Partagez | 
 

 Divide et impera ; Hansie Zoe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Noblesse

Féminin Messages : 30
Date de naissance : 15/02/1996
Date d'inscription : 29/10/2015
Age : 22
MessageSujet: Divide et impera ; Hansie Zoe   Lun 25 Jan - 14:02

L’eau s’écoulait sur les feuilles verdoyantes des plantes à fleurs du jardin qu’entretenait soigneusement le Renard, sous serre. Il aimait à les faire grandir de ses mains, et à sentir leur parfum. Il aimait à cultiver diverses variétés et à conserver certaines espèces rares. Sa collection commençait à prendre beaucoup d’ampleur, depuis trois ans qu’il s’était mis en tête de la commencer. C’était un bon passe-temps, et cela lui permettait d’être seul avec lui-même aussi. Un merveilleux moyen de se vider la tête et Dieu seul savait qu’il en avait besoin parfois. Ils étaient rares, les moments où il parvenait réellement. S’occuper l’esprit était une méthode qu’il utilisait très souvent.
Caressant les pétales d’une rose aux couleurs pastelles, Shadock jeta un coup d’œil à sa montre à gousset qui toujours l’accompagnait. Il allait être en retard, s’il s’attardait encore ici. Rangeant son matériel, il sortit des serres et pénétra dans l’enceinte du manoir des Ker-Ramsay, dans lequel il croisait souvent des personnes de sa famille reniée, auquel il aimait adresser des sourires qui voulaient tout dire. Il les savait pris au piège, entre ses griffes. Il allait victorieux en cette demeure. Elle lui appartenait. Du plus grand et majestueux meuble, au plus petit gravillon de l’allée blanche bordée de haies. Une de ses nombreuses maisons, en soi.
Le Lord Phantom n’avait pas d’ancrage. Il allait et venait, partout. Il lui arrivait même de s’inviter chez des gens la nuit. Entre ses nombreuses propriétés, il rôdait, en prenant consciencieusement le temps de ne jamais refaire le même schéma. On ne savait jamais si un ennemi venait à observer son petit manège. Shadock savait qu’il avait de nombreux adversaires désirant le voir disparaître. Les jeux des Grands étaient dangereux et pleins de fourberie. Il fallait savoir se protéger et avoir une longueur d’avance, ce en quoi, sans s’en vanter, le Lord était plutôt bon.

Quelques jours plus tôt, il avait convié le Bataillon d’Exploration à un rendez-vous pour affaire. Il savait ce corps de l’armée plutôt mis de côté par les autres, un point faible qu’il entendait bien exploiter. C’était une faille dans laquelle il allait s’engouffrer, lentement mais surement. Il ne s’attendait pas à rencontrer le Commandant lui-même aujourd’hui. On lui avait répondu cependant, acceptant son offre de visite. Il avait insisté pour que cela se passe dans une de ses demeures, et avait fixé le point de rencontre aux portes de Sina. Mieux valait jouer ses grosses cartes en lieu sûr et connu. Chez lui, dans son territoire, le Lord savait qu’il aurait plus d’impact.
Grimpant sur son bel étalon blanc, il chevaucha une petite heure avant d’atteindre l’endroit où il se mit à attendre patiemment la venue d’un gradé du Bataillon. Bien paré d’un costume brun et beige, dont il avait rehaussé la couleur avec des plumes colorés, le Renard ne portait pas son loup en ce jour. Il allait de soi qu’il n’avait pas à se camoufler, il était en mission d’affaire, cela n’avait rien à voir avec la Cour. Du moins en apparence. Il portait néanmoins un chapeau à plumes épaisses et quelques peu miroitantes au soleil.

Après quelques minutes passées immobiles sur son destrier, Shadock jeta un œil à sa montre, constatant le léger retard de son invité. Il se mit à balader ses yeux azurs autour de lui, observant les petites gens vaquaient à leurs occupations. Oh, qu’il se sentait loin d’eux. Malgré tout, la Cour donnait toujours parfois quelques représentations et spectacles, pour le plus grand plaisir du peuple. Il savait ces gens idiots. Il fallait les nourrir pour se les mettre dans la poche. Et ça, il savait très bien le faire. La manipulation de masse était un des fantastiques avantages de la Cour des Miracles. Autre le fait que ses membres étaient d’habiles assassins, ils avaient tous appris l’art du cirque et du spectacle. La foule les respectait, elle les voyait comme des gardiens, non pas comme des monstres ou une menace. En les amusant, la Cour détournait leur attention des méfaits sombres qu’elle accomplissait. Bien sûr, elle avait toujours cette image de marque et de valeur : venger les morts porteurs de sceaux. Mais elle trempait dans d’autres affaires.

Le Lord Phantom n’avait aucune honte. Il connaissait son métier, et savait se protéger. Quoi qu’il fasse ou décide, il avait toujours un plan de secours. Il savait nettoyer derrière lui et faire disparaître toutes les preuves qui pourraient le mettre en porte-à-faux.
Quelques mouvements attirèrent son attention vers la porte. Voilà son client qui arrivait. Shadock afficha un léger sourire, satisfait de ne pas à avoir attendre plus longtemps. Voilà un jeu auquel il adorait s’adonner qui allait débuter.

_________________
share in my ♚ torment
« shadows and monsters, they echoed and groaned, they're coming for me. i tried to hold these secrets inside me. my mind's like a deadly disease. i'm bigger than my body, i'm colder than this home, i'm meaner than my demons, i'm bigger than these bones. who is in control ? »


le lord phantom exige en #26C4EC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/t1424-shadock-lord-phantom-messire-renard http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/t1425-shadock-linkstopics
Exploration

Féminin Messages : 55
Date de naissance : 20/10/1982
Date d'inscription : 02/01/2016
Age : 35
Localisation : QG du Bataillon d'exploration - TROST
MessageSujet: Re: Divide et impera ; Hansie Zoe   Dim 31 Jan - 20:23

Il était prés de 10h30, la matinée suivait son cours au sein du QG. Entraînements, cours théoriques, corvées diverses et variées. Et il en était une particulière avec laquelle le Capitaine Hansie Zoe avait toujours autant de mal, la fameuse réunion hebdomadaire. Longue et ennuyeuse réunion, qui était un gros compte rendu de la semaine sur les faits les plus importants. La confirmation de la prochaine grosse expédition au mois prochain ? *On le savait déjà !* L’entraînement des jeunes recrues maintenu ? *On s'en serait pas douté...*. Hansie n'avait qu'une seule envie, que celle-ci se termine vite, pour qu'elle puisse non pas retourner à son laboratoire, pas dans l'immédiat du moins, mais pour qu'elle puisse transmette à Erwin le fruit de son labeur de la veille. Ne resterait plus qu'a espérer que cela soit accepté cette fois... Elle fut coupée dans ses pensées quand Erwin aborda un nouveau sujet.

 " Nous allons enchaîner sur une bonne nouvelle. Nous avons reçu aux premières heures, une missive, qui pourrait être un facteur important et décisif pour notre organisation. " 

Les yeux d'Hansie se mirent à briller d'un engouement soudain pour les paroles d'Erwin. Toutes ses pensées dirigées et attendant un seul mot : titan ! Son intérêt retomba quand ce dernier continua en expliquant qu'il s'agissait là "juste" d'une demande d'entrevue pour un rendez-vous d'affaire. Notre scientifique soupira légèrement à cette soi-disant bonne nouvelle, n'y voyant pas d’intérêt. Mais qui dit fonds plus important, dit possible allocation de ceux-ci pour son département, et donc … plus d'expériences ! Finalement, elle n'était pas si mal que ça cette bonne nouvelle.

 " Notre potentiel futur donateur n'est autre que le célèbre Lord Phantom! Vous n'êtes pas sans savoir qu'il est le fondateur de la fameuse Cour des Miracles et donc autant vous dire que cet homme est très influent et... très fortuné ! Ce qui sont de bons, très bons points pour nous! Son appui et celui de la cour par la même, pourrait être cruciale face à certains membres de l'assemblée partisans de l'anti-Bataillon. " 

Erwin exposa son point de vue aux officiers et écouta les avis de ces derniers, un à un. Du moins quand ceux-ci avaient à dire. Après avoir déblatéré sur les pour, les contres, les risques et les avantages, il fut décidé à quasi-unanimité de confirmer ce rendez-vous. La décision finale d'une possible alliance, serait prise selon les informations amassées au cours de celui-ci. Cependant, la situation souleva une autre question et pas des moindres. Qui parmi les officiers irait donc rencontrer ce fameux Lord Phantom ? Le Caporal Rivaille râla son désengagement sur cette affaire immédiatement. De toute façon, tout le monde était d'accord pour ne pas le laisser y aller. Après quelques contestations de-ci de-là  " Oui, mais non pas moi parce que …", " A mais ça tombe mal, car..." ... tout le monde ayant une "bonne excuse" et Erwin ne pouvant pas y aller non plus, il fut décidé de faire un vote à main levée. Erwin n'eut d'autres choix que de désigner lui-même la personne la plus "appropriée" pour ce genre d'affaire, et évidemment, il a fallu que ça tombe sur Hansie. Pourquoi ? Elle a la tchatche, une bonne analyse, comprend vite les choses et a bon flair pour sentir d’éventuelle entourloupe et... parce que c'est une femme du même acabit... Entendez par là, excentrique. La plupart mimèrent un petit sourire moqueur face à cette image et Hansie regretta presque d'avoir posé la question.

 " Euuuuh, non ! Y a pas moyen, trouvez quelqu'un d'autre moi je - " 

 " Hansie, dis-toi que tu vas pouvoir négocier en direct tes futurs fonds de recherches ! " 

 " … Effectivement dit comme ça. Bon, ok ! Va pour ce rendez-vous avec ce Lord machin. " 

 " Tu éviteras par contre de l’appeler comme ça, je doute très fortement qu'il apprécie... " 

La réunion continua un peu et fut bouclée vers les 11h, sur une dernière recommandation d'Erwin, ou plutôt avertissement " ... Je ne mâcherai pas mes mots, en lui rappelant que nous avons vivement besoin de ces nouveaux fonds et qu'elle a plutôt intérêt de ne pas faire échouer les négociations ...  "   Au moins c'était clair.

Le rendez-vous avait été fixé 3 jours plus tard, devant la porte intérieure d'Ehrmich, pour plus de facilité ? Sans doute. Quoi qu'il en soit, Hansie dû faire un gros effort de présentation, Erwin l'en ayant obligé. Elle choisit donc de porter la tenue de "cérémonie", à savoir son pantalon et chemise habituel, mais sans la jupette et le harnais. Et pour faire un peu plus classe, la veste traditionnelle avait été remplacée par une version bien plus longue et noire. Les insignes du Bataillon, figurant tout de même sur celle-ci. Hansie était partie très tôt le matin, pour ne pas être en retard, enfin pas trop. Hansie et le mot ponctuel, n'allaient pas de pair. Erwin le savait, tout le monde le savait, alors ils s'étaient tous relayés ce matin pour lui faire bouger ses miches et qu'elle parte en temps et en heures!

Pas moins de 4h de route, ou plutôt de navigation, pour rejoindre Ehrmich, Hansie aimant prendre le ferry. Elle aimait quand elle n'avait rien à faire, à part admirer le paysage, ses yeux se perdant dans le vague, accoudée sur la première chose qui se présentait, table, rebord de fenêtre, Moblit … Quand le ferry arriva à quai, Hansie emprunta un cheval auprès des Brigades sur place. Même s'ils leur arrivaient souvent de procéder ainsi entre corps d'armée, elle n'aimait pas devoir s'affairer avec eux. En route, elle pensait au genre de demeure que possédait le Lord, si cette entrevue n'allait pas durer trop longtemps, mais suffisamment pour avoir la chance d'être invité à manger... Au moins une chose de sûre et rassurante était qu' à Ehrmich, elle n'aurait aucune chance de tomber sur ses parents ou sa sœur ! Au bout d'une quinzaine de minutes, Hansie arriva devant la porte sur son cheval du jour, la bête était docile, mais elle préférait de loin sa propre jument. Cependant et malgré tous ses efforts, elle arriva quand même un peu en retard... L'emprunt de sa monture ayant pris un peu plus de temps que prévu.  " Abrutis de soldats-licornes !! " Il ne resterait plus qu'à espérer que le Lord ne lui tiendrait pas trop rigueur.

Elle regardait un peu partout, espérant apercevoir le fameux Lord excentrique. Il devait certainement porter quelques vêtements étranges, comme il en avait la réputation. Et elle ne tarda pas à constater que c'était effectivement le cas... *Ah ouai, je pense que c'est ça...* L'homme, très beau sois dits en passant, sur sa majestueuse monture blanche, portait un costume dans les tons brun beige, assez sobre comme couleur, rien de trop voyant jusque là. C'était sans compter sur les plumes en décoration sur son costume et un... comment dire? un chapeau pour le moins original. Mais ce qui surprit le plus Hansie, c'était sans nul doute sa ô combien magnifique chevelure. *C'est possible des cheveux comme ça ?! Un dieu, ça doit être un genre de dieu...*

L'homme semblait l'avoir également repéré, regardant dans sa direction comme il le faisait. Confirmant ainsi qu'il était bien celui qu'il semblait être, Hansie s'avança vers son hôte de la journée. Elle allait essayer de bien se tenir, comme le lui avait demandé Erwin et se répétait donc en boucle, dans sa tête *Ne fait pas fait pas trop de bourde Hansie !*. En arrivant devant lui, elle ne put s'empêcher de remarquer la finesse de ses traits et le bleu glacier de ses yeux, très envoûtant. Un peu comme ceux de Rivaille en y pensant... Mais la comparaison s’arrêtait là, car le Lord n'était pas du tout du même acabit que le Caporal, du haut de son bon mètre quatre-vingts. La jeune femme s’inclina devant son hôte, main le sur cœur, façon salut militaire.

 " Bien le bonjour, Lord Phantom. Je suis Hansie Zoe, Capitaine et responsable du département de recherches, du Bataillon d'exploration. C'est un plaisir de vous rencontrer. Navré du retard, mais j'ai perdu du temps à cause des soldats des Brigades. " 

Elle savait le Lord excentrique, donc pas besoin de prendre trop de pincettes avec lui, mais il ne fallait pas non plus tomber dans le non-respect, un noble restait un noble après tout. *Le juste milieu, restes toi même mais pas trop !* Elle se releva et conclut cette première prise de "température" avec une petite phrase subtile et un large sourire.

 " Et bien, je suis dorénavant vôtre pour la journée, Lord Phantom. " 

_________________

#996699 ~♦️~ *pensées*


Dernière édition par Hansie Zoe le Ven 12 Fév - 18:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/t1485-hansie-zoe-au-rapport http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/t1488-etre-dans-les-petits-papiers-d-hansie#9785
Noblesse

Féminin Messages : 30
Date de naissance : 15/02/1996
Date d'inscription : 29/10/2015
Age : 22
MessageSujet: Re: Divide et impera ; Hansie Zoe   Ven 5 Fév - 12:45

Ainsi donc lui avait-on envoyé la passionnée de Titan, dont la réputation n’avait d’égale que son amour pour les monstres dévoreurs d’humains. Alors qu’elle faisait avancer sa monture vers lui, il en profita pour détailler ses traits qui se définissaient à mesure qu’elle approchait.
Derrière sa grosse paire de lunettes, il pouvait distinguer des prunelles aux chatoyantes couleurs chocolatées, bordées par des mèches de cheveux bruns tenus en une queue-de-cheval relevée et un peu désordonnée, cependant. Elle portait une veste noire, pour changer de l’uniforme officiel du Bataillon d’Exploration et semblait avoir quelque peu soignée sa tenue, sans vraiment plus de frou-frou. Il appréciait tout de même le geste, une pointe de malice glissant dans son regard d’azur, amusé par tant d’effort juste pour le plaisir de ses yeux, presque attendri.
En soit, la scientifique était restée plutôt simple, elle n’avait rien de particulier qui pourrait faire retourner le Lord sur son passage dans la rue, mais elle n’était pas dépourvue d’un certain charme. Son naturel faisait beaucoup, il fallait dire, cela se sentait.
Ce fut donc enjoué et amusé, que le Renard l’accueillit, en répondant à ses salutations, un haussement de sourcil accompagnant ses paroles, face au salut militaire de la soldate.

« Heureux de rencontrer une personne aussi passionnée que vous, Capitaine Zoe. » dit-il, alors qu’un léger sourire étirait doucement ses lèvres dans une expression taquine. « Tant d’effort de présentation uniquement pour moi, j’en suis touché. C’est adorable. »

Une petite pique ne faisait pas de mal. Et puis, Shadock avait toujours l’habitude de tester les limites de la patience des personnes qu’il rencontrait. La journée allait être longue, il fallait absolument qu’il trouve un moyen de la rendre moins ennuyante et cela en faisait partie. Il lui semblait par ailleurs que le Capitaine en face de lui ferait un bon cobaye à ses expérimentations orales. Outre les affaires, il comptait bien en apprendre davantage sur celle que l’on disait folle à lier.
Sienne pour la journée ? Parfait, parfait, il allait en profiter un maximum. Elle ne voudrait surement pas le contrarier et il serait très amusant de retourner la situation de sorte qu’elle ne sache plus vraiment quoi faire ou dire face à lui. En soit, cela allait être distrayant peut être. Il jubilait, intérieurement, impatient.

« Le voyage ne fut pas trop fatiguant pour vous, j’espère ? » ajouta-il en talonnant sa monture, s’enfonçant dans les rues alentour, invitant Hansie à faire de même de ce fait. « Nous avons un bout de chemin à faire avant de parvenir à mon lieu de travail. »

Improvisons un peu.
Il n’avait en réalité aucune idée de l’endroit où il allait la mener pour discuter de leurs petites affaires. Mais cela ne l’inquiétait pas, c’était le cadet de ses soucis. C’était certainement une des choses qui comptaient le moins en ce moment. Ils pouvaient très bien parler en promenant, bien qu’il prévoyait tout de même de se poser quelque part pour parlementer de choses plus sérieuses. Mais au diable cette question pour le moment. Ils passeraient bien par là ou par ici, et il ferait son choix sur le coup, pourquoi pas.
Un subtil sourire scotché à son visage, ses yeux brillant d’un amusement certain, il engagea donc sa monture à traverser le district d’Ehrmich. Son étalon blanc, grand et costaud, n’avait aucun mal à se frayer un chemin parmi les bourgeois flânant entre les boutiques. La présence du Lord faisait aussi beaucoup, on reconnaissait aisément le Chancelier de la Cour des Miracles par ici, et c’était tout naturellement que chacun s’écartait pour le laisser passer, par crainte ou respect, voire admiration. Il n’en avait cure.
Son attention était toute portée sur la jeune femme qui chevauchait à ses côtés.

« Comment votre dernière expédition s’est-elle passée, Capitaine ? » demanda t-il afin de débuter une conversation. « Fut-elle satisfaisante ? »

Bien curieux, mais dans son bon droit à vrai dire. Si le Bataillon désirait de lui des fonds, il devait en contrepartie lui offrir quelques informations. C’était bien pour ça, par ailleurs, que le Lord s’intéressait à ce corps de l’armée. Il savait le Bataillon une clef, et qui plus est, délaissé par les politiques. En manque de ressources et mal vu par les autres branches militaires et par le peuple, Shadock savait qu’il avait un excellent moyen de pression pour obtenir ce qu’il désirait : l’équipement tridimensionnel.
Et puis, maintenant que le Bataillon possédait dans ses rangs un Shifter, il fallait absolument que le Renard puisse le rencontrer. Il fallait donc s’imposer au Bataillon d’Exploration, et abattre sur lui l’ombre de sa silhouette. Il comptait bien lui devenir essentiel. Mais chaque chose en son temps.
Changer de sujet de conversation. Déstabiliser. Déconcentrer. Déséquilibrer.

« Oh, je ne vous ai pas demandé si vous aviez faim, Capitaine. » s’exclama t-il en tournant son visage souriant vers Hansie. « Après toute cette route, vous devez être affamée. »

Il la sentait intelligente et maligne, mais rien ne l’empêchait de la brosser dans le sens du poil quand bien même elle s’en rendrait compte. Chaque petite attention comptait, même pour le plus averti des hommes, il le savait. Il en était lui-même la victime, s’attardant aux détails à chaque instant. Mais il n’était plus homme que la physionomie. Comment tromper le monstre qui sommeillait en lui ? Lui-même n’avait pas la solution et bien souvent, Méphistophélès parlait à sa place à son grand désarroi.
Ce fut une gente dame et son enfant qui attirèrent son attention soudainement. Un détail encore, mais il ne put s’empêcher de sourire et de tendre une plume à ce petit bout d’homme dont le visage exprimait clairement son admiration envers lui. Il glissa quelques doux mots à sa mère, une modeste salutation, sans s’arrêter devant le couple cependant.
Des petites attentions. La Cour des Miracles n’était pas aimée du peuple par hasard.

_________________
share in my ♚ torment
« shadows and monsters, they echoed and groaned, they're coming for me. i tried to hold these secrets inside me. my mind's like a deadly disease. i'm bigger than my body, i'm colder than this home, i'm meaner than my demons, i'm bigger than these bones. who is in control ? »


le lord phantom exige en #26C4EC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/t1424-shadock-lord-phantom-messire-renard http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/t1425-shadock-linkstopics
Exploration

Féminin Messages : 55
Date de naissance : 20/10/1982
Date d'inscription : 02/01/2016
Age : 35
Localisation : QG du Bataillon d'exploration - TROST
MessageSujet: Re: Divide et impera ; Hansie Zoe   Dim 14 Fév - 21:59


Le Lord accueillit à son tour Hansie, avec un sourire qu'elle dénotât quelque peu taquin, mais bon elle ne s'en préoccupa pas plus. Pas autant que sa réflexion sur son "effort de présentation". Ainsi donc sa légendaire mauvaise manie d'ordre hygiénique était même connue en dehors du Bataillon, ou était-ce la juste une simple remarque sur son uniforme de cérémonie. *Ma réputation me précéderait-elle jusqu' ici ? Espérons que ce ne soit pas le cas... * Hansie tiqua légèrement à cette petite remarque, mais bon il lui en fallait plus pour la perturber. Et puis elle n'avait pas fait tant d'effort que cela, une douche des vêtements propre, pas de quoi fouetter un chat. Le Lord semblait la regarder d'un air amusé, avec ce même genre d'étincelle dans le regard qu'avait Hansie avant ses expérimentations sur les titans, mais très nettement en deçà. Personne ne peut rivaliser avec l'excitation, l'engouement, la passion qu'elle exprimait lors de ses délires scientifiques.

"Le voyage ne fut pas trop fatiguant pour vous, j’espère ? "

Le Lord commença alors son avancé en direction du cœur de la ville. Elle ordonna à sa jument de faire de même et suivit le Lord de prés. De sorte à pouvoir entendre ce dernier, s'il venait à entamer une discussion. Mais pas trop non plus, il ne faudrait pas trop empiéter sur son périmètre. De plus cela pourrait être interprété d'une mauvaise façon par des passants quelque peu mal avisés. Les rumeurs vont bon train dans cette société, elles se répandent vite et il devient rapidement difficile de les étouffer. Et Hansie ne voulait pas ternir la réputation d'un homme tel que le Lord avec de pareil sottises, surtout en l'impliquant.

" Oh et bien je dirais que non. J'ai une certaine habitude des longs trajets vous savez. Avec les expéditions on ne sait jamais quand on pourra s'arrêter pour prendre un peu de repos. "

Le Lord l'informa également qu'il y aurait un certain temps avant de rejoindre son lieu de travail. Hansie n'avait toujours pas la moindre idée de leur destination, mais elle n'allait pas l'importuner de cette question dès les premières secondes de leur rencontre, elle savait faire preuve de patience, elle attendrait un peu. Ils traversèrent Ehrmich, zigzagant entre les passants, qui ne manquaient pas de laisser place à l'avancée du Lord Phantom. Sa notoriété n'était plus à démontrer auprès du peuple et Hansie put en admirer le prestige qui en découlait. Le Lord reprit la parole pour casser l'ambiance lourde qui commençait à s'installer doucement.

" Comment votre dernière expédition s’est-elle passée, Capitaine ? Fut-elle satisfaisante ? "

*Bon choix de sujet de discussion !* ou peut-être pas justement... Il ne savait pas dans quelle voie il s'engageait à entamer une conversation de la sorte. Qui, avec Hansie, allait forcément finir par déborder sur les titans, et déborder très longuement. Elle eut à cette question un large sourire, elle savait bien que le Lord cherchait là à en apprendre davantage sur son potentiel futur investissement, et il lui fallait donc être le plus constructif possible.

" Oh ! Très flatté que vous me posiez cette question. Elle fut satisfaisante dans l'ensemble. D'un point de vue logistique et déploiement des points de ralliement en tout cas. Malheureusement, le risque zéro n'existant pas, nous n'avons pas pu échapper à dénombrer un certain nombre de victimes. Mais pour celle-ci les pertes furent tout de même minime. Le jour où nous n'aurons pas de lettres d'avis de décès à adresser aux familles n'est pas encore près d'arriver, je le crains. Après de mon point de vue, à caractère scientifique donc, nous n'avons pas fait d'avancée considérable. Bien loin de là d'ailleurs et à mon grand regret. N'ayant pas eu d’autorisation et les fonds nécessaires pour une nouvelle capture de sujet d'expérience. Je me sens toujours frustrée quand je vois un beau spécimen me filer entre les doigts ou se faire tout simple trancher. Et d'ailleurs … "

Hansie était dans sa lancée fulgurante d'explication longue et redondante sur ses titans, quand subitement le Lord y coupa court. Elle fut quelque peu surprise de cette intervention, pensant que les nobles n'étaient pas du genre à couper la parole de la sorte. Mais bon elle ne faisait pas partit du même monde, ses histoires de titans devaient très certainement être d'un ennui mortel pour une personne de son acabit. Encore plus que pour les membres du Bataillon. Et c'est tout naturellement et non dénuée de sens, que le Lord Phantom proposa là une alternative forte intéressante à notre jeune scientifique.

" Oh, je ne vous ai pas demandé si vous aviez faim, Capitaine. Après toute cette route, vous devez être affamée. "

*Mais en voilà une idée qu'elle est bonne mon cher ! Je ne vais pas me priver de dire non!* Pas autant que l'aurait été Sasha, Hansie ne dissimula néanmoins pas son grand intérêt pour la chose. Les yeux vibrants déjà des futurs délices qu'elle allait certainement pouvoir se délecter, elle répondit très franchement qu'elle n'était absolument pas contre une petite collation. Petite ou grande d'ailleurs, tant qu'à se faire inviter, elle comptait bien en profiter. Se demandant bien dans quel genre d'endroit le Lord allait l'amener se restaurer et partant dans quelques délires gastronomiques, elle fut une nouvelle fois témoin de la prestance de ce Gentleman. Il offrit une de ses grotesques plumes colorées à un jeune garçon, émerveillé par le grand et majestueux Lord Phantom. Quelques petits mots en douce à la mère dans son élan de complaisance orchestrée pour maintenir sa position auprès du cœur des gens. Hansie profita de l'occasion pour lui glisser non subtilement qu'elle avait pleinement conscience de ses petits gestes d'amadouement.

" En voilà une attention admirable envers ce tout jeune homme, Lord Phantom. Est-ce ainsi que vous comptez vous y prendre avec moi ? "

_________________

#996699 ~♦️~ *pensées*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/t1485-hansie-zoe-au-rapport http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/t1488-etre-dans-les-petits-papiers-d-hansie#9785
Noblesse

Féminin Messages : 30
Date de naissance : 15/02/1996
Date d'inscription : 29/10/2015
Age : 22
MessageSujet: Re: Divide et impera ; Hansie Zoe   Mar 1 Mar - 11:24

Hansie se comportait d’une façon très respectueuse. Elle n’essayait pas de l’impressionner ou de pénétrer dans sa bulle pour lui infliger une quelconque pression qui de toute manière, serait vaine, le Renard étant bien au-dessus de cela.
Loin de lui l’idée de couper les explications de la scientifique sur son travail, mais il devait jouer fin, quand bien même il appréciait la vague de détails qu’elle lui accordait sur ses diverses expérimentations. Plus il en apprendrait, mieux ce serait pour lui. Shadock ne crachait jamais sur de la connaissance, surtout sur un sujet qu’il ne maîtrisait pas encore. Ne pas avoir le contrôle était quelque chose qui lui faisait hérisser le poil.

Mais la Capitaine accepta son invitation avec un certain enthousiasme. Il dénota chez elle un amour un peu plus prononcé pour la nourriture que chez ses compères. Quoi de plus normal, pour une femme bonne vivante soldate, dont les repas devaient se ressembler jour après jour ? Il lui accorderait donc le droit à un festin digne de ce nom.
A mesure qu’ils avançaient dans les rues, le Renard s’éloignait du centre du district. Il avait une faible idée de l’endroit où il la mènerait, il n’était pas encore tout à fait sûr et laisser le choix à sa monture lui semblait une excellente solution.

Et ce fut sans grande surprise pour le Lord, que Hansie se révéla digne de toute son attention. Sa remarque taquine et non dissimulée le fit sourire d’amusement. Ils auraient fort bien à discuter, tous deux. Il ne risquait peut être pas de s’ennuyer finalement.
Le visage fin du Phantom pivota avec douceur vers la soldate. Il plongea ses yeux dans les siens, liant leurs pupilles avec intensité, tandis qu’une mimique étrange, quelque peu souriante, mais malicieuse ou dangereuse, on ne saurait dire, étirait ses lèvres blanches.

« Vous m’avez percé à jour, Capitaine Zoé. »

Pressant ses jambes sur les flancs de son étalon nacré, le Lord prit la liberté de pousser l’allure, son entier piétinant les pavés mal agencés de cette partie du district dans un galop très rassemblé, pressé mais retenu par les mains de son maître.
Ils se rapprochaient d’un petit parc, et quand ils furent arrivés devant les grilles fraîchement repeintes de l’endroit, le Renard fit s’arrêter son cheval. Son regard divagua un instant sur les enfants qui jouaient innocemment et les mères qui bavardaient de commérages sur les bancs, avant de glisser dans les prunelles de la soldate.

« Ces gens ne vous apprécient pas. »

Bien sûr, il ne parlait pas de sa personne. Il désignait l’Exploration dans son ensemble. Ici, au sein de Sina, elle était très mal vue. Les bourgeois la traitaient d’inutile. Ce sentiment s’était d’ailleurs accentué suite à l’attaque des rebelles sur la petite société aisée, le corps de l’armée du Capitaine s’en étant allé à une expédition extra-muros, durant cette nuit d’horreur. En plus de ne ramener que des morts, les gens d’ici voyaient à présent l’Exploration comme un ramassis de soldats profitant de leurs impôts pour payer des mouvements qui ne rapportaient rien. Certains pensaient même l’Exploration responsable de ce désastre. Car après tout, les absents ont toujours tort.

Le Lord quitta des yeux le visage de Hansie pour balader de nouveau son regard sur les petites familles s’ébattant dans le parc. Il resta un assez long moment à les observer, en silence, avant de presser ses talons contre les flancs de son entier, lui faisant reprendre un pas actif et rapide.

Les rebelles n’intéressaient pas encore le Renard. Ils n’avaient pour le moment rien fait de plus à ses yeux qu’un attentat surprise. La tête du roi avait roulé sur le sol, mais et alors ? Un autre viendrait le remplacer et tout reprendra son cours. Depuis, les rebelles s’étaient tus. S’étaient-ils entretués ? Dans tous les cas, qu’ils osent se frotter à la Cour des Miracles, et il s’en chargerait. L’assassinat du roi n’avait eu comme conséquence que de remuer l’immense ramassis de problèmes que l’humanité avait accumulés entre les murs. La peur et la crainte du petit peuple pouvaient facilement être enchaînées et étouffées par qui savait s’y prendre. Mais pour l’instant, personne ne semblait vouloir prendre la place du mort.
Shadock comprenait. Pour rien au monde il ne désirait voir son visage en tête d’affiche de la haute société. Les Rois étaient faibles, et il savait bien qu’il avait beaucoup plus d’impact et d’influence de là où il se tenait actuellement. Les Rois n’étaient que des pantins.

« Les temps sont propices aux petites magouilles, Hansie. » lui dit-il d’une voix douce. « Je suis certain que votre Commandant pense à protéger son Exploration chérie. Mais la voix du peuple est la plus forte et pour le moment, elle est dirigée contre vous. »

Le Renard leva ses yeux vers l’azur du ciel qui se refléta dans ses prunelles. Il savait sa compagne intelligente. Elle comprendrait vite les avantages que l’Exploration avait à tirer d’une bonne relation avec le dirigeant d’une organisation aussi influente que la Cour des Miracles, quand bien même il était aisé de comprendre pour elle aussi, qu’il n’en était pas arrivé là sans salir ses mains et mouiller dans le crime. Mais la Cour des Miracles était ce qu’elle était, et personne ne pouvait nier son large champ d’actions. La guilde d’assassins qui amusait le peuple, pouvait à tout moment décider elle aussi de réaliser une ou deux vendettas, à la manière des rebelles. Mais au contraire de ces derniers, elle avait à sa tête un leader lui ayant inculquée un code de conduite, sacré. La Cour ne tuait pas sans raison.
Mais la Cour jouait la comédie, sans cesse et sans fin. La Cour était une ombre dans l’ombre, qui tendait des fils et en coupait d’autres. Indépendante, et comme une hydre, courage à celui qui s’attèlerait à la démanteler. Shadock prenait grand soin de camoufler l’identité de ses hommes et femmes, lui ayant voué leurs vies. La manipulation de masse était un domaine où l’organisation avait un poids non négligeable. Et si on pouvait acheter ses services, le Lord Phantom en restait le seul et unique maître. Capricieux.

Son étalon s’arrêta. Ils se trouvaient à présent à l’orée d’un bois. Il avait finalement choisi où il la mènerait. Le Renard sortit de la poche de son veston un foulard sable, qu’il tendit à la soldate, dardant ses yeux bleus dans les siens.

« Je souhaite aussi protéger ma Cour. Je suis navré de devoir vous infliger ça, mais je ne peux, par mesure de sécurité, vous révéler l’une de nos antres. »

Penchant quelque peu sa tête de côté, un fin sourire étira ses lèvres.

« Vous avez tout le loisir de refuser, bien entendu. Mais à votre place, je ne tenterais pas cette option. »

Parce que si la Cour pouvait faire pencher la balance du côté de l’Exploration, en plus de lui offrir plus de ressources, le Lord pouvait très bien creuser sa tombe. Et ça n’en serait que plus facile.
S’attaquer directement à Hansie était stupide. Mais elle était seule, et tout le poids de l’échange entre la Cour et l’armée qu’elle représentait pesait sur ses épaules. Si elle désirait partir, et mettre fin à leur rencontre, il la laisserait saine et sauve. Mais elle signerait l’arrêt définitif des expéditions en dehors des murs, et pour sûr qu’il trouverait un moyen de faire enfermer leur shifter adoré, Eren Jaeger, ainsi qu’une raison de démanteler de ses fonctions Erwin Smith. Le bruit d’une trahison. En ces temps difficiles. Où les esprits étaient si fragiles. Le chant d’une mutinerie. En ces temps de crainte. Où les esprits étaient si naïfs.
Il lui fallait moins d’un clignement d’yeux pour descendre l’Exploration. Hansie avait la balle dans son camp.

Shadock préférait de loin une relation de confiance, mais il lui semblait que s’il n’employait pas un peu la manière forte, il n’obtiendrait jamais ce qu’il désirait. Il devait démontrer l’étendue de son influence et de ses pouvoirs, peut-être faire peur pour rassurer ensuite, une fois le contrat signé. Assurément, s’il engageait la Cour aux côtés de l’Exploration, il marcherait à ses côtés comme un allié digne de ce nom.
Mais c’était donnant-donnant. En échange de son influence et de ses richesses, d’un allié dans les murs. Qu’on lui donne la tri-dimension, et le rôle de mur porteur. A double tranchant, mais il n’avait pas de vilaines intentions. Sauf si on lui refusait son caprice.

_________________
share in my ♚ torment
« shadows and monsters, they echoed and groaned, they're coming for me. i tried to hold these secrets inside me. my mind's like a deadly disease. i'm bigger than my body, i'm colder than this home, i'm meaner than my demons, i'm bigger than these bones. who is in control ? »


le lord phantom exige en #26C4EC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/t1424-shadock-lord-phantom-messire-renard http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/t1425-shadock-linkstopics
Exploration

Féminin Messages : 55
Date de naissance : 20/10/1982
Date d'inscription : 02/01/2016
Age : 35
Localisation : QG du Bataillon d'exploration - TROST
MessageSujet: Re: Divide et impera ; Hansie Zoe   Mar 29 Mar - 19:15


" Vous m'avez percé à jour, Capitaine Zoe. "

Un légère sourire, agrémenté d'un soupçon d'espièglerie, accompagna cette petite réplique. Le Lord était bel et bien comme les rumeurs le prétendaient, cela ne faisait aucun doute. Mais Hansie était loin de s’imaginer ce qu'il lui réservait dans sa manche. Le Lord pris alors, sans avertissements, une allure plus prononcée. La jeune femme fut surprise de cet élan aussi soudain qu'inattendu. Ils étaient encore au beau milieu de la ville après tout. Même si cette partie semblait moins fréquentée. Elle suivit l'allure sans mal, pour elle ce n'était bien moins compliqué que de slalomer entre les titans, tout en évitant de ne pas se faire empoigner, écraser ou déchiqueter.

Peu après, ils atteignirent un petit parc. le Lord stoppa son cheval aux abords de son entrée nouvellement rénové. *Et bien, ils ont vraiment de l'argent et du temps à gaspiller pour de pareilles futilités et rechignent sans cesse à donner pour la recherche. C'est tellement navrant !* Hansie ne portait pas vraiment la bourgeoise dans son cœur. Tellement surfait, ne jouant que sur les apparences, ne se souciant que de sa petite personne ! Elle jeta un rapide coup d'oeil au Lord, se disant que non, ils n'étaient peut être pas tous comme ça. Même si les intentions du Lord envers le peuple ou le Bataillon étaient certainement pour en tirer ses propres avantages dans sa quête de pouvoir. Mais l'un dans l'autre, ils en profiteraient également. Sans contrepartie, il serait difficile d'avancer, surtout au vu de la conjoncture actuelle. Le Lord fit d'ailleurs une petite remarque à ce sujet, comme quoi le corps d'armée du Capitaine n'était que fort peu apprécié.

" M'en voilà fort aise ! "

Lâcha-t-elle ironiquement. Cela n'était pas une grande nouvelle pour elle et l'affection du peuple était un problème avec lequel ils avaient toujours eu à faire, d'aussi loin qu'Hansie se souvienne. Certes la conséquence directe était sans conteste le refus de subventions plus importantes pour leurs expéditions, mais quand bien même ils apporteraient des résultats concrets, l’aversion générale pour le Bataillon n'en changerait pas davantage. C'était un fait dont tous avaient pleinement conscience dans l'unité. Mais ils n’intégraient pas le Bataillon pour s'attirer les faveurs du peuple, ils le faisaient pour un idéal bien plus cher à leur cœur. Et cela ne les empêcheraient pas de continuer leur quête et ils étaient prêts à mettre leur vie en jeu pour cela.

Le Lord stagnât un moment, silencieusement, à contempler ces moments de bonheur fugaces et illusoires. Hansie savait bien que chaque moment devait être vécu le plus intensément possible, car il pourrait bien être le dernier. Les membres du Bataillon le savaient plus que quiconque. Mais cela l’agaçait tout de même, parce que au fond d'elle, elle savait qu'elle ne pourrait jamais accéder à ce genre de vie, paisible, sans contrainte, sans avoir à se préoccuper de ce qui les entoure. Vivre sa vie, simplement, vivre. Hansie fut coupé dans ses divagations existentielles, lorsque le Lord reprit sa course.

" Les temps sont propices aux petites magouilles, Hansie. Je suis certain que votre Commandant pense à protéger son Exploration chérie. Mais la voix du peuple est la plus forte et pour le moment, elle est dirigée contre vous. "

" Cela va sans dire, et vous ne m’apprenez rien mon cher Lord. Mais pour être honnête, ceci est actuellement le cadet de mes soucis. J'ai d'autres chats à fouetter. Je laisse les "magouilles" politiques aux bons soins de notre cher Commandant. "

Les ressources sont le nerf de la guerre. Sans cela il n'est pas possible d'avancer. Hansie avait connaissance de l'importance de ce facteur, mais comme elle l'avait énoncé, Le Commandant Erwin était un bien meilleur conspirateur qu'elle. Il avait toujours deux, voire trois coups d'avance. Cela en était parfois effrayant et bien souvent la scientifique s'était demandé jusqu'où irait Erwin pour parvenir à ses fins. A la tournure qu'ont pris les événements dernièrement, il se pourrait que tout en chacun ait un petit aperçu de ses desseins et ce dans un proche avenir. Du moins, pour ceux qui seraient capables d'en discerner l'étendue.

Après un laps de temps supplémentaire, ils arrivèrent à l'orée d'un bois. Hansie ne connaissant pas la région, ne savait aucunement où le Lord pouvait bien la conduire. Le bel étalon stoppa sa monture et croisa son regard envoûtant dans les siens, il lui tendit un carré de tissu. Hansie leva un sourcil, s'attendant à la future requête du Lord.

" Je souhaite aussi protéger ma Cour. Je suis navré de devoir vous infliger ça, mais je ne peux, par mesure de sécurité, vous révéler l’une de nos antres. Vous avez tout le loisir de refuser, bien entendu. Mais à votre place, je ne tenterais pas cette option. "

C'était sans surprise. Hansie gloussa un court instant, secouant la tête d'un sentiment de manipulation flagrante. * Il me teste ! Il veut savoir jusqu'où je suis prête à aller hein…Quel enfoiré !* Hansie trouvait le coup du foulard tellement prévisible, qu'elle était même presque déçue. Un peu plus d'action ne l'aurait pas dérangé. Mais bon, on ne pouvait pas s'attendre à autre chose venant d'un gentleman comme le Lord. Elle réfléchit brièvement à la situation. Soit elle acceptait et l'entretien continuerait, comme il fut jusqu'à présent, sans encombres. Soit elle refusait et elle signerait sans aucun doute la fin de leur potentielle association et par là même, entraînerait la chute définitive du Bataillon.

Ce partenariat était à double tranchant, elle le savait depuis le début, Erwin le savait ! Mais c'était une perche tendue qu'il fallait saisir à n'importe quels prix. Peu importe ce qu'il en coûterait. Si le Lord avait la réputation de se salir les mains pour arriver à son but, il en était de même pour Erwin. Et il l'avait bien fait comprendre à Hansie. L'échec de cet entretien n'était pas envisageable !

Bien qu'elle ne savait pas à quel point ce petit jeu allait évoluer, elle n'eut d'autres choix que d'accepter. Elle aurait loisir à se faire des reproches plus tard. L'heure est à la décision. Le Lord risquait de s'impatienter et prendre ce temps de réponse comme une hésitation flagrante. Plus court il serait, moins elle perdrait en crédibilité. Elle fixa le Lord dans ses yeux d'azur et prit un air détendu et quelque peu taquin pour répondre favorablement à sa demande. Avait-elle vraiment le choix de toute façon ? *Dans quoi est-ce que je m'embarque moi?!* Mais se montrer réticente n'était de loin pas la meilleure chose à faire, si elle ne voulait pas que le Lord la manipule d'autant plus.

" Tant que vous ne me faites pas une réinterprétation de ce fameux livre qui fait s'émoustiller toutes les petites bourgeoises en manque de sensations … "

_________________

#996699 ~♦️~ *pensées*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/t1485-hansie-zoe-au-rapport http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/t1488-etre-dans-les-petits-papiers-d-hansie#9785
Noblesse

Féminin Messages : 30
Date de naissance : 15/02/1996
Date d'inscription : 29/10/2015
Age : 22
MessageSujet: Re: Divide et impera ; Hansie Zoe   Ven 29 Avr - 11:17

Ainsi donc, le Commandant Erwin lui avait envoyé un de ses pions qui n’en avait que faire du sort politique de son Exploration. Un choix peu judicieux de sa part. Hansie semblait visiblement très loin d’être touchée par la vision que le peuple possédait de son corps d’armée. Une tare que le Lord nota dans un coin de sa tête.
Erwin était peut être intelligent et bon tacticien dans le jeu des Grands, tout comme Shadock l’était aussi. Mais à la différence du Commandant, le Renard préférait s’occuper lui-même de ce genre d’affaires, pour éviter ces encombrements. Il n’avait rien contre le capitaine Zoé, mais il aurait largement préféré avoir à faire avec Erwin en personne. Trop exigeant, peut-être.
Mais le Lord ne sous-estimait pas la puissance de l’esprit du leader de l’Exploration. C’était un fort conspirateur et habile manipulateur. Il se méfiait autant d’Erwin qu’il se méfierait de lui-même. C’était un jeu dangereux, la politique et l’économie. Il fallait prévoir chaque coup de son adversaire et tous étaient des ennemis. On ne pouvait avoir confiance qu’en soi-même. Si alliance il y avait, le Lord gardait toujours une arme fatale, juste au cas où une trahison pointerait le bout de son nez.

Hansie hésita. Pas longtemps, un très court instant. Mais elle hésita. Elle pesait le pour et le contre. Le classique coup du foulard n’était pas imprévisible, mais il était toujours efficace. Un air détendu au visage, la soldate prit le morceau de tissu de la main du Lord. Ce dernier lui offrit un petit sourire amical et satisfait. De toutes manières, il ne lui laissait pas le choix.
Là où il l’emmenait, était une de ses planques favorites. La Cour l’avait construite d’elle-même, et il fallait en garder secret l’entrée. Il ne pouvait pas prendre le risque d’en dévoiler plus à Hansie, même s’ils s’apprêtaient à signer un contrat d’alliance. Elle retirerait le foulard une fois installée sur un fauteuil, près d’une table où ils pourraient discuter calmement, entourés des hommes de main du Lord.

Shadock ne fit aucune remarque à la réponse de la Capitaine. Il se contenta de lancer un regard complice et quelque peu malicieux à sa boutade, et d’attraper les brides de sa monture. Pressant ses jambes autour des flancs de son étalon de nacre, il s’enfonça dans les sous-bois. Après quelques minutes à ne rien dire, le Renard jeta un œil à la soldate, pour s’assurer qu’elle allait bien.

« Nous ne sommes plus très loin. J’ai du bon vin à vous offrir. » lui adressa-t-il, une pointe de sourire transparaissant dans sa voix.

Il ne fallut que quelques secondes avant qu’un guetteur de la Cour des Miracles ne remarque le couple. Un chant d’oiseau caractéristique rejoint ceux déjà présents du petit bois. Une centaine de mètres plus loin, le Lord stoppa sa monture. Il mit pied à terre et se faufila prestement vers Hansie afin de l’aider à faire de même.
Posant une main sur son avant-bras, Shadock l’invita posément à le suivre.

Le Renard s’engagea en terrain familier. Il pénétra dans un de ses domaines, dans la pénombre, son chemin illuminé par quelques torches dispersées çà et là. L’air ambiant était un peu humide. On sentait la terre et la roche, en haut en bas, et de tous les côtés. Assurément, il s’agissait d’une grotte ou d’une caverne, très profonde. Ne lâchant pas Hansie d’un poil, il la mena ainsi pendant quelques temps, lui indiquant parfois de faire attention à une marche ou aux passages étroits, la guidant au mieux.
Lorsqu’il retira enfin sa main gantée de son bras, ce fut après l’avoir installée dans un fauteuil d’une ravissante couleur lit de vin, mais abîmé par le temps.

« Vous pouvez retirer le foulard, Capitaine. »

La Cour s’était installée ici depuis de nombreuses années. En découvrant l’entrée de cette petite grotte, Shadock avait décidé d’y mener quelques travaux. Ils avaient creusé la roche et la pierre, afin d’optimiser au mieux l’espace. Ils avaient ainsi débouché sur une source d’eau dans une large pièce naturelle, et avaient battit leurs quartiers ici. De multiples installations aériennes étaient reliées entre elles par des échelles et des ponts de bois. De là où il se tenait, Shadock avait une vue imprenable sur tout ce qu’il se tramait ici. De savants architectes et des mains expérimentées avaient construit et aménagé chaque cabane et plateau. Tout était intelligemment ordonné et réfléchi pour fonctionner au mieux, malgré qu’il paraisse parfois encombré et étroit de trop de monde, à ceux qui n’y étaient pas habitués. Une trentaine d’hommes, assassins, habitaient continuellement les lieux.
Le Lord était appuyé sur la barrière d’un balcon, ses doigts fins posés sur le vieux bois. Ses yeux perçants glissaient sur ses hommes en bas et aux autres passerelles. Il se tourna vers Hansie et lui sourit quelque peu, avant de venir s’installer sur le fauteuil en face du sien. Entre eux deux, une petite table extrêmement simple et basse où se trouvait deux couverts et deux verres, ainsi qu’une bouteille de vin. L’odeur du bon plat cuisiné par les soins d’un de ses hommes vint émoustiller l’appétit du Renard.

« Mangez à votre faim, Capitaine. »

Shadock retira ses gants avant de prendre fourchette à trois dents et couteau de chasse. Et il se mit à déguster dans le plus simple apparat, après avoir servi le vin. Une ou deux bouchées plus tard, le Lord se laissa aller contre le dossier du fauteuil, son verre à la main. Il fit divaguer son regard azuré sur le petit monde qui s’agitait sur un plateau de bois, en face, observant ses hommes qui nettoyaient quelques armes dans une bonne ambiance visible.
Le Renard posa enfin ses prunelles sur Hansie.

« Entre autres, j’ai deux conditions non négociables à imposer sur le contrat : je veux l’accès au matériel de tridimensionnalité et le droit de regard sur chaque rapport, chaque constat, chaque contrat, en lien avec l’Exploration, même les plus infimes informations. »

Fixant avec attention le visage du Capitaine, le Lord Phantom fit tournoyer un peu le vin dans son verre d’un geste assuré du poignet.

« En contrepartie, je financerai à 75% tous vos projets de recherche et vous assurerai un soutien certain sur la scène politique. Ma voix sera vôtre, et soyez sûre que la Cour gardera des rebelles vos hommes. » ajouta-t-il calmement.  « Ce sont mes conditions. Quelles sont les vôtres ? »

Son regard miroitant sur le visage d’Hansie, le Renard se pencha en avant, toute son attention maintenant rivée sur la soldate de l’Exploration. C’était ici que tout se jouait. Malgré la présence de ses loups, le Renard laisserait libre cours aux négociations. Il désirait gratter la surface de cette alliance, et savoir ce que désirait Erwin. Il était certain que ce n’était pas qu’une question d’argent qui avait poussé le Commandant à accepter une entrevue avec lui. Shadock se méfiait de cet homme, et le convoitait également.
Pour ce qui était de l'argent, il savait depuis longtemps que les chiffres n'étaient qu'une illusion. L'argent foisonnait. Il savait exactement où le trouver. Cela ne représentait pas un problème pour lui. Il avait appris depuis bien longtemps comment tricher sur les papiers administratifs.

_________________
share in my ♚ torment
« shadows and monsters, they echoed and groaned, they're coming for me. i tried to hold these secrets inside me. my mind's like a deadly disease. i'm bigger than my body, i'm colder than this home, i'm meaner than my demons, i'm bigger than these bones. who is in control ? »


le lord phantom exige en #26C4EC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/t1424-shadock-lord-phantom-messire-renard http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/t1425-shadock-linkstopics

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Divide et impera ; Hansie Zoe   

Revenir en haut Aller en bas
 

Divide et impera ; Hansie Zoe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Divide et impera
» Shora Impera [Serdy]
» osaël (♠) divide and rule

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shingeki No Kyojin RPG :: Autres endroits-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit