Partagez | 
 

 Pour la plus jolie des fleurs ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Exploration

Féminin Messages : 55
Date de naissance : 20/10/1982
Date d'inscription : 02/01/2016
Age : 36
Localisation : QG du Bataillon d'exploration - TROST
MessageSujet: Pour la plus jolie des fleurs ...   Dim 24 Jan - 5:21



C'était un matin comme tous les autres au Bataillon. Les oiseaux gazouillaient dans un ciel légèrement voilé, une petite brise qui s’obstinait à pousser les quelques nuages stagnant encore au-dessus de Trost, les dernières gouttes de rosée matinale tombant au sol. Un beau matin ensoleillé et revigorant. Les couloirs du QG étaient déjà désertés au profit de la cour d’entraînement où débutaient, dans le calme et la discipline, les exercices matinaux. Le programme du jour, endurance et souplesse, ce qui se terminerait sans doute par un peu de manipulation du 3DMG. Le réfectoire lui, s'agitait encore un peu, les consignés au ménage devant le remettre en état avant le dîner, ordre indiscutable du Caporal Propreté. À l'étage, les bureaux des officiers, toujours silencieux, où le bruit du crayon sur le papier pouvait se faire entendre entre les tic-tacs inlassables des pendules. Aaah, oui c'était une belle matinée ! Tout était calme et apais-

 " MOBLIIIIT !!! " 

Ah ! Non pas tout... Évidemment, c'était sans compter sur ce chère Capitaine Hansie Zoe. Il était à peine 8h30 passé, quand s'élevèrent dans le QG, ses hurlements matinaux. Elle avait fait fort ce matin, d’ordinaire il fallait attendre vers les 10h pour commencer à entendre sa voix stridente, qui était en général, suivie ou précédée par celle de Moblit. Ce à quoi s’enchaîner souvent des bruits de lutte ou une course-poursuite dans les couloirs, Hansie tentant d’échapper à sa paperasse journalière. Bref, un matin comme tous les autres au Bataillon.

Ce jour-là, il était nullement question de cela. Hansie, qui avait entrepris de faire quelques "préparations", avant de s'atteler à sa paperasse, ne trouvait pas son bonheur parmi son, j'ai nommé par le Caporal, "tas de saloperies". Évidemment, puisque Moblit avait dû ranger à sa place, entièrement le labo suite au passage de la tornade Rivaille, répugné par un tel foutoir. Pas moyen donc, pour elle, de remettre la main sur son matériel. Elle ne trouvait ni ses béchers, ni ses agitateurs, et encore moins ses ingrédients. Mais cela avait une tout autre raison. Moblit lui rappela qu'elle avait tout cassé, il y a 4 jours de cela, en "jouant" au jeu de balle dans le labo. Bref, qu'importe la raison du pourquoi du comment, cela posait problème à Hansie, car elle en avait besoin pour … plusieurs choses urgentes en fait.

Pas le choix, il fallait aller faire des emplettes. Hansie essaya de débaucher Moblit pour l'accompagner, mais ce dernier avait déjà suffisamment à faire, sans compter que faire les courses avec sa Chef, était l'une des choses qu'il essayait d'éviter au maximum. Qu'a cela ne tienne ! Notre scientifique n'allait pas se laisser abattre pour si peu. Elle traversa quatre à quatre le QG, demandant à tous ceux qui croisaient son chemin, Mike, Nanaba, Ness et bien d'autre. Tous refusèrent promptement, ayant subitement des tas de choses à faire. Hansie continuait son recrutement et fini par faire irruption dans le bureau de Rivaille. À peine entrée, qu'elle n'eut pas besoin d'ouvrir la bouche pour avoir le droit à un  " NON ! Dehors ! "  Évidemment, Rivaille savait très bien que quand Hansie débarquée de la sorte, c'était rarement juste pour le saluer... Par précaution et parce qu'il connaissait la bête, il n'acceptait jamais d'aider Hansie, hors bien entendu, des ordres donnés par Erwin. Après avoir insisté légèrement et avoir failli se prendre une tasse dans la tête, Hansie ressortie toute penaude de son bureau.

Mais sa triste mine ne dura pas bien longtemps, et sa nouvelle cible était déjà en vue. Et pas des moindres, il s'agissait de la subalterne de Rivaille, son amie, Petra Ral. Hansie savait qu'elle avait trouvé sa partenaire de la journée, Petra n'étant pas du genre à lui refuser beaucoup de choses. C'est donc nonchalamment et avec un petit air fripon qu'elle s'approcha de sa victime.

 " Ma petite Petra ! Comment vas-tu aujourd’hui ? Oh mais dit moi, ça fait un bail que l'on n'a pas fait de sortie entre filles !! Que dirais-tu d' y remédier ?! " 

Elle bloqua habillement le passage à la rouquine, histoire de la retenir le plus possible, le temps de bien l'amadouer et de l'embobiner, lui faisant quelques flatteries au passage. Sans se préoccuper de savoir si elle avait une tâche urgente ou importante à faire. De toute façon, c'était plus que certain que cela concernait le petit Caporal, alors il allait patienter un peu, ça ne lui ferait pas de mal, il n'avait qu'a boire son fichu thé en attendant, et s'étouffer avec par la même.

 " En fait ! J'ai besoin d'aller faire deux ou trois petites courses, mais Moblit n'est pas dispo et Rivaille m'a encore envoyé promener ! Je ne veux pas y aller toute seule, c'est tellement triste... Mais, tu vas m'accompagner toi ? N'est-ce pas ? " 

Jouant les âmes en peine, sachant pertinemment comment caresser Petra dans le sens du poil pour en obtenir quelques faveurs. Et oui, elle était ce genre de personne Hansie, aucun scrupule à se jouer de ses amis, à les prendre entre ses griffes mesquines, jusqu'à ce qu'ils craquent et acceptent de faire ce qu'elle voulait. Pas besoin de se demander pourquoi Moblit était toujours collés à ses basques, c'est juste qu'il se faisait habillement manipuler en réalité. Bon, il n'y avait pas que cela, mais ça Hansie ne s'en doutait pas le moins du monde, et ça ne lui aurait jamais traversé l'esprit d'ailleurs.

Il ne fallut pas bien longtemps pour convaincre le petit bout de femme de l'accompagner faire son "petit tour en ville". Mais Hansie se garda bien de donner quelques détails supplémentaires, qui pourraient jouer en sa défaveur. Comme lui dire qu'elles allaient devoir aller dans des recoins pas très "clean", comme lui dire ce qu'elle devait acheter et qui était très particulier… De toute façon à quoi bon le lui dire, elle s'en rendrait compte bien assez tôt, mais malheureusement trop tard pour faire marche arrière. Hansie donna quelques indications à Petra, l'heure et le lieu du rendez-vous, 13h devant les écuries, de ne pas avertir Rivaille de tout cela, vu qu'il était en rogne contre elle ce matin, il allait forcement refuser de laisser sa subordonnée y aller… Et Hansie lui demanda également de s'habiller en civil, pour être sois disant, plus à l'aise et profiter de cette après-midi comme si c'était un jour de repos. Mouai, n'importe qui aurait flairé anguille sous roche, mais Hansie savait tellement bien manipuler son monde, qu'elle arrivait à faire passer tout et n'importe quoi. Enfin, la plupart du temps, et avec la plupart les personnes. Elle ne s'amuserait pas a réitérer l'expérience avec des gens comme son ancien Commandant Keith, Erwin et encore moins Rivaille. Elle n'avait pas gardé de bons souvenir d'une de ses tentatives à vouloir entourlouper ce dernier...

Après avoir parlé quelques minutes dans les couloirs, Hansie laissa la petite rouquine à ses affaires, et regagna son propre bureau, enfin labo, enfin son bordel quoi. La journée allait être longue, longue oui, mais forte divertissante !

_________________

#996699 ~♦️~ *pensées*


Dernière édition par Hansie Zoe le Dim 31 Jan - 20:39, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/t1485-hansie-zoe-au-rapport http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/t1488-etre-dans-les-petits-papiers-d-hansie#9785
Exploration

Féminin Messages : 50
Date de naissance : 28/12/1998
Date d'inscription : 12/04/2015
Age : 20
MessageSujet: Re: Pour la plus jolie des fleurs ...   Sam 30 Jan - 14:05

Rapidement, Petra sortit de la douche, une serviette bien enroulée autour de son corps, ses cheveux courts mouillés gouttant derrière elle. Elle se dépêcha d'attraper son uniforme, et commença à se vêtir rapidement. Enfin, aussi rapidement que l'on pouvait mettre l'uniforme, c'est-à-dire qu'il fallait bien plusieurs minutes pour arriver à enfiler toutes les couches et à se dépêtrer avec tous ces fils. Dans sa hâte, Petra jeta un coup d’œil vers le miroir en face d'elle.

Pour être tout à fait honnête, la Ral n'avait jamais été du genre coquette. Mais encore, pour être soldate, il ne fallait pas être spécialement coquette. Elle en était même tout le contraire. Le maquillage ? Très peu pour elle. La jeune femme n'en mettait que pour les grandes occasions, et encore. Elle ne trouvait pas l'utilité de se peindre le visage pour qu'au final, lorsqu'on l'enlève, rien n'ai changé. S'habiller à la dernière mode ? Et puis quoi encore ! Son uniforme était son habit de tous les jours, et elle ne revêtait que rarement autre chose. Avoir les cheveux longs, comme les jeunes filles de Sina ? Bien sûr que non ! Petra les avaient coupés pour une bonne raison : avec les cheveux courts, il n'y avait aucun risque qu'une de ses mèches tombent devant ses yeux et l'empêchent de voir complètement.

La jeune rousse n'était certes pas aussi coquette que certaines autres filles de son âge, ou bien même des filles plus jeune, mais cela ne l'empêchait pas de se regarder parfois sous toutes les coutures. Elle restait une femme, tout de même, et se regarder dans le miroir était totalement normal. Comme maintenant, par exemple. Des cicatrices, voilà tout ce qu'elle voyait. Sur les bras, sur les jambes, et une toute nouvelle près de la clavicule, vestige de sa dernière expédition quelques jours plus tôt. Des bleus un peu partout, tournant parfois au violet. Petra ne savait pas si elle devait en être fière, ou en avoir honte. D'une part, toutes ces cicatrices montraient qu'elle n'était pas faible, qu'elle faisait quelque chose de bien pour le monde, au prix de sa vie, et ce, tous les jours. De plus, ces cicatrices lui apprenaient des leçons, des erreurs à ne plus commettre. Mais d'un autre côté, avec un tel corps, aussi torturé, pouvait-elle encore se considérer féminine, femme ? Qui voudrait d'elle, avec un corps ravagé comme le siens ? Elle n'était pas la seule femme dans l'armée, loin de là, mais est-ce que les autres se penchaient autant sur la question qu'elle ? Avait-elle la réponse ?

Elle secoua la tête, chassant ces mauvaises pensées de sa tête.

 " MOBLIIIIT !!! " 

Petra sursauta en entendant le cri strident qui ne lui était pas inconnu. Fronçant les sourcils, elle regarda l'heure. Il était à peine huit heures trente… Étrange…

"Elle est en avance..." marmonna t-elle.

En vitesse, la rousse se sécha les cheveux avec sa serviette, et les coiffa sans prendre la peine de se regarder à  nouveau dans le miroir. Hansie était réveillée et commençait déjà à crier bien plus tôt de d'habitude… Mauvais signe. Très mauvais signe. La connaissant, elle cherchait probablement un nouveau cobaye, après que Moblit soit dans l'incapacité de continuer ce rôle qui était le siens depuis qu'il travaillait avec la brunette. Et Hansie allait probablement d'abord aller demander à Rivaille, qui allait sûrement lui claquer la porte au nez, avant de venir vers Petra, qui ne pourrait, bien évidemment, pas refuser.

Toujours avec hâte, elle ouvrit la porte et sortit de sa chambre. Elle devait faire le thé pour le Caporal et les garçons, bien que ceux-ci n'était pas dans le besoin d'un thé tous les matins. Si Petra aimait bien une chose les matins, c'était bien sûr le thé, chaud et brûlant, coulant dans la gorge. Réveillant les papilles par son goût si doux, et, par la même occasion, tout le reste du corps. Jamais un matin la jeune femme avait oublié sa tasse salvatrice, qui la préparait pour le reste de sa journée, l'accompagnant lorsqu'elle devait gérer les quatre hommes de son escouade.

 " Ma petite Petra ! Comment vas-tu aujourd’hui ? Oh mais dit moi, ça fait un bail que l'on n'a pas fait de sortie entre filles !! Que dirais-tu d' y remédier ?! " 

La petite rousse grimaça en entendant cette voix, et sa vision fut très vite bloquée par la scientifique. Elle savait comment l'amadouer maintenant…, Petra se rendit compte.

 " En fait ! J'ai besoin d'aller faire deux ou trois petites courses, mais Moblit n'est pas dispo et Rivaille m'a encore envoyé promener ! Je ne veux pas y aller toute seule, c'est tellement triste... Mais, tu vas m'accompagner toi ? N'est-ce pas ? " 

La jeune soldate soupira intérieurement. Dire non, à Hansie ou à n'importe qui d'autre lorsqu'on lui demandait un service, n'était pas vraiment dans sa nature. Elle avait plutôt tendance à accepter tout et n'importe quoi, ce qui ne se terminait pas toujours bien… Et, bon, il fallait bien l'avouer, Hansie savait très bien amadouer quelqu'un. Et elle connaissait tous les points faibles de Petra. Cette dernière se mordit la lèvre, essayant de résister…

… Mais à quoi  bon ? Un après-midi avec Hansie promettait d'être lourde en rebondissements, et sortir entre filles, même dans des circonstances plutôt louches et vagues, ne pouvait être que positif sur son moral.

"Très bien, je viendrais. Mais ne sois pas en retard ! accepta t-elle finalement avec un sourire."

La matinée se déroula un peu trop rapidement ua goût de la jeune Ral. Et c'est ainsi que Petra se retrouva à attendre, à treize heures, devant les écuries et sous un soleil de plomb, que la scientifique renommée du bataillon d'exploration daigne  se présenter à l'heure, pour une fois.

_________________

“trust us!”
Well, I've got thick skin and an elastic heart, but your blade, it might be too sharp.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/t1206-petra-ral http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/t1214-trust-is-the-key
Exploration

Féminin Messages : 55
Date de naissance : 20/10/1982
Date d'inscription : 02/01/2016
Age : 36
Localisation : QG du Bataillon d'exploration - TROST
MessageSujet: Re: Pour la plus jolie des fleurs ...   Lun 8 Fév - 2:05

Il était pratiquement 13h quand Hansie réalisa que c'était l'heure de rejoindre Petra et qu'elle n'était toujours pas prête. Enfin prête… changée du moins. Il ne fallait pas s'attendre à un grand changement de la part de la jeune femme. Point de robe ou de joli vêtement d'aucune sorte. Hansie était plus alèse dans des pantalons et cette manie lui datait depuis son enfance. Déjà toute jeunette, dés qu'elle avait l'occasion d'aller troquer ces fichues robes beaucoup trop encombrantes à son goût contre des vieilles guenilles rapiécés de toutes part, elle n'hésitait pas une seconde. De toute façon, une robe n'était pas faite pour grimper aux arbres ou pour aller ramasser quelque insectes sous les pierres. Tout comme aujourd'hui, une robe ne se prêterait guère pour les emplettes du jour. Elle enfila donc un pantalon brun et une blouse bleu foncé à col tunisien et manches retroussées, ainsi que des petites bottines brunes. Pas besoin de préciser qu'une retouche coiffure était tout bonnement superflu… Après cette rapide préparation qui ne lui pris que 5mn, Hansie s'empressa de rejoindre le lieu de Rendez-vous.

" Merde, j'suis à la bourre, Petra va me tuer… "

Oui, cela était peut-être à craindre venant de la petite rouquine, car aussi gentille soit-elle, elle n'était pas du genre à se taire quand quelque chose l'agaçait. Surtout qu'elle lui avait demandé de ne pas l'être, en retard. Hansie arriva finalement aux écuries avec seulement un dépassement de six minutes de l'heure prévue. Son amie était déjà là elle. Pile à l'heure, peut être même avec un poil d'avance, à fondre au soleil. *Dit n'importe quoi qui la coupera dans un éventuel élan de reproche !*

" Hey ! Petra ! Tu es en beauté dit moi ! "

Une petite phrase qui fait toujours plaisir et qui arrondit les angles, mais qui ne marche pas à tous les coups. La Scientifique expliqua très brièvement le "plan de route" de l'après-midi, tout en commençant à avancer en direction de leur destination. Après quelques minutes de marche, les deux femmes arrivèrent dans la rue commerçante. Les allées étaient assez calmes, des commerçants accoudés à leurs étales, quelques passants flânant et profitant du soleil, des enfants courant de droite et de gauche faisant râler la vieille du coin. Une après-midi que l'on pourrait désigner de normale, s'il n'y avait pas la menace des titans omniprésente à quelques mètres de là. Les deux comparses remontèrent la rue tranquillement, regardant les boutiques, bavant devant les petits fours, enfin surtout Hansie.

La scientifique s'arrêta finalement chez un couturier dans un premier temps, pour récupérer sa commande de chemises jaunes, le genre qu'elle aimait mettre avec son uniforme. Après un rapide essayage pour voir si les ajustements étaient corrects, elle paya la douloureuse. *Gasp ! J'devrais faire plus attention à mes chemises, j'vais me ruiner à force...* Puis après avoir admiré une belle gamelle à vélo d'un tout jeune homme, elles firent une halte dans une quincaillerie. Hansie y acheta une vingtaine de calepins et tout autant de crayons à papier, ainsi qu'un nouveau porte document pour Moblit. Et tout un tas de petites choses comme, des ciseaux, des clous, un petit marteau, un sécateur, de la corde, etc... Il ne valait mieux pas chercher savoir à quoi pouvait bien lui servir ces choses, vraiment. À moins que vous ayez le cœur bien accroché et du temps, beaucoup de temps à perdre… 

Et ce n'était pas encore fini, il fallait passer dans un magasin spécialisé, qui se trouvait quatre rues plus loin. Une petite trotte de plus mais non superflus, qui aller finir de ruiner notre Mlle catastrophe. Elle devait remplacer une partie de son matériel de laboratoire, récemment cassé lors d'un malencontreux mouvement. Un nouveau microscope et son lot de plaquettes de verre, des fioles, des bocaux, et divers ustensiles. Que du fragile et pas des plus légers qui plus est. Et pour finir en beauté une petite commande d'aldéhyde formique à faire livrer au QG, non parce que transporter un tonneau en étant à pied, ce n'était pas des plus pratique... Bref après avoir bien rempli sa besace et bien vidé sa bourse, Hansie proposa une halte au café du coin, pour se délecter d'une petite collation. Récompense mérité après avoir passé pratiquement 4h à traîner dans les boutiques et la ville.

" Que dirais-tu d' une petite pause ?! Je prendrais bien un petit café et quelques gourmandises avec ! "

Hansie voulait remercier son amie en ce faisant. C'était la moindre des choses pour l'avoir entraîné dans cette journée shopping. Mais c'était aussi pour reprendre des forces pour la prochaine et dernière destination. Et pas des moindres... Mais le temps n'était pas encore venu, alors la scientifique papota un peu de tout et de rien avec la petite rouquine. Monopolisant la conversation, comme elle avait si bien l'habitude de faire, non volontairement cependant. Passant d'un sujet à l'autre, sans queue ni tête. Rigolant de la dégaine de certains passants, ce qui n'était pas bien fin en soit, mais tellement décontractant. Les occasions de se vider l'esprit et de rire comme cela étaient rares au sein du Bataillon. Entre les entraînements, les travaux de recherche, les expériences, les excursions… Quoique depuis peu, cela avait légèrement changé. En fait depuis que Rivaille et Petra étaient revenus d'une récente mission hors des murs, où ils avaient trouvé et ramené au sein du QG, une petite fille prénommée Rachel. D'ailleurs depuis, Petra était beaucoup plus épanouie, et Hansie l'avait remarqué.

" Dis moi ça se passe bien avec la petite Rachel ? J'ai entendu parler d'une possible adoption ? "

Hansie dans toute sa discrétion, ne se souciant même pas de mettre le nez dans les affaires des autres, questionna son amie sur un sujet qu'elle savait pourtant sensible. Mais si tout cela pouvait aboutir dans le bon sens pour Petra, elle en serait très ravie. Elle plus que quiconque méritait d'avoir ce petit bonheur. Un bonheur inaccessible pour notre notre scientifique, du moins se l'était-elle inculqué comme ça.

_________________

#996699 ~♦️~ *pensées*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/t1485-hansie-zoe-au-rapport http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/t1488-etre-dans-les-petits-papiers-d-hansie#9785
Exploration

Féminin Messages : 50
Date de naissance : 28/12/1998
Date d'inscription : 12/04/2015
Age : 20
MessageSujet: Re: Pour la plus jolie des fleurs ...   Sam 13 Fév - 13:56

Petra souffla légèrement, et continua de taper du pied, les bras croisés sur sa poitrine. Elle aurait dut prévoir qu'Hansie ne serait, comme à son habitude, pas à l'heure. La rouquine était quelqu'un de compréhensif, et elle savait pardonner rapidement. On lui disait même parfois qu'elle était trop gentille pour son propre bien, et que ça allait un jour lui retomber dessus. Pour faire court, Petra n'était pas du genre à s'énerver pour un simple retard. Non.

Mais cela faisait bien trop de fois qu'Hansie lui promettait d'arriver à l'heure, et arrivait encore et toujours en retard. Petra, elle, s'était dépêchée pour venir à l'heure. Elle avait engloutit son déjeuner, et s'était vêtu en vitesse de ses vêtements de ville, c'est à dire un pantalon simple et un chemisier blanc dont les manches étaient retroussées. Cependant, après réflexion, elle aurait dut prendre son temps, et ne pas courir pour arriver à 13h pile aux écuries, tout ça pour attendre encore plusieurs minutes sous un soleil de plomb qui lui donnait mal au crâne. Hansie n'allait pas s'en sortir comme ça, elle le promettait… Et même ses petites phrases qui remontaient son ego n'allait pas la sauver aujourd'hui. Elles avaient peut-être réussit ce matin, pour la faire venir avec elle cet après-midi, mais la rouquine n'allait pas se faire avoir deux fois dans la journée ! Pas question ! Elle allait passer un savon à la brunette, coûte que coûte.

" Hey ! Petra ! Tu es en beauté dit moi ! "

Petra leva la tête vers la nouvelle arrivante, qui semblait avoir opté pour la même et vieille tactique. La rouquine ne lui répondit pas tout de suite, se contentant d'abord de lui lancer un regard furieux, qu'elle avait appris et perfectionné aux côté de son chef d'escouade, le Caporal Rivaille.

"Hansie… Tu m'avais promis de ne pas être en retard ! Et comme d'habitude, tu ne tiens pas ta promesse ! Je te jures, la prochaine fois, c'est sans moi. Je ne retomberai pas dans ton piège une nouvelle fois !"

Pour terminer, Petra lâcha un soupir en secouant la tête. Elle avait beau faire la morale à la scientifique, elle savait très bien qu'elle allait encore se faire avoir la prochaine fois, et qu'Hansie  n'arrivait jamais à l'heure prévue. Sinon, cela voudrait dire que l'apocalypse s’abattait sur la terre. La brune ne perdit pas de temps, et expliqua rapidement à la plus jeune ce qu'elles allaient faire de leur après-midi. Ce à quoi Petra ne pouvait que hocher la tête. Une chose était sûre, elle allait revenir une nouvelle fois dans sa chambre exténuée et à pas d'heure…

Les deux femmes commencèrent donc leurs emplettes, parcourant les rues sinueuses. Comme à son habitude, Petra regardait toutes les échoppes avec de grands yeux curieux. Cela faisait un moment qu'elle n'était pas venue faire quelques courses, et passer une après-midi en présence de civil et non pas que des soldats. En même temps, avec son emplois du temps plus que chargé, entre les entraînements, les expéditions, et s'occuper de Rachel, elle n'avait plus une minute pour elle, et chaque jour était une course contre la montre pour réussir à terminer tout ce qu'elle devait faire. Mais passer quelques heures entre filles ne pouvait que lui faire du bien, et la relaxer. Après tout, Petra en avait bien besoin, elle aussi.

Suivant Hansie, les deux femmes s'arrêtèrent chez un couturier. Pendant que la scientifique payait sa commande – et qu'elle s'offusquait du prix de celle-ci – , Petra faisait le tour de la boutique, observant les étoffes et tenues présentées. Son regard se porta sur une magnifique robe, ni trop longue ni trop courte, parfaite pour l'été. La jeune femme s'arrêta quelques secondes pour l'admirer. Cette robe était très féminine, bien trop féminine pour elle. Quelques heures porté suffiraient à la robe pour finir dans un état pitoyable. Finalement, elle détacha son regard de l'objet de son intérêt, et suivit Hansie jusqu'au prochain magasin.
Un jeune homme à vélo tomba juste devant elles, et Petra ne put s'empêcher d'aller l'aider à se relever et s'assurer qu'il n'ai pas de blessure. Les magasins suivant ne furent pas d'une grande utilité pour Petra. Elle n'avait rien à acheté à la quincaillerie, contrairement à Hansie, qui semblait épuiser ses stocks de calepins et crayons à papier à vitesse grand V (un peu comme ses chemises, en somme). Elle trouva quand même le fait qu'Hansie achète des choses pour son assistant, Moblit, très gentil, et elle ne put s'empêcher de sourire face à cette adorable attention. Petra suivit ensuite Hansie dans un magasin se trouvant un peu plus en retrait des autres, qui s'occupait plus spécialement d'instruments de laboratoire. Oui, donc des choses dont Petra n'avait guère utilité.

" Que dirais-tu d' une petite pause ?! Je prendrais bien un petit café et quelques gourmandises avec ! "

Vivement, la petite soldate hocha la tête. Le café, pour elle, c'était un peu un moyen de survivre. Tout comme le thé. Donc elle n'allait pas en refuser un. Ou même peut-être deux, qui sait.

"Je dis que c'est une excellente idée ! J'ai les pieds en feu, et le soleil commence vraiment à taper, donc un petit rafraîchissement ne serait pas de refus." 

Les deux femmes trouvèrent rapidement un café très sympathique au goût de Petra. Elles discutèrent durant quelques minutes, et la rousse ne put s'empêcher de s'émerveiller devant la folie de son amie. Enfin, elle disait folie, car il n'y avait pas d'autre mot qui lui venait en tête. Mais, c'était une bonne folie, qui la faisait sourire et rire, et qui la mettait de bonne humeur.

" Dis moi ça se passe bien avec la petite Rachel ? J'ai entendu parler d'une possible adoption ? "

Un sourire apparut sur les lèvres Petra à l'entente du prénom de Rachel. Rachel, c'était comme un rayon de soleil dans l'obscurité, et elle était devenue comme une fille pour la rouquine. Et tout le monde dans le Bataillon semblait s'être épris de la fillette, se qui rassurait la jeune Ral.

"Tout se passe bien pour l'instant. Elle s'est très vite intégré, et tout le monde l'apprécie, mais comme ne pas l'adorer ?" Petra laissa échapper un petit rire avant de continuer un peu plus sérieusement. "L'adoption est… une option. Je sais que le dossier va être compliqué, mais j'ai espoir !"

_________________

“trust us!”
Well, I've got thick skin and an elastic heart, but your blade, it might be too sharp.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/t1206-petra-ral http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/t1214-trust-is-the-key
Exploration

Féminin Messages : 55
Date de naissance : 20/10/1982
Date d'inscription : 02/01/2016
Age : 36
Localisation : QG du Bataillon d'exploration - TROST
MessageSujet: Re: Pour la plus jolie des fleurs ...   Ven 11 Mar - 22:27

Et voilà ça ne manquait pas. Rien qu'à prononcer son nom, Petra en avait le sourire jusqu'aux oreilles. C'était tellement beau de la voir ainsi. Cela changeait des mines tristes et désabusées, qu'elle avait l'habitude de voir au QG. Bien que chacun avait fait le choix en âme et conscience d'intégrer ce corps d'armée, la réalité était bien dure. Le Bataillon n'était pas l'unité militaire la plus gaie en soi. Et même pour Hanji, ses sourires et sa légèreté d'esprit, n'était qu'apparence. Elle aussi avait de l'angoisse de la peur et de la triste en elle. Des doutes, beaucoup de doutes. Alors pouvoir contempler une joie semblable sur le visage de ses amis qui plus est, était un réel réconfort. Et cela lui suffisait à faire table rase des ses sentiments négatifs qui la hantaient au plus profond de son être. C'était difficile de ne rien laisser paraître, et Rivaille pourrait en témoigner également. Garder tout ça en soit, ne fait que nous ronger de l'intérieur, petit à petit, jusqu'au jour où tout ça devra sortir d'une façon ou d'une autre.

La rouquine parla de l'adoption comme d'une option compliquée. Mais c'était tellement évident pour tout le monde, que la petite Rachel devait rester avec nous, rester avec Petra. Hanji esquissa un sourire plein de tendresse à son amie. Elle lui attrapa la main et la serra doucement.

" C'est une option qui se présente comme une évidence Miss Ral ! Ne baisse pas les bras, ton bonheur est à porté de main ! La seule chose c'est qui va falloir lui trouver un... papa ! Héhéhé "

Hanji taquinait son amie de nouveau sur ce sujet sensible. Elle aimait ragoter sur les couples potentiels au sein du Bataillon. Moblit était le premier à devoir supporter ses analyses et déductions, parfois tirés par les cheveux et souvent complètement à coté de la plaque, pendant des heures. C'est qu'il y avait de quoi faire avec tout ce beau monde ! Cela faisait partie des quelques moments de vie paisible qu'elle s'octroyait. Une vie qui aurait été comme ça tous les jours si elle n'avait pas intégré l'armée, ou choisi une autre unité que le Bataillon. Hanji se prenait à y penser de temps en temps, et comme à chaque fois son regard se perdait au loin. Et dans ces très rares occasions, son interlocuteur, s'il y avait lieu d'en avoir un, pouvait entrevoir cette autre facette de la jeune femme. Celle qui s'était révélé qu'a très peu de personnes jusque-là.

" D' une certaine façon je t'envie Petra. Tu es... plus libre que moi pour ce genre de vie. Alors, si je peux te dire une chose, n'hésite pas ! Bas toi ! Si c'est vraiment ce que tu veux, tu l'auras ! Bas toi pour ton bonheur et le sien ! Toi tu n'es pas... "

Hanji regardait dans le fond de sa tasse vide, un air mélancolique, ne trouvant plus les mots pour finir sa phrase, ou tout simplement parce qu'elle ne voulait pas se l'entendre dire à voix haute. Que serait elle devenue si elle n'avait pas intégré le Bataillon ? Serait elle mariée, comme sa jeune sœur ? Aurait elle des enfants ? Une jolie maison en ville, avec un gentil chien et une énorme bibliothèque ? Hanji était ce que tout le monde connaît, une scientifique folle des titans, mais elle n'en restait pas moins une femme. Mais bon, qu'importe, elle avait choisi il y a des années de cela de se battre pour la cause humaine. De se battre de toutes ses forces et de toute son âme contre la menace des titans. Et même si on en lui en donnait l'occasion, il est peu probable qu'elle abandonne. Pas maintenant. Pas avec toutes les récentes découvertes. Hanji serra la tasse et trembla légèrement. Son visage changea et sa détermination habituelle revient rapidement.

Elle secoua la tête comme pour finir de chasser ses dernières pensées existentielles du moment et sourit à son amie, assise en face d'elle. Pour détendre l'atmosphère, elle lança une petite blague sur son éventuelle vie de couple, demandant à Petra si elle pouvait imaginer sa folle de copine, mariée avec un enfant et vivre comme Madame tout le monde ?! Elle rigola bruyamment, comme si c'était la plus grotesque des idées.

La journée se finissait doucement. Les boutiques alentour commençaient à fermer petit à petit. Le ciel se couvrant de son voile sombre. Il était temps de lever l'ancre et de rentrer au QG. Mais pas tout à fait. Avant cela il restait une toute dernière chose à faire. Une dernière petite course. Mais il était encore un peu tôt pour ça, il fallait trouver de quoi distraire Petra encore quelques minutes de plus. Elle recommanda donc un autre café et continua à papoter un peu avec la rouquine, qui semblait commencer à s'impatienter. Et quand les rues se parèrent enfin de ses lumières artificielles, il était temps. Hanji se leva et alla régler au comptoir, emmenant ses achats avec elle. Elle revient auprès de Petra après deux ou trois minutes, sans ses affaires et afficha un large sourire à sa consœur.

" Bien il me reste une toute dernière chose à acheter ! Allons-y Petra ! "

H-RP:
 

_________________

#996699 ~♦️~ *pensées*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/t1485-hansie-zoe-au-rapport http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/t1488-etre-dans-les-petits-papiers-d-hansie#9785
Exploration

Féminin Messages : 50
Date de naissance : 28/12/1998
Date d'inscription : 12/04/2015
Age : 20
MessageSujet: Re: Pour la plus jolie des fleurs ...   Ven 15 Avr - 15:01

Petra sentit la commissure de ses lèvres s'étirer et se relever dès que le sujet Rachel entra dans la conversation. Et elle ne pouvait rien y faire. La petite fille était arrivée sans prévenir, sans que personne ne puisse la voir arriver, et elle fut comme une merveilleuse surprise dans le Bataillon, un rayon de soleil, une leur d'espoir, un miracle, peu importe comment on l'appelait. Le Bataillon qui, bien avant son arrivée était déjà une grande famille – qui perdait souvent des membres – , avait accueilli ce nouveau membre à bras ouverts et le sourires aux lèvres, avec toutes les conséquences que cela pouvait apporter.

En effet, devoir s'occuper d'une petite fille était déjà compliquer pour tous les parents. Mais là, on parlait d'une fillette qui avait perdue en l'espace d'un instant toute sa vie, sa famille et ses amis. Et qui plus est, était accueilli dans le Bataillon d'Exploration, un endroit peu stable et rassurant après avoir vécu un tel traumatisme. C'est ce qui avait inquiété Petra au début. Elle ne pensait pas que Rachel puisse supporter cette vie, s'attacher à quelqu'un, commencer à l'aimer, et puis voir cette personne disparaître en un claquement de doigt à cause de ces maudits Titans qui fascinaient tant Hansie, et elle avait eu tord. La petite n'avait jamais parut aussi heureuse, et c'était tout ce qu'il fallait à la rouquine pour qu'elle même, soit heureuse.

" C'est une option qui se présente comme une évidence Miss Ral ! Ne baisse pas les bras, ton bonheur est à porté de main ! La seule chose c'est qui va falloir lui trouver un... papa ! Héhéhé "

Aussitôt, le rouge monta aux joues de Petra. Elle savait très bien que son amie aimait les potins, et parler avec Moblit – à son grand désarrois – des potentiels couples au sein du Bataillon d'Exploration. Hansie était bien souvent loin du compte, et les couples qu'elle voulait voir formés étaient souvent bien impossibles. Bien que la jeune soldate trouvait ça très mignon, et, pour être honnête, ne serait pas contre l'idée de voir des couples se former – ça ferait du bien à tout le monde – , elle savait très bien que ce genre d'envie était presque impossible à mettre en œuvre. Les membres du Bataillon se préparait toujours à l'éventualité de la mort, la mort pesait au dessus d'eux constamment, comme une épée de Damoclès. Alors se risquer à s'attacher à quelqu'un, à un tel point, jusqu'à vouloir passer sa vie avec, n'était pas une bonne idée. S'attacher à quelqu'un prêt à mourir à tout moment n'était pas une bonne idée. Même Petra, l'éternel optimiste, n'était pas assez optimiste pour affirmer le contraire.

Ainsi, la jeune rouquine était habituée à ce genre de remarque de la part d'Hansie. Sur les autres membres du Bataillon, cependant. Alors que la brunette lui dise cela, sur ce ton, sachant qu'elle était assez réservée sur ce plan là… la fit rougir comme une tomate. Ce n'était pas que l'idée ne lui avait jamais traversée l'esprit, pas du tout même. Elle s'était même plusieurs fois demandé s'il n'était pas mieux pour Rachel qu'elle est un père et une mère, au lieu de seulement elle. Pour un environnement plus stable. Après tout, Petra savait très bien que beaucoup d'homme se dévouerait à la tâche. Mais elle était bien trop réservée, et inexpérimentée, pour penser à cela maintenant. Elle devait d'abord adopter Rachel, et ensuite penser aux détails.

" D' une certaine façon je t'envie Petra. Tu es... plus libre que moi pour ce genre de vie. Alors, si je peux te dire une chose, n'hésite pas ! Bas toi ! Si c'est vraiment ce que tu veux, tu l'auras ! Bas toi pour ton bonheur et le sien ! Toi tu n'es pas... "

Petra pencha la tête face au ton de sa comparse, et à l'expression – la tristesse, la mélancolie – qu'elle afficha lui fendit le cœur. Avec un petit sourire triste, la rouquine attrapa la main plus grande et chaude d'Hansie dans la sienne, et la serra un peu, pour lui donner un peu de réconfort. Que pouvait-elle dire après ça ? Au Bataillon, les femmes se résignaient à ne pas pouvoir porter d'enfants, c'était bien trop dangereux. Et très peu en adoptaient, comme les risques de mort imminente étaient très forts. Petra elle-même n'était qu'une exception à la règle, mais pas Hansie. Et la jeune femme savait que son amie aurait fait une excellente mère. L'une de ces mère loufoques, mais tellement adorables avec ses enfants. Sûrement pas une mère poule, mais plutôt une mère qui fait tout tester à ses enfants, au grand malheur de son mari. Oui, Petra s'imaginait très bien Hansie en très bonne mère. Mais toutes les deux savaient que ces jour n'arrivait sûrement jamais.  

Bien vite, Hansie redevint elle-même, et tout redevint normal.

"Je pense pouvoir te voir comme mère, et peut-être mariée. Mais alors tu seras jamais, je dis bien jamais, Madame tout le monde, je peux te l'assurer !" répondis Petra doucement en souriant à sa compagne.
" Bien il me reste une toute dernière chose à acheter ! Allons-y Petra ! "

Intérieurement, Petra s’exclama « Enfin ! ». Elle adorait Hansie, vraiment, c'était même l'une de ses plus proches amies – la plupart des membres du Bataillon évitaient de se faire trop d'amis, à cause de la mort planant sur toutes les têtes, tous les jours. Mais faire les boutiques toute une après-midi était bien trop épuisant pour elle. Et dire qu'elle devait s'occuper de Rachel en rentrant… Petra espérait juste que les hommes de son escouade aient eu la bonne idée de commencer à s'occuper de la petite fille en son absence.

"Et bien alors dépêchons-nous Hansie, j'ai encore beaucoup de chose à faire en rentrant !"

HRP:
 

_________________

“trust us!”
Well, I've got thick skin and an elastic heart, but your blade, it might be too sharp.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/t1206-petra-ral http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/t1214-trust-is-the-key

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Pour la plus jolie des fleurs ...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Pour la plus jolie des fleurs ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» HAITIENS, SPÉCIALEMENT LES CAPOIS: QUE SONT DEVENUES LES FLEURS DU TEMPS PASSÉ?
» Un message d'amour pour la Saint Valentin...
» Un étalon pour moi ? Il n'existe pas !!
» Il n'y a pas que les mots pour se communiquer...
» Abécédaire des fleurs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shingeki No Kyojin RPG :: District de Trost-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com