Partagez | 
 

 Mens divinior ; Orryn Ellias

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Noblesse

Féminin Messages : 30
Date de naissance : 15/02/1996
Date d'inscription : 29/10/2015
Age : 22
MessageSujet: Mens divinior ; Orryn Ellias   Jeu 3 Mar - 14:57

La foi. La religion. Les croyances. Autant de choses dont le Renard raffolait. Pas tant qu’il priait pour un certain dieu, mais il adorait le devenir lui-même. Choisir. Avoir le pouvoir de vie et de mort. Parler sans que l’on discute vos mots. Votre sentence, et vos courroux, irrévocables.
Un fantasme, qu’il touchait parfois du bout des doigts, lorsqu’il rendait visite au petit peuple et qu’il entendait les enfants courir derrière son cheval blanc « Regardez, c’est le Lord Phantom ! » et à l’entente de son nom, des supplications pour qu’il se retourne et leur accorde un regard, un sourire. Une grâce.

Délirant, notre Renard ? Peut-être bien, mais il était de toutes ses folies la victime et l’esclave. Il ne s’en plaignait plus. Il en jouait, il adorait ce supplice de chaque jour. Et chaque jour, apportait son lot d’amusement et de nouveautés. Il ne vivait plus que de ça. C’était tout ce qu’il lui restait, pour se sentir vivant. Et encore, il fallait quelque chose de spécial, de précieux, pour qu’enfin il ressente un peu de paix à l’intérieur de lui-même. Il n’avait plus rien à perdre.
Il était une ombre. Une ombre imposante et grandissante, mais une ombre qui ne s’épanouissait plus dans la lumière. Il faisait tâche même dans l’obscurité. Il n’avait plus d’humain que la chair et l’apparence. Il était un monstre qui partout où il passait, détruisait tout ce qu’il touchait.

C’était pourtant une belle journée.
Il avait déjeuné au grand air, sur le balcon de la demeure des Ker-Ramsay, surplombant le jardin luxuriant et si bien entretenu, à la senteur des fleurs et de la rosée matinale, alors que le ciel diurne se teintait seulement de couleurs chatoyantes. Il avait ensuite pris la route de Rose, sur sa fidèle monture immaculée. Il avait déjà une très nette idée de ce qu’il allait faire en ce jour.

Après l’Exploration, le Lord allait s’atteler à s’attaquer à une figure grandissante au sein de l’humanité : le Culte des Murs. Comme il savait si bien passer son temps, il avait déjà observé le train-train de certains prêtres, et croyants. Ce fut tout amusé, et très intéressé, qu’il décida de s’y pencher un peu plus. Il ne fut pas surpris d’apprendre que le Culte avait participé au jugement d’Eren Jaeger. Si la religion prenait autant d’ampleur dans les murs, il avait tout à y gagner en y mettant sa patte. Rien qu’un peu. Suffisamment. Suffisamment pour pouvoir bousculer tout ce qui se tramait là en-dessous, quelque part, et peut-être tomber sur un secret, un mystère, un tabou. Qui sait.
Curieux comme il était, il ne pouvait se l’interdire.

Aujourd’hui, en ce grand jour et sous un beau soleil, le Renard allait assister à une messe en l’honneur des Murs. Il avait hâte, d’entendre et de comprendre le baratin que les religieux baragouinaient pendant leurs messes, et de voir tous ces gens priant les murs.
Ce fut en milieu de matinée, qu’il atteint son objectif.

La petite chapelle trônait au milieu d’un parc aménageait quelque part dans Rose. Le Lord mit pied à terre et noua les rênes de son étalon à une barrière proche de l’entrée. Epoussetant ses habits blancs, il observa l’architecture soignée du bâtiment, qu’il trouva attendrissant, retira son loup et grimpa les quelques marches qui le séparaient de l’entrée.

Sa main gantée vint se poser contre une porte de bois lourde, qu’il poussa doucement. Il pénétra dans l’alcôve, tendant l’oreille en constatant qu’il avait un poil de retard. Mais il n’était là qu’en observateur, rien de bien grave. Ses yeux bleus et perçants parcouraient l’environnement autour de lui. Son odorat captait de multiples effluves, et il faisait fonctionner tous ses autres sens dans le but d’identifier et d’enregistrer tout ce qui était nouveau. Ce n’était pas la première fois qu’il entrait dans un lieu tel que celui-ci, mais c’était bien la première fois qu’il y entrait avec un objectif. L’amusement était à son comble pour le démon qui vivait en lui. Le ronronnement sourd et soyeux de Méphistophélès donnait des ailes à ses sensations. Tout émoustillé, mais tout de même calme et silencieux, le Lord entra dans la grande salle où se tenait l’hospice.
Il se fit discret, dardant son regard sur les gens, puis sur le religieux qui faisait sa petite affaire.

Le Renard resta en arrière, sans se cacher, mais sans attirer l’attention sur lui. S’appuyant quelque peu sur un pan de mur de pierres froides, un fin sourire étira ses lèvres. L’expérience pouvait commencer.
Ses prunelles d’azur s’accrochèrent à la robe du jeune prête, dont la chatoyante chevelure blonde lui rappelait les champs de blé en été. Orryn Ellias.
Shadock avait appris sa leçon, avant de venir.

_________________
share in my ♚ torment
« shadows and monsters, they echoed and groaned, they're coming for me. i tried to hold these secrets inside me. my mind's like a deadly disease. i'm bigger than my body, i'm colder than this home, i'm meaner than my demons, i'm bigger than these bones. who is in control ? »


le lord phantom exige en #26C4EC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/t1424-shadock-lord-phantom-messire-renard http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/t1425-shadock-linkstopics
Noblesse

Masculin Messages : 61
Date de naissance : 16/09/1995
Date d'inscription : 01/06/2015
Age : 22
MessageSujet: Re: Mens divinior ; Orryn Ellias   Ven 16 Sep - 16:42

La journée s'annonçait sous les meilleurs auspices pour Orryn. Le jeune homme avait très bien dormi et s'était réveillé de fort bonne humeur. La nouvelle qui lui était parvenu la veille avait fortement joué dans cet état d'euphorie qui l'habitait actuellement. Lorsqu'on lui avait annoncé que le prêtre principal de l'église était tombé malade, il n'avait pas sauté de joie, cela aurait été d'un irrespect impardonnable, mais intérieurement il n'avait pu s'empêcher d'être heureux. Pas parce que son supérieur était malade, bien sûr, mais parce qu'en son absence, il revenait au jeune blond d'assurer la messe prévue en ce jour. Si beaucoup auraient maugréé à une telle annonce la veille d'une cérémonie importante, Orryn n'y voyait là que l'occasion de faire entendre sa voix à la populace. Car si le prêtre supérieur était apprécié par les membres du culte, ses sermons étaient bien souvent incompréhensibles pour toute personne extérieure à leur foi et leur culture. Orryn avait compris depuis longtemps, que se contenter de prêcher pour les nobles n'était pas suffisant. Son but était d'ouvrir le culte à toutes les classes sociales, au plus grand nombre. De ce fait, ses sermons étaient toujours en accord avec leur foi, mais bien plus ouverts vers l'extérieur de leur cercle restreint.

En ce jour, il savait qu'un bon nombre de nouvelles personnes seraient là. Les derniers événements politiques avaient chamboulés toute la population, jeunes et moins jeunes, nobles et démunis. La seule classe qui n'avait presque pas eu de problème était celle du culte, ainsi beaucoup s'était tourné vers la foi, par intérêt pour certains, mais par curiosité pour beaucoup d'autres. Et Orryn avait pour but de faire découvrir la véritable foi à tous. De leur faire comprendre que leur groupe ne faisait pas que prier à la gloire de pierres sans vie, mais que leur organisation avait un réel sens, un véritable dessein. Ainsi, assurer le service devenait une opportunité immanquable pour le jeune prêtre, qui ne cessait de gagner en importance dans leur organisation. S'il n'avait pas le statut de prêtre principal, il était tout de même écouté du public et si la jalousie et l'envie étaient des vices communs à leurs rangs, ses pairs respectaient assez son opinion pour parfois venir quémander ses conseils. Si le jeune homme n'avait pas l'expérience des anciens il n'était en aucun discutable qu'il possédait une certaine sagesse que beaucoup enviaient et qui faisait sa réputation auprès des autres membres du culte et même de la noblesse. Et il comptait bien se servir de ses atouts pour rallier de nouveaux fidèles à leur cause. Il était de son rôle en tant que prêtre d'ouvrir les yeux de la population à leur foi.

Les préparations terminées le jeune blond enfila sa robe de cérémonie et se présenta dans la salle principale de cérémonie. Il savait que son jeune âge, renforcé par son apparence physique encore plus jeune, pouvait parfois surprendre les nouveaux arrivants. Certains se demandaient s'il était capable ou même méritait d'occuper une telle place et d'en assumer les devoirs. Ceux la se taisaient bien rapidement en entendant le jeune prêtre parler. Si souvent on le prenait pour un adolescent à peine sorti de l'enfance, dès qu'il ouvrait la bouche, ses paroles venaient contredire cette impression. Et aujourd'hui encore, comme il s'y attendait il put apercevoir quelques visages étonnés à son apparition. N'y prêtant pas plus d'attention que cela, le jeune homme prit sa place face aux priants et après quelques paroles pour accueillir les nouveaux arrivants et les mettre à l'aise, il entama son sermon.

Mais après quelques minutes dans son sermon le jeune prêtre remarqua la porte qui s'ouvrait, laissant entrer un nouvel arrivant. Alors que les habitués des lieux ne montrait aucune gêne, se sentant parfaitement à leur place, les nouveaux arrivant n'avaient pas cet appoint. Pour les plus aisés, ils faisaient souvent preuve de suffisance, comme si leur place leur était due et qu'ils graciaient l'église de leur présence. Bien sûr ils n'agissaient ainsi qu'au commencement, avant de comprendre leur place dans le culte, et qu'au sein de l'église tous étaient égaux. Les gens du peuple, à l'inverse, se comportaient comme des souris devant un chat, se terrant dans les coins et tentant d'attirer le moins possible l'attention de peur de subir le courroux d'un noble quelconque. Et même si le culte tentait au mieux de leur ouvrir ses portes, les petites souris ne perdaient jamais cet instant de protection qui assurait très certainement leur survie en dehors de l'enceinte de l'église.

Mais ce nouveau venu, car le jeune prêtre connaissait au moins de vue chacun des membres du culte, ne se comportait pas comme les autres. Outre son retard, qui lui valu un regard réprobateur de la part du blond, il n'essaya pas de se positionner près des priants plus aisés, côtoyant sans gêne les gens du peuple malgré sa position sociale. Car si ses vêtements n'avaient pas trahi son statut, sa posture l'aurait fait. Mais noble ou pas, rien n'excusait son manque de ponctualité. En fait qu'il soit noble rendait son retard encore plus inexcusable, les personnes plus importante de la société ayant un devoir de montrer l'exemple aux autres. Enfin, c'est ainsi que le concevait le jeune prêtre.

Alors que l'attention du prêtre retournait tout entière à son sermon et à ses fidèles -et moins fidèles- devant lui, il aperçut du coin de l'œil le sourire qui étirait les lèvres du nouvel arrivant, et il décida alors d'avoir quelques mots avec lui après la messe. Il ne pouvait s'empêcher de penser que l'homme n'était pas venu que pour écouter la messe du jour. Une impression qui restait au fond de son esprit pendant toute la durée de la messe. Et c'est pourquoi après le sermon, il chercha des yeux l'inconnu, désirant s'entretenir avec lui. Il n'y avait rien d'inhabituel à cela, le blond étant connu pour aller facilement à la rencontre des nouveaux croyants. Écourtant du mieux possible les discutions des fidèles qui voulaient lui parler et les redirigeant avec patience vers ses collègues, il se dirigea vers le nouveau venu qui avait l'audace d'arriver en retard et de s'en amuser.


« Bonjour, Monsieur. Je ne pense pas vous avoir déjà vu parmi nous. Je me nomme Orryn. »



Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/t1245-orryn-ellias http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/f55-relationships
 

Mens divinior ; Orryn Ellias

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» •• IN NOMINE MENS •• « Les Anges.. Les Démons.. Et Nous ! »
» ϟ MENS SANA IN CORPORE SANO ϟ EVENT VI ϟ Groupe VII
» je sais que tu me mens et jusque là tout va bien. {SACHA}
» HUM GENYEN YON TRAVESTI SOU FORUM HAITI
» « God bless us All » ; Troubles mentaux ; et autres soucis. { Pv ; Grisélidis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shingeki No Kyojin RPG :: Autres endroits-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit