 20/10/2015
Age : 17
MessageSujet: Re: Une rencontre quelque peu surprenante. [PV Franck]   Mer 11 Nov - 22:55

Un silence de plomb s'installa dans la ruelle. Les civils et soldats, qui jusque là n'avaient prêté aucune attention à moi et la jeune femme, nous observaient désormais avec curiosité. Je pouvais percevoir l'écho perturbant de leurs chuchotements. Pourtant, je les ignorais, toujours confus par ces événements. Les larmes avaient commencé à perler sur mes joues. Je les essuyais une première, puis une seconde fois, avant de les laisser couler abondamment, sans produire le moindre bruit. Mon regard se planta alors dans celui de la personne devant moi. Elle semblait aussi perdue que moi.

« Excusez-moi, ce sont les souvenirs du carnage... Je n'arrive pas à m'en défaire… »

Oh, je vois. Ainsi, elle n'avait rien fait pour aider ses proches, tout comme moi. Elle n'avait rien fait d'autre qu'observer les autres humains tomber en masse sous ses yeux. Après un moment d'hésitation, je lui adressais la parole d'une voix maussade et tremblante.

« Ne t'en fait pas, moi j'ai fait pire. J'ai joué à l'enfoiré en laissant mes collègues crever devant moi. »

J'ai baissé la tête, fixant par la suite ma jambe gauche. Celle qui, par la faute de l'un de ces bâtards de révoltants, avait été gravement blessé d'une balle de revolver. Quand je pense que je l'ai tué juste pour ça. Devant un autre soldat, qui plus est. Parfois, en repensant à cette action, j'avais l'impression de ressentir de la pitié pour cette personne. Je suis vraiment un monstre.

Soudainement, j'ai senti quelque chose se poser sur ma main; du sang. C'est en posant les cinq doigts de cette même main sur mes lèvres que j'ai constaté la présence de ce liquide écarlate, s'étant étalé en petites tâches sur mon visage et mes vêtements. Merde, j'avais complètement oublié que je m'étais fait mal.

Les murmures de ceux qui assistaient à la scène devenaient petit à petit des bavardages incessants. Et, malgré que certains blâmaient la jeune fille à la chevelure rosées, la majorité des critiques s'adressaient à moi. À croire que les soldats alcooliques au lourd passé n'étaient pas appréciés dans le coin… Rien qu'entendre toutes ces mauvaises choses sur moi me faisait mal au cœur. Néanmoins, je ne devais pas me mettre à sangloter ici, devant tout le monde.

Car, comme on le dit si bien, les hommes ne pleurent pas.

Je n'ai jamais réellement compris le sens de cette phrase, pour être honnête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/t1399-f-rosenwald-remember-me-for-centuries http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/t1405-un-carnet-interdit-frank-r
Speciale

Féminin Messages : 40
Date de naissance : 09/04/2002
Date d'inscription : 24/10/2015
Age : 16
MessageSujet: Re: Une rencontre quelque peu surprenante. [PV Franck]   Sam 14 Nov - 11:24

Mystique était tendue, désormais. Elle avait les paupières mi-closes, et luttait pour ne pas se laisser emporter. Elle remarqua avec stupeur que son interlocuteur, dont elle ne connaissait d'ailleurs toujours pas le nom, avait le visage ruisselant de larmes. Cela l'étonna, car elle n'avait jamais vu un seul homme pleurer. Il lui dit d'une voix tremblante:

-Ne t'en fait pas, moi j'ai fait pire. J'ai joué à l'enfoiré en laissant mes collègues crever devant moi.

Mystique le fixa alors de ses grands yeux rougeoyants. Elle n'aurait pas imaginé que quelqu'un ait pu faire pire qu'elle sur ce plan là.

<< Tu vois qu'au fond, ce que tu as fait n'est rien. >>

Elle secoua la tête avant de jeter des coups d'oeil autour d'eux, car un étrange silence pesait. Si ce n'était tout à l'heure que quelques passants qui les regardaient avec curiosité, maintenant, c'était tout le quartier ou presque qui retenait son souffle pour suivre la conversation.

Des murmures parcouraient la foule de toute part, et Mystique perçut en certains propos des paroles fort désagréables leur étant adressées. Mais étrangement, c'était à l'homme en face d'elle que les gens faisaient le plus de critiques, sans qu'elle ne sache vraiment pourquoi.

La jeune femme aux cheveux roses prit doucement la main de son interlocuteur avant de murmurer, regardant désormais la foule d'un mauvais oeil.

-Venez, allons discuter dans un endroit plus tranquille.

Elle le tira lentement derrière elle, les faisant passer à travers la foule. Elle disparut avec lui dans une petite ruelle, et prit soin de s'éloigner assez pour que des civils trop curieux ne viennent plus les déranger. Enfin, eu détour d'un croisement, elle trouva une petite rue déserte dans laquelle se trouvait un banc. Endroit parfait pour finir leur conversation tranquillement.

Mystique prit place dessus, avant de reporter son regard sur l'homme qui l'accompagnait. Elle remarqua alors qu'il saignait, et, fouillant sa poche de pantalon pour lui tendre un mouchoir, elle lui dit:

-Vous saignez, prenez ceci.

Elle marqua une courte pose avant d'achever ses propos, fixant la pointe de ses bottes sombres:

-Mystique. Je me nomme Mystique. Et vous ?

_________________


Regarde moi bien... Et dis-moi ce que tu vois.

Autre =3:
 


Myst vous ment en #990000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/t1411-le-mensonge-blessera-toujours-moins-que-la-verite-fini#bottom http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/t1414-un-entourage-pour-mystique#9152
Garnison

Féminin Messages : 54
Date de naissance : 17/07/2000
Date d'inscription : 20/10/2015
Age : 17
MessageSujet: Re: Une rencontre quelque peu surprenante. [PV Franck]   Sam 14 Nov - 22:51

Que quelqu'un stoppe ce boucan. Par pitié. Je sais bien que je ne suis pas le plus sage des guerriers, mais de là à me dénigrer en public… S'en était trop. Je fixais le sol, complètement abattu. J'aurai bien voulu partir en courant, pourtant j'avais le sentiment que ces voix allaient encore me rabaisser. Pour être franc, je suis plus habitué à entendre les autres dire des calomnies à mon propos derrière mon dos que de subir ça.

Je voulais alors m'excuser auprès de la demoiselle. C'est de ma faute si elle devait encaisser les grossièretés à répétition. Si j'aurai été absent, je suis certain que les autres ne l'auraient même pas remarqué. Cependant, je n'ai pas eu le temps répliquer une seule chose qu'elle agrippa ma main, toisant hargneusement les autres.

« Venez, allons discuter dans un endroit plus tranquille. »

Et, sans prévenir de son action, elle me tira, se déplaçant progressivement parmi les habitants. Je n'aime pas les voir me regarder d'un air arrogant, me jugeant peu discrètement dès que je passais devant chacun d'eux. J'avais l'impression qu'ils m'accusaient d'avoir fait une grave erreur… Ah oui, c'est vrai. J'ai fait une grave erreur. Honte à moi.

Plus on s'éloignait de cette foule, et plus mes larmes venaient m'aveugler. Rien que me rappeler de ce jour cauchemardesque me rendait plus confus que jamais, pour ne pas dire fou. Me voir dans cette situation me rappelait à nouveau ces moments passés avec ma mère. J'abhorre ces souvenirs, ils me rendent tellement misérable. Étreignant sa main sans faire réellement attention, je me suis mis à gémir. Comme un gosse. Pourtant, à ce que je sache, je ne suis plus un enfant, j'ai 18 ans. C'est incroyable de voir à quel point mon comportement n'est pas approprié pour un soldat de mon âge.

Ma lèvre saignait toujours, elle. Et pas qu'un peu. Cependant, malgré que le fait de sentir de l'hémoglobine dans ma bouche me dégoûtait énormément, je n'y prêtais plus aucune attention. De tout de manière, je n'avais pas vraiment mal.

Finalement, nous étions arrivés dans une ruelle, dénuée de vie. Mes jérémiades se sont arrêtés tout aussi brusquement que mes larmes. Ma respiration, elle, était irrégulière. Tenter de respirer correctement après avoir sangloté, c'est comme demander à une asthmatique de faire du sport ; c'est inconcevable. Je me sentais toujours mal après ces crises de larmes, il m'arrive parfois même de vouloir vomir. Bien heureusement, j'ai repris très vite ma respiration habituelle, sans qu'il n'y ai aucun incident.

La jeune fille s'était assise sur l'unique banc du lieu, me scrutant de son regard cuivré. C'est chelou comme couleur de yeux, aussi bien que cette couleur vierge qui colore sa longue crinière. Maintenant que j'y pense, ce genre de caractéristique avait beau avoir l'air d'être étrange, néanmoins cela change des nombreux blonds aux yeux bleus qui vivent derrière les murs. Comme moi, pour prendre un exemple. Je suis ce qu'on pourrait appeler simple, personne ne pourrait me distinguer si je me trouvais dans un entassement d'être humains. Elle, au contraire, semblait se faire remarquer par tous.

Elle avait commencé à chercher quelque chose dans ses poches de son pantalon, y prélevant un tissu blanc qu'elle me tendit, en me rappelant que j'étais toujours blessé. Dévisageant cette dernière, je me suis installé à mon tour sur ce banc, à côté d'elle, en lui prenant le mouchoir juste avant de m'asseoir. Je l'ai alors remercié d'une voix fluette, avant d'éponger ma blessure.

« Mystique. Je me nomme Mystique. Et vous ? »

Il fallait bien que cela arrive. Le moment où l'on se présente et où l'on raconte sa vie. Non pas que ce genre de discussion me répugne, mais je ne me sens plus vraiment d'humeur à bavarder des heures. Par politesse, je lui ai tout de même répondu, toujours avec cette même voix délicate.

« Frank. Et d'ailleurs, je m'excuse pour tout à l'heure. Apparemment, ils n'ont pas l'air d'apprécier les alcooliques dans ce coin. »

Esquissant un sourire réservé, je portais mon regard vers le mur d'une bâtisse, évitant ainsi tout contact visuel avec elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/t1399-f-rosenwald-remember-me-for-centuries http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/t1405-un-carnet-interdit-frank-r
Speciale

Féminin Messages : 40
Date de naissance : 09/04/2002
Date d'inscription : 24/10/2015
Age : 16
MessageSujet: Re: Une rencontre quelque peu surprenante. [PV Franck]   Dim 15 Nov - 10:36

Franck finit par s'asseoir à côté de Mystique, prenant le mouchoir qu'elle lui tendait pour essuyer ses lèvres ensanglantées. La jeune femme entortilla l'une de ses mèches roses autour de son index fin, regardant de nouveau Franck. Celui-ci répondit poliment, d'une voix délicate:

-Frank. Et d'ailleurs, je m'excuse pour tout à l'heure. Apparemment, ils n'ont pas l'air d'apprécier les alcooliques dans ce coin.

Il afficha un sourire réservé, évitant tout de même le regard de Mystique. Mystique ne lui en voulut pas, c'était normal, après tout. Elle ne cherchait pas non plus le contact visuel.

L'alcool. Mystique connaissait cela. Ce n'était pas sa "boisson" préférée, si l'on pouvait dire cela, mais il lui arrivait d'en boire de temps en temps, comme ça, plus souvent d'ailleurs quand on l'invitait à prendre un verre. Franck, lui semblait en dépendre un peu. Après, elle n'allait pas aller s'imaginer des choses, mais c'était son avis personnel, voilà tout.

La soldate aux cheveux fixa alors le ciel, un instant nostalgique. Elle repensait à tout les bons moments qu'elle avait passé avec Talia, jusqu'au jour où... Elle essuya vivement une petite larme coulant sur sa joue. L'attaque des rebelles n'avait fait que revenir son passé. Cela n'avait pas été la meilleure des expériences, pour tout dire.

Elle se retourna vers Franck, et posa délicatement sa main sur la sienne pour en quelque sorte l'obliger à la regarder. Elle murmura ensuite, le fixant d'un air attristé par ce à quoi elle venait de faire penser:

-Dis moi, Franck... Tu as perdu de la famille, toi ?

Elle était quasiment sûre que la réponse était oui. Tout les humains vivant entre les murs, à part les nobles qui pouvaient ronfler tranquillement et sans problèmes, avaient perdu de la famille. Franck ne devait sûrement pas faire exception, mais Mystique voulait savoir, même si c'était douloureux. Peut-être était-ce cela, d'ailleurs, qui l'avait fait pleurer quelques instants plus tôt ?

Elle ne lui ferait pas une question directe comme cela, bien sûr. Ce n'était pas du tout son genre d'être directe ainsi. De plus, à cause du carnage de ces derniers jours, il ne fallait pas brusquer. C'était encore bien trop frais dans certaines mémoires, dont la sienne et celle de Franck.

_________________


Regarde moi bien... Et dis-moi ce que tu vois.

Autre =3:
 


Myst vous ment en #990000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/t1411-le-mensonge-blessera-toujours-moins-que-la-verite-fini#bottom http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/t1414-un-entourage-pour-mystique#9152
Garnison

Féminin Messages : 54
Date de naissance : 17/07/2000
Date d'inscription : 20/10/2015
Age : 17
MessageSujet: Re: Une rencontre quelque peu surprenante. [PV Franck]   Lun 16 Nov - 22:48

Quelque chose s'est posé sur ma main. Je l'ai alors scrutée, remarquant alors que c'était la main de la demoiselle qui venait de me toucher. Je suis resté immobile, sentant le feu me monter légèrement aux joues.

« Dis moi, Franck... Tu as perdu de la famille, toi ? »

Je me suis retourné vers elle, impassible. Curieusement, je m'attendais à ce qu'elle m'interrogerait sur ma vie personnelle. De tout de façon, pourquoi je devrais faire en sorte de lui cacher la vérité sur mes parents ? Ce n'est pas le fait d'en parler à quelqu'un qui les feraient revenir, après tout. J'ai doucement retiré ma main, sur laquelle la jeune femme avait posée la sienne, avant de la passer dans mes cheveux.

« Ouais. Enfin… Je sais que mon père a disparu après ma naissance. Je ne l'ai jamais vu. »

Laissant un énième silence s'installer, je m'interrogeais sur ce que je pouvais lui dire à propos de ma mère, sans avoir à la traumatiser. Je me rappelle du jour de sa mort comme si c'était hier. Et cela ne cessait de me rendre fou. Heureusement, j'arrive un peu mieux à contrôler mes sautes d'humeurs, car je ne pense pas que Mystique aurait apprécié que je lui saute dessus en l'étranglant jusqu'à ce que mort s'en suive. Je déglutis. Je n'assumerai pas de me mettre à chialer une nouvelle fois devant elle. Devant une fille qui reste sereine malgré la situation. Mais, maintenant que j'ai commencé, il fallait que je termine mon discours.

« Ma mère, elle, est morte quelques temps avant que je rentre dans l'armée. »

J'ai posé ma main sur mon torse, évitant à tout prix de laisser le chagrin n'envahir à nouveau. Pourtant, on pouvait voir sur mon visage blafard que cela me faisait mal au cœur d'en parler. Alors, j'ai décidé de ne rien dire de plus sur elle, et de passer à un sujet différent.

« Mais, parlons d'autre chose, veux-tu ? »

Un rictus intimidant s'était affiché sur mes lèvres gercées, tandis que je me rapprochais un peu plus d'elle, la regardant droit dans les yeux. Le menton posé sur mon poing, je prononçais quelques mots d'un ton de voix que l'on pourrait facilement qualifier d'effrayante.

« Non pas que je ne te fais pas confiance, mais rien que devoir me souvenir de son existence me détruit psychologiquement. Et après que mon mental se soit bien écroulé, je deviens un détraqué à la recherche de victimes à abattre. »

On aurait pu rajouter un cœur à côté tellement que j'avais dit ça à la manière d'un psychopathe sadique. Ouais, je m'emporte un peu. Après l'avoir fixé pendant un moment, je me suis esclaffé, lui tapotant gentiment son épaule. Je suis peut-être allé trop loin mais, au moins, j'ai fini par retrouver ma bonne humeur quotidienne. C'est toujours mieux que de me voir déprimé et ivre pendant toute la journée. J'ai laissé un sourire candide remplacer cette expression terrifiante que j'arborais il y a un instant, tout en m'excusant de mon comportement.

« Ce n'est pas à prendre au sérieux, ne t'inquiètes pas ! »

Le problème, c'est que c'était sérieux.
Ma double personnalité n'était que réalité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/t1399-f-rosenwald-remember-me-for-centuries http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/t1405-un-carnet-interdit-frank-r
Speciale

Féminin Messages : 40
Date de naissance : 09/04/2002
Date d'inscription : 24/10/2015
Age : 16
MessageSujet: Re: Une rencontre quelque peu surprenante. [PV Franck]   Mar 17 Nov - 19:07

Franck se tourna vers Mystique, avec un air impassible qui changeait de l'homme plus émotif qu'elle avait "emmené" avec elle quelques minutes plus tôt à peine. Il retira sa main, et la jeune femme soldate en fit de même, replaçant la sienne sur ses genoux.

-Ouais. Enfin… Je sais que mon père a disparu après ma naissance. Je ne l'ai jamais vu.

Un silence de plomb s'installa une nouvelle fois suite à cette remarque, silence qui ne gênait pas Mystique. Elle préférait nettement le bruit au silence. Les brouhahas incessants la mettaient vraiment mal à l'aise, alors qu'un silence pur... Elle pouvait penser et parler sans que personne n'ait rien à redire, et cela, c'était fort agréable pour elle.

La jeune femme replaça l'une de ses mèches de cheveux qui lui était tombée devant le visage derrière son oreille, avant que Franck n'achève le discours qu'il avait commencé:

-Ma mère, elle, est morte quelques temps avant que je rentre dans l'armée.

Ces mots rappelèrent fort à Mystique la mort de sa propre génitrice. C'était à l'époque de son apprentissage, où Talia était encore là pour l'épauler, le début de la chute de son existence. Les deux soeurs étaient en plein exercice à la tridimensionnalité quand on leur avait informé que leur mère avait perdu la vie. Un choc brutal pour les jeunes filles.

-Mais, parlons d'autre chose, veux-tu ?

Mystique s'était de nouveau tournée vers son interlocuteur pour y voir figé sur son visage un rictus étrange. Intimidant, même. Franck s'était rapproché d'elle de quelques centimètres, et il murmura quelques mots d'un ton plutôt effrayant:

-Non pas que je ne te fais pas confiance, mais rien que devoir me souvenir de son existence me détruit psychologiquement. Et après que mon mental se soit bien écroulé, je deviens un détraqué à la recherche de victimes à abattre.

Les prunelles de Mystique s'assombrirent soudainement aux paroles de l'homme blond. Pas qu'elle aurait voulu partir en plantant Franck là, non. Au fond, elle comprenait ses paroles. Son passé à elle était aussi très douloureux, mais elle n'avait pas imaginé à quel point celui de Franck l'avait marqué. Il remplaça aussitôt son expression par un sourire candide, et Mystique se sentit au fond soulagée. Elle ne savait pas si Franck était lunatique, elle ne poserait pas la question. Car il lui arrivait aussi d'être lunatique, et ce, beaucoup plus souvent que ce qu'elle ne laissait paraitre en extérieur.

-Ce n'est pas à prendre au sérieux, ne t'inquiètes pas !

Oui, ce n'était pas du sérieux. Mystique essaya de s'en persuader, même si une part d'elle-même doutait horriblement de cela. Elle secoua la tête, histoire de reprendre une mine plus convenable, avant de murmurer:

-Oui, je comprends.

Et une nouvelle fois elle plantait la conversation. Cela lui arrivait également très souvent. Mais elle n'avait rien d'autre à dire, ni de sujet à engager. Elle se sentit très bête d'un coup, et ses joues se colorèrent de rose. Elle n'osa pas regarder Franck, de peur qu'il ne lise sa gêne en fixant son regard. Car Mystique faisait beaucoup transparaitre ses émotions par la pensée, chose lui faisant défaut, qu'elle devait apprendre à masquer.

<< Pour ton bien personnel. >>

Car elle détestait énormément que l'on se mêle de ses émotions et sentiments.

_________________


Regarde moi bien... Et dis-moi ce que tu vois.

Autre =3:
 


Myst vous ment en #990000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/t1411-le-mensonge-blessera-toujours-moins-que-la-verite-fini#bottom http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/t1414-un-entourage-pour-mystique#9152
Garnison

Féminin Messages : 54
Date de naissance : 17/07/2000
Date d'inscription : 20/10/2015
Age : 17
MessageSujet: Re: Une rencontre quelque peu surprenante. [PV Franck]   Mer 18 Nov - 20:32

Je me demandais si elle avait comprit que, en plus d'être conscient du décès de ma mère, j'ai été le témoin de cet événement. Non, elle ne pouvait pas le savoir. Sinon, elle m'aurait sûrement suspectée d'avoir menti à propos de cette folie qui sommeillait en moi. Une folie qui a fait de moi un éternel prisonnier du désespoir. En tout cas, c'est mieux qu'elle ne soit pas au courant de tout cela. Elle me rejetterait immédiatement si elle l'était.

Les fous doivent être éliminés de cette Terre, ils mettent en danger la vie des innocents !

Ces paroles venaient d'une enfant, je m'en souviens. Je l'avais vu dans cette ruelle, seule. Le sang dégoulinait sur ses vêtements, ses cheveux, son visage. Elle avait assisté à la mort de ses proches, tout comme moi. Pourtant, elle était restée maîtresse d'elle, lui évitant ainsi d'être dans le même état que moi maintenant. J'ai eu un pincement au cœur en entendant ces mots. Tous les fous ne sont pas des barbares, j'avais pensé. Mais, je n'ai rien dit. J'étais trop chagriné pour lui répliquer quoi que ce soit. Bah, ma vie n'est pas si intéressante. Alors, évitons de trop s'attarder là-dessus.

Immobile, fixant le sol d'un regard sans émotion, je me noyai dans mes songes. Encore. Cependant, c'est dans ma nature d'être aussi rêveur. Étrangement, cela m'aidait à décompresser quand ça n'allait pas. Entendre la voix de Mystique m'avait, contre mon gré, ramené dans le monde réel. Celui où le danger était présent partout.

« Oui, je comprends. »

Mensonge. C'est un mensonge.
Ne la croit pas, Frank, elle te ment.


Boucle-la, putain de voix.

Une fois de plus, le silence est revenu. Et moi, je déteste le calme. Ne pas entendre le brouhaha quotidien des soldats et des civils résonner aux alentours, c'était comme se retrouver seul. Je déteste la solitude. J'ai déjà vécu cela une fois. Et c'était déjà de trop. Je ne veux plus connaître cette sensation d'abandon. Tentant de réfléchir sur un autre sujet à aborder, je me suis tourné vers Mystique, qui semblait embarrassée par la situation. Elle avait beau vouloir le cacher, mais je le voyais. Ses joues étaient suffisamment colorées pour qu'on puisse le remarquer. J'ai alors posé ma main sur son dos.

« Excuse-moi de t'avoir incommodé. »

Une phrase simple, visant à faire comprendre à la jeune que ce n'était pas la peine de se cacher. Avoir honte est quelque chose de normal. Moi aussi, je me sens souvent honteux. C'est limite une habitude d'avoir quelque chose à me reprocher lorsque quelque chose allait mal. Après tout, la plupart du temps, c'est moi qui fiche tout en l'air.

« Si je te dérange, tu peux me le dire. Je m'en irai. »

Néanmoins, au fond, je ne voulais pas partir. J'apprécie beaucoup la compagnie de Mystique. De plus, cette dernière n'a pas l'apparence d'une personne hypocrite ou hautaine. J'étais persuadé qu'elle était quelqu'un de bien, et qu'elle ne cherche pas à me pourrir la vie. Comme certains de mes, soi-disant, « camarades ».

Mais, peut-être que je juge trop vite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/t1399-f-rosenwald-remember-me-for-centuries http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/t1405-un-carnet-interdit-frank-r
Speciale

Féminin Messages : 40
Date de naissance : 09/04/2002
Date d'inscription : 24/10/2015
Age : 16
MessageSujet: Re: Une rencontre quelque peu surprenante. [PV Franck]   Jeu 19 Nov - 18:17

Honte. Ce mot que Mystique n'aimait pas, mais qui la prenait sans qu'elle ne le veuille réellement. Pourtant, chacun de ses faits et dires n'étaient pas obligatoirement une honte, mais c'était devenu presque habituel de sentir monter en elle cet embarra qu'elle détestait tant.

Mystique inspira profondément, fermant quelques instants les paupières histoire de retrouver cette indifférence qui ne la quittait quasiment jamais. Et donc aujourd'hui, c'était une exception. Son humeur avait changé. Encore. Mais la jeune femme aux mèches rosées ne voulait pas qu'elle change. Elle ne voulait perdre ce caractère distant qu'elle avait mit tant de temps à se forger, tout le temps qu'il lui avait fallu pour tirer un trait sur son passé, essayer de se reprendre en main.

C'était pour cela que Mystique restait seule. Quand elle entendait les murmures joyeux de ses "compagnons" de la Brigade Spéciale, cela la mettait plus qu'en rogne. Eux de connaissait pas la peur de se retrouver face à un Titan. Ils ne l'avaient jamais été. Alors que elle, ça lui était déjà arrivé. Deux fois. Deux fois de trop.

-Excuse-moi de t'avoir incommodé.

Mystique revint brusquement à la réalité, tirée de ses pensées. Elle comprenait aux paroles de Franck, qui avait posé sa main dans le dos de la jeune femme, qu'elle n'avait pas à cacher ce qu'elle ressentait. Il avait raison, même si elle ne voulait pas l'admettre.

-Si je te dérange, tu peux me le dire. Je m'en irai.

Non.

Elle réalisa alors que c'était bien l'une des premières fois qu'elle acceptait la compagnie de quelqu'un. Cela lui faisait du bien de parler un peu à quelqu'un de différent, quelqu'un qui semblait ne pas être comme la plupart des gens qu'elle côtoyait en permanence.

Pour une soldate qui haïssait la plupart des humains qu'elle rencontrait, c'était bien une première. Mais cela ne la dérangeait pas, elle savait bien que tout le monde n'est pas mauvais, au fond. Elle murmura, fixant de nouveau Franck de son regard cuivré:

-Oh non, excuse-moi. Je préfère entièrement que tu restes avec moi. C'est juste que... Je n'ai pas vraiment l'habitude d'avoir de la compagnie, tu comprends.


_________________


Regarde moi bien... Et dis-moi ce que tu vois.

Autre =3:
 


Myst vous ment en #990000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/t1411-le-mensonge-blessera-toujours-moins-que-la-verite-fini#bottom http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/t1414-un-entourage-pour-mystique#9152
Garnison

Féminin Messages : 54
Date de naissance : 17/07/2000
Date d'inscription : 20/10/2015
Age : 17
MessageSujet: Re: Une rencontre quelque peu surprenante. [PV Franck]   Sam 21 Nov - 22:15

Le vent soufflait plus violemment qu'auparavant, mes cheveux valdinguaient devant mes yeux. Encore. Ce n'est pas très pratique d'avoir une tignasse aussi sauvage que la mienne et rien que voir cette scène était une bonne justification de mes pensées. Pourtant, il était hors de question que je me les coupe car, sans vouloir être narcissique, je trouve qu'ils ajoutent un certain charme à ma personne. Et beaucoup d'individus pourraient certainement l'affirmer.

Pour en revenir au débat principal, j'appréhendais avec terreur la réaction de Mystique. Si ça se trouvait, elle attendait avec impatience que je parte. Après tout, elle semblait être quelqu'un de très solitaire. Rien qu'entendre la manière dont elle me causait la dénonçait. Mais bon, je ne pouvais pas lui en vouloir. Je la comprenait sur ce point, je suis tellement emmerdant.

« Oh non, excuse-moi. Je préfère entièrement que tu restes avec moi. C'est juste que... Je n'ai pas vraiment l'habitude d'avoir de la compagnie, tu comprends. »

Sa réponse avait eu pour conséquence de colorer mes joues d'une teinte écrevisse. Je semblais presque flatté de savoir que la jeune femme préférait que je reste à ses côtés pour le moment. Il faut dire que, en entendant ses paroles, j'avais été très surpris. Surtout que, le plus souvent, les autres ont tendance à vouloir se débarrasser de moi. Et ils savent comment s'y prendre. Combien de baffes me suis-je déjà pris ? Beaucoup trop pour que j'arrive à m'en souvenir. Mystique, elle, était l'une des rares filles à accepter la présence d'un mec bruyant et stupide, comme moi. Je suis la personne chiante par excellence.

Mon sourire niais est revenu se plaquer sur mon visage, alors que je posais la paume de mes mains sur les siennes, les yeux étincelants, comme un enfant à qui on aurait offert le jouet qu'il attendait depuis si longtemps. Je me compare souvent avec un gosse, mais c'est la meilleure des comparaisons pour moi. Je n'ai vraiment pas terminé de me rabaisser, haha.

« C'est vrai ? Tu acceptes vraiment que je reste avec toi ? »

Cela pourrait paraître idiot de la part d'un homme, néanmoins j'étais réellement sur le point de pleurer de joie tellement que j'étais heureux d'avoir reçu une réponse positive de sa part.

« Je pensais pourtant que je t'avais contrarié… »

Mon euphorie avait fait place à une expression plus sérieuse et honteuse, tandis que je fuyais son regard. J'ai peut-être réagi trop excessivement à son annonce. Rompant le seul lien physique entre nous deux, j'ai osé la regarder droit dans les yeux. Etant toujours un peu dans les nuages, j'ai failli faire un compliment sur ses prunelles. Cependant, je suis arrivé à me reprendre avant de pouvoir dire une bêtise et me sentir idiot par la suite. Je déglutis.

« Pardonne-moi, je me suis emporté. C'est juste que je ne suis pas très habitué à entendre ce genre de remarque. La plupart des civils et des soldats m'auraient déjà baffé en me voyant réagir de cette manière. »

Un rire embarrassé et faible s'échappa de mes lèvres. Décidément, je ne sais pas me comporter correctement avec les autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/t1399-f-rosenwald-remember-me-for-centuries http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/t1405-un-carnet-interdit-frank-r
Speciale

Féminin Messages : 40
Date de naissance : 09/04/2002
Date d'inscription : 24/10/2015
Age : 16
MessageSujet: Re: Une rencontre quelque peu surprenante. [PV Franck]   Dim 22 Nov - 12:03

Mystique afficha un mince sourire. Elle espérait que Franck prendrait ses paroles au sérieux, et qu'il ne verrait pas la part sombre qui l'habitait. Car même elle ne faisait pas exception, en son coeur était ancrée l'Ombre, mais qui heureusement ne prenait pas souvent le dessus. A vrai dire, le jeune homme blond était l'un des rares à demander à Mystique d'accepter sa compagnie, car soit les hommes la trouvaient trop ennuyeuse, soit elle les rejetait car elle les trouvait bien trop bêta à son goût.

Franck afficha de nouveau un sourire niais, alors qu'il plaçait ses mains sur celles de Mystique. La jeune soldate rosit légèrement, tandis que Franck lui répondait comme un enfant tout heureux:

-C'est vrai ? Tu acceptes vraiment que je reste avec toi ?

Il semblait heureux de la réponse apportée par la femme aux yeux cuivrés, et cela la rendit joyeuse aussi, au fond d'elle même. Certains sourires avaient le don de la faire sourire également, même niais, et Franck semblait en faire partie.

-Je pensais pourtant que je t'avais contrarié…

Sa joie se modifia en expression plus sérieuse, avant qu'il ne fuit son regard de honte. Mystique cligna plusieurs fois des yeux, agrandissant son beau sourire. Elle avait bien fait de ne pas refuser, Franck était quelqu'un de différent parmi les nombreuses personnes que Mystique avait l'habitude de rencontrer.

-Pardonne-moi, je me suis emporté. C'est juste que je ne suis pas très habitué à entendre ce genre de remarque. La plupart des civils et des soldats m'auraient déjà baffé en me voyant réagir de cette manière.

Il laissa échapper un rire faible de ses lèvres. Mystique afficha alors un sourire sincère. C'était très rare, venant de sa part. Mais il fallait qu'elle évacue la tension permanente régnant en elle, cette haine et cette méfiance des autres pouvaient être mises de côté, pour une fois.

Plaçant l'une de ses mains sur l'épaule de Franck, elle murmura:

-Cela ne me dérange pas, ne t'inquiète pas. Je préfère les gens différents comme toi, à ceux qui rentrent bien trop dans la normale.

_________________


Regarde moi bien... Et dis-moi ce que tu vois.

Autre =3:
 


Myst vous ment en #990000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/t1411-le-mensonge-blessera-toujours-moins-que-la-verite-fini#bottom http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/t1414-un-entourage-pour-mystique#9152
Garnison

Féminin Messages : 54
Date de naissance : 17/07/2000
Date d'inscription : 20/10/2015
Age : 17
MessageSujet: Re: Une rencontre quelque peu surprenante. [PV Franck]   Mer 25 Nov - 18:12

Sa main s'est posée sur mon épaule, ce qui me fit tressaillir. J'ai l'habitude des contacts physiques, je ne dis pas le contraire, mais elle m'avait juste surpris. Je ne m'y attendais pas vraiment. Elle prit alors la parole, à voix basse. Je ne comprends pas pourquoi elle murmurait, il n'y avait personne aux alentours pourtant. À moins que l'on nous espionne ?

« Cela ne me dérange pas, ne t'inquiète pas. Je préfère les gens différents comme toi, à ceux qui rentrent bien trop dans la normale. »

Scrutant attentivement mes mains, je replongeai, une fois de plus, dans mes pensées. Mystique avait raison, j'étais différent des autres soldats. Pourtant, c'était une différence plutôt négative. Étant secrètement un titan caché sous une forme humaine, et également dérangé mentalement, je pouvais le comprendre. D'ailleurs, j'étais le seul, à ce jour, à connaître les raisons de mes songes et paroles bien pessimistes. Ne suis-je cependant pas censé voir la vie positivement ? Bof, les événements des derniers jours ne me donnaient pas très envie d'être heureux.

Après un moment de réflexion, j'ai constaté l'absence de mes gants, dévoilant ainsi au monde les cicatrices dessinées sur le dos de ma main droite. Cela faisait depuis bien longtemps qu'elles étaient là, alors que toutes mes autres blessures ont fini par disparaître. J'avais l'impression que le destin cherchait à faire comprendre aux autres que je n'étais pas normal, que je n'étais rien d'autre qu'un monstre. Je suis peut-être un monstre, néanmoins mon objectif dans la vie n'est pas de faire du mal aux autres.

Ces fichus gants. Ils étaient noirs et visibles de loin, pourtant il m'était impossible de les retrouver, même en sachant qu'ils sont dans ma chambre. Toujours dans le bordel depuis ce jour fatidique. J'ai perdu tous mes colocataires, et je n'ai pas voulu toucher à leurs affaires. Juste pour ne pas me sentir seul. Comme s'ils étaient toujours là. Pourquoi n'arrive-je pas à accepter leur mort ? Dissimulant la main blessée avec l'autre, je lui ai souri. Encore. À croire que je ne sais faire que cela, de sourire comme un con.

« Ce n'est pas très gentil de dire cela des autres. »

Au moins, les autres, comme je les ai appelés, ont la chance d'avoir une vie correcte, sans avoir de problèmes. Alors que moi, je souffre depuis bien trop longtemps, sans n'avoir rien demandé à personne. Je me demande souvent comment je pourrais sortir de cette situation. Je veux juste vivre normalement, comme tout le monde.

« En tout cas, merci de vouloir rester avec moi. »

Et sans réfléchir, je l'ai enlacé, les larmes aux yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/t1399-f-rosenwald-remember-me-for-centuries http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/t1405-un-carnet-interdit-frank-r
Speciale

Féminin Messages : 40
Date de naissance : 09/04/2002
Date d'inscription : 24/10/2015
Age : 16
MessageSujet: Re: Une rencontre quelque peu surprenante. [PV Franck]   Dim 29 Nov - 17:25

Mystique se détourna suite à ses paroles, pour fixer le bâtiment en face du banc sur lequel elle était assise avec Franck. Par la fenêtre, petite, de l'étage, elle croisa pendant un bref instant le regard curieux d'un fillette à la tignasse brune, qui disparut ensuite bien rapidement, sûrement rappelée par l'un de ses parents. Mystique ne put s'empêcher de sourire en voyant cette scène. Cela lui rappelait avec nostalgie les moments de son enfance.

Avant que tout ne bascule... Avant qu'elle ne grandisse, change, se métamorphose et s'adapte, tout comme l'univers l'entourant aujourd'hui. Chacun devait s''être adapté à sa façon, et la jeune femme à a chevelure rosée de même. De toute manière, elle n'aurait pas eu franchement son mot à dire, dans tout ça. Et elle préférait rester maîtresse de sa vie que de subir l'influence de quelqu'un d'autre.

C'était peut-être aussi pour cela qu'elle rechignait à avoir un homme dans sa vie. Peut-être parce qu'elle avait peur de ne pas assumer la suite, au fond. Et aussi parce qu'elle voulait garder une certaine liberté, elle ne le cachait pas.

-Ce n'est pas très gentil de dire cela des autres.

Oui, elle savait. Elle fixa le creux de la paume de ses mains, voyant le sourire béat de Franck du coin de l'oeil. Elle se demandait tout de même comment il faisait pour sourire ainsi aussi souvent. A côté, elle devait à coup sûr avoir l'air d'une associable complètement renfermée sur elle même et méprisant le monde. Quoique qu'au fond de tout cela, il y avait une part de vérité. Cela ne lui faisait ni chaud ni froid de mépriser et insulter les autres dans leur dos. Ce n'était pas joli-joli, mais elle assumait, comme toujours. Mystique détestait tellement le monde que ça la laissait indifférente à chaque fois.

-En tout cas, merci de vouloir rester avec moi.

Elle fut surprise de se sentir enlacée, et se tourna pour voir le visage détendu de Franck, toujours aussi souriant. Le rouge lui monta au joue tandis qu'elle restait là, sans être capable de faire le moindre mouvement. C'était bel et bien la première fois qu'un homme l'enlaçait ainsi. Elle faillit le repousser violemment, mais en fut bien incapable en voyant que l'homme blond semblait mieux que quand elle l'avait rencontré.

Elle sourit, restant tout de même un peu tendue. A vrai dire, ça ne lui faisait pas de mal non plus de ressentir un peu de joie au fond d'elle de temps en temps. Sa main fine se redressa pour replacer l'une de ses mèches de cheveux rebelle derrière son oreille. Enfin, elle se dégagea lentement de l'étreinte de Franck, se surprenant à penser que cela lui avait fait plaisir, pour essayer tant bien que mal de cacher cela en posant ses mains sur ses pommettes rougies. Elle ne savait pas vraiment quoi dire, et elle se sentait bien incapable de parler à l'instant.

_________________


Regarde moi bien... Et dis-moi ce que tu vois.

Autre =3:
 


Myst vous ment en #990000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/t1411-le-mensonge-blessera-toujours-moins-que-la-verite-fini#bottom http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/t1414-un-entourage-pour-mystique#9152
Garnison

Féminin Messages : 54
Date de naissance : 17/07/2000
Date d'inscription : 20/10/2015
Age : 17
MessageSujet: Re: Une rencontre quelque peu surprenante. [PV Franck]   Sam 5 Déc - 10:18

Ce sentiment de bien-être. Cette chaleur rassurante. Cela faisait depuis si longtemps que je n'avais plus ressenti toutes ces sensations. J'avais l'impression de retrouver mon bonheur perdu durant un bref instant. Depuis que j'ai rencontré Mystique, je me sentais beaucoup mieux. Sa présence m'apaisait réellement. Cependant, je ne serais pas capable d'expliquer le pourquoi du comment. C'est le destin qui a certainement voulu m'accorder un moment pour oublier tous mes tracas quotidiens.

Cette scène faisait renaître d'autres vieux souvenirs de mon enfance. Mais, cette fois-ci, pas question de pleurer. Je n'ai peut-être toujours pas réussi à faire mon deuil, néanmoins ce n'était pas une raison pour faire une dépression nerveuse à chaque fois que ma mère réapparaissait dans mes songes. C'était plutôt un bon signe, au contraire de ce que je pensais. C'était un signe qui prouvait qu'elle était là, à mes côtés, et qu'elle le serait toujours. Jusqu'à la fin de mes jours.

Glissant ma main dans la chevelure de la jeune femme, que je tenais dans mes bras, j'ai fini par installer ma tête sur son épaule se trouvant à ma droite. Je n'étais pas vraiment conscient de ce que faisait, j'étais plus occupé à me tenir éveillé. Je ne voulais pas la gêner plus que cela en m'endormant dans cette position. Les dernières larmes qui étaient restées coincés dans mes yeux perlaient le long de mes joues, pour disparaître en atterrissant sur mes jambes.

Ce fut Mystique qui rompit notre contact physique, me ramenant très rapidement à la réalité. En constatant que ses joues s'étaient colorés de rouge, j'ai compris que j'avais fait une bêtise en la prenant dans mes bras. Ainsi, je suis devenu tout écarlate à mon tour, essayant vainement de cacher mon visage de mes deux mains. Ma respiration était saccadée, et je tremblais.

« J-Je suis navré. »

Le timbre de ma voix faisait transparence à ma gêne. Ce qui n'arrangeait pas grand-chose, à vrai dire. De peur d'avoir rendu la demoiselle furax, j'ai lentement glissé jusqu'au bout du banc. Sauf que je ne me suis pas arrêté à temps. Je me suis donc retrouvé allongé par terre, un peu sonné après le choc entre mon crâne et une pierre. Ce n'est pas possible, j'ai encore tout gâché. Comme d'habitude.

« Aie, ça fait mal ! »

Tenant ma tête dans l'une de mes mains, je me suis assis sur le sol, sans oser regarder Mystique une seule fois. Je devais probablement lui faire peur, avec mon impulsivité. Mais je ne le faisais pas exprès, vraiment. J'ai tenté de me relever, en vain. Je me sentais stupide. Humilié. Et pourtant, je ne voulais rien faire paraître. Faire croire à moi-même que j'étais fort. Mais, je n'y arrivais pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/t1399-f-rosenwald-remember-me-for-centuries http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/t1405-un-carnet-interdit-frank-r
Speciale

Féminin Messages : 40
Date de naissance : 09/04/2002
Date d'inscription : 24/10/2015
Age : 16
MessageSujet: Re: Une rencontre quelque peu surprenante. [PV Franck]   Dim 6 Déc - 17:07

Mystique décida, après avoir reprit à peu près le dessus sur sa gêne, de rompre le contact qui la liait encore à Franck. S'écartant un peu plus, elle essaya tant bien que mal de ne pas faire mauvaise impression au jeune homme. Elle ne voulait surtout pas qu'il la prenne pour une femme brute et quoique ce soit d'autre, d'ailleurs. Elle remarqua que d'habitude, elle se fichait bien de l'impression que les autres avaient d'elle, et faisait tout pour mettre rapidement un terme à une rencontre. Du moins, cela avait quasiment toujours été ainsi... jusque là.

Pourtant, cela ne lui paraissait pas trop extraordinaire. A vrai dire, depuis qu'elle était avec Franck, elle se sentait plus calme, plus détendue. Même son corps le lui prouvait. Ses mains étaient plus lasses, alors que d'ordinaire elles étaient presque constamment serrées, et leur maigreur laissait même entrevoir parfois, à travers sa peau blanche, les os de ses doigts frêles.
Son visage s'était également décrispé. Ses sourcils n'étaient plus froncés, et ses yeux avaient repris un peu de lumière, alors qu'ils paraissaient toujours sombres et ténébreux.

Elle se retourna vers le jeune homme, ayant grande peine à cacher le rose colorant ses joues, tandis que celui-ci s'écartait à son tour, glissant vers l'autre bout du banc. Il tremblait.

-J-Je suis navré.

Mystique remarqua alors que lui aussi, était gêné. Peut-être à cause de son impulsivité ? Elle avait bien remarqué que Franck était quelqu'un de particulier. Quelqu'un qu'elle n'avait d'ailleurs pas envie d'ignorer et d'abandonner comme un vulgaire gens du peuple.

Elle aperçut trop tard que Franck s'était trop décalé sur le banc de bois. Avant qu'elle n'ait eu le temps de le mettre en garde, le jeune homme tomba lourdement sur le sol, se cognant contre l'une des pierres du mur juste derrière eux. Mystique sentit ses cheveux se dresser sur son crâne, et elle bondit du banc pour s'accroupir près de l'homme blond. Elle avait l'impression que son coeur allait arracher sa poitrine d'un moment à l'autre.

-Aie, ça fait mal !

Elle soupira de soulagement. Il allait bien. Il lui avait tout de même fait une sacrée peur. D'accord, tomber d'un banc n'était pas aussi grave que d'être à deux doigts de se faire dévorer par un Titan, mais tout de même ! Mystique ferma les paupières quelques instants, histoire de se convaincre que tout allait bien. C'était d'ailleurs le cas, mais elle revoyait encore Franck tomber subitement du banc.

L'homme évitait son regard, et il avait les joues rougies, lui aussi. Elle sourit avant de poser sa main sur le visage de Franck de sorte à l'obliger à la regarder. Quand elle put enfin avoir son regard, elle demanda, le regard tout de même inquiet:

-Tu n'as rien ?

Elle tendit ensuite son autre main, de sorte à l'aider à se relever. C'était déjà la deuxième fois depuis qu'ils s'étaient rencontrés. Mystique avait perdu toute notion du temps, et si un vagabond lui demandait l'heure, elle était bel et bien incapable de répondre. L'histoire se répétait. Elle trouvait cela banal, mais dans cette situation, c'était beau également.

_________________


Regarde moi bien... Et dis-moi ce que tu vois.

Autre =3:
 


Myst vous ment en #990000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/t1411-le-mensonge-blessera-toujours-moins-que-la-verite-fini#bottom http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/t1414-un-entourage-pour-mystique#9152

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Une rencontre quelque peu surprenante. [PV Franck]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une rencontre quelque peu surprenante. [PV Franck]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [TERMINE]J'ai oublié d'te demander quelque chose la dernière fois... [Paige]
» Y a-t-il quelque chose qui puisse valoir ...
» Envie de taper sur quelque chose
» Une légende amérindienne surprenante...
» Quelque réconfort auprès du feu... (Pv)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shingeki No Kyojin RPG :: Autres endroits-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com